Logo ={0} - Retour à l'accueil

Présentation de la Combe de Savoie

Dossier IA73003113 réalisé en 2010

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte

Œuvres contenues

La Combe de Savoie est le domaine des vignobles. Les communes de ce territoire, établies sur les flancs externes du massif, entretiennent des liens anciens avec les villages du cœur des Bauges et du plateau de la Leysse. En effet, les vignobles des huit communes de ce territoire, toutes incluses dans l´A.O.C. vin de Savoie, appartenaient pour partie aux habitants des montagnes environnantes qui y possédaient de nombreux celliers, habitats temporaires viticoles formant parfois de véritables hameaux tels que les Grangettes à Saint-Jean-de-la-Porte. L´importance de la vigne explique ici la forte présence des propriétés ecclésiastiques, telles que le cellier de Lourdens à Cruet qui appartenait aux chartreux d´Aillon, ou le château de l´évêque de Grenoble à Bourg-Evescal (Saint-Jean-de-la-Porte). Elle explique aussi le nombre important de propriétés nobles (maison forte de Mérande à Arbin, châteaux de Verdun et de Rives à Cruet, château des Allues à Saint-Pierre-d´Albigny). Fréterive est aujourd´hui la plus importante pépinière viticole de France et exporte ses plants de vigne aux Etats-Unis.

Les tours de Chignin et le château de Miolans, deux puissants châteaux seigneuriaux ayant eu des évolutions radicalement opposées, constituent les joyaux de ce territoire.

Les villages, tous construits sur les coteaux, s´étirent le long de l´ancienne route d´Albertville, à l´écart de la plaine de l´Isère, inondable jusqu´à son endiguement au XIXe siècle. Les villes de Saint-Pierre-d´Albigny et de Montmélian, situées sur des axes de circulation, constituaient les seuls points de passage sur l´Isère. Un bac situé au hameau de Pau permettait au minerai de Maurienne de traverser la rivière pour rejoindre le cœur du massif par Saint-Pierre-d´Albigny et les cols de la Sciaz et du Frêne.

Montmélian, véritable carrefour de la Savoie disposait du seul pont sur l´Isère entre Grenoble et Albertville. Le pont Cuenot, construit au XVIIe siècle, est l´un des ouvrages d´art les plus remarquables avec le pont des Anglais à Cruet, vestige de la première ligne de chemin de fer entre Aix-les-Bains et Saint-Jean-de-Maurienne. Capitale des vins de Savoie, Montmélian fut aussi longtemps une des principales villes de Savoie et la plus grosse place forte du duché. Sa forteresse, dont il ne reste que des vestiges, était considérée, avant son démantèlement sur les ordres de Louis XIV, comme l´une des plus importantes d´Europe. De ce passé, la ville garde une architecture spécifique constituée notamment d´hôtels particuliers tel que l´hôtel Nicolle de la Place.

Les celliers groupés ou isolés dans les vignes constituent bien évidement une caractéristique forte de ce territoire dont les fermes présentent une organisation particulière répondant aux impératifs du travail de la vigne. La situation de carrefour de ce territoire entre les villes de Grenoble, Albertville et Chambéry, ainsi que le climat tempéré où fleurissent les amandiers, favorisent une importante pression foncière sur ce coteau qui compte déjà près de 161 habitants au km².

Aires d'étudesCombe de Savoie

Annexes

  • Les communes du Pays de la Combe de Savoie

    Les communes du Pays de la Combe de Savoie

    Arbin : 171 ha, altitude minimum 271 m, altitude maximum 499 m

    Chignin : 832 ha, altitude minimum 276 m, altitude maximum 1 254 m

    Cruet : 1 006 ha, altitude minimum 272 m, altitude maximum 1 456 m

    Francin : 693 ha, altitude minimum 248 m, altitude maximum 1 130 m

    Freterive : 1 101 ha, altitude minimum 285 m, altitude maximum 2 051 m

    Montmélian : 569 ha, altitude minimum 256 m, altitude maximum 1 200 m

    Saint-Jean-de-la-Porte : 1 601 ha, altitude minimum 273 m, altitude maximum 1 569 m

    Saint-Pierre-d´Albigny : 1 846 ha, altitude minimum 275 m, altitude maximum 2 037 m

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Guibaud Caroline - Monnet Thierry - Daviet Jérôme