Logo ={0} - Retour à l'accueil

Scierie Emonet

Dossier IA73002666 inclus dans Paysage du bassin-versant du Chéran réalisé en 2010

Fiche

Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, atelier, barrage, bief de dérivation, conduite forcée
Dénominationsscierie
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Albens
HydrographiesBassin-versant du Chéran; Ruisseau le Grand Ruisseau; Ruisseau la Néphaz
AdresseCommune : Cessens
Lieu-dit : La Scierie
Adresse : La
Scierie
Cadastre : 2010 C 67, 954, 955

L'implantation de cette scierie est étroitement liée à celle située en amont sur le ruisseau le Grand-Ruisseau. Ces deux scieries sont construites par Jean-Marie Emonet (père). Cette scierie est implantée sur un terrain acheté en 1909 pour compléter l'activité de la première. Elle est équipée d'une turbine Magant-Simon (Pont-de-Claix) en 1910. Pour augmenter la capaçité énergétique un moteur de 14 chevaux est installé en 1945. Un nouveau bief est construit sur le ruisseau la Néphaz, en place d'une ancienne prise d'eau, pour actionner la roue métallique verticale. La scierie est électrifiée en 1965, notamment la scie battante. Le site cesse de fonctionner en 1975 à la mort de Jean-Marie Emonet (fils). La scierie pouvait traiter tous les types de bois grâce aux trois types de scies qu'elle possédait : une scie battante, une scie circulaire et une scie à ruban.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1909, daté par tradition orale

Le site de la scierie se compose de six éléments : une scierie, un atelier, un logement, un barrage avec bassin, une retenue avec un canal de dérivation, un parcellaire d´un ancien moulin. La scierie est de plan en L sur deux niveaux : un étage de soubassement et un rez-de-chaussée. Elle est construite en pierre maçonnée (étage de soubassement) et en essentage de planches (rez-de-chaussée). Huit piliers en béton prolongent le bâtiment au nord. Ces piliers supportent les rails d'un pont roulant pour le transport des troncs d´arbres jusqu´à la scie battante. Le toit est à longs pans avec deux croupes, au sud et au nord, en ardoise. Une partie de la toiture a été refaite récemment. La scierie dispose de deux prises d'eau. La première se situe sur le cours du ruisseau la Néphaz, l'eau est dirigée vers la scierie à l'aide d´un bief de dérivation en béton, afin d'actionner une roue métallique verticale. La seconde prise d'eau est sur le ruisseau le Grand Ruisseau. Un barrage maçonné canalise les eaux via une conduite forcée vers la scierie. Celle-ci alimente une turbine dans la scierie et une roue métallique verticale dans l´atelier. La scierie est équipée de trois scies, au niveau du rez-de-chaussée : une scie battante, une scie circulaire et une scie à ruban. La scie battante se trouve au centre du bâtiment, le chariot se situe à l´est avec un déplacement du nord au sud. La scie circulaire est placée le long de la façade ouest. La scie à ruban est près de l´accès sud. Ces trois scies permettaient de couper tous types de bois, tendre et dur. L´étage de soubassement contient les courroies et les engrenages entrainés par la roue et la turbine Magnat-Simon Pont-de-Claix. Le second bâtiment est un atelier situé au sud de la scierie. Il est de plan en L sur deux niveaux : un sous-sol et un rez-de-chaussée. Le toit est à longs pans en ardoise avec un appentis à l´est en tôle ondulée. Le bâtiment est construit en pierre maçonnée et en essentage de planches. Il se situe sur le cours du ruisseau le Grand Ruisseau. Une roue métallique verticale est présente au sous-sol, elle est alimentée par une conduite forcée. Cette roue actionne une dynamo qui assure la fourniture d´énergie aux équipements de l´atelier. Le logement est au bord de la route départementale, au sud-ouest de la scierie. Le bâtiment est de plan rectangulaire sur trois niveaux : un étage de soubassement, un rez-de-chaussée et un étage. Le toit est à longs pans avec demi-croupe en ardoise. Le bâtiment est toujours utilisé comme logement. La dernière composante du site est l´emplacement d´un ancien moulin, le moulin dit Banchet. Il se situe à l´est de la scierie sur une bande de terrain entre les cours des ruisseaux le Grand Ruisseau et la Néphaz. Des parties de soubassements sont encore apparentes.

Murspierre
béton
essentage de planches
Toitardoise, tôle ondulée
Plansplan régulier en L, plan rectangulaire régulier
Étagessous-sol, étage de soubassement, rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
appentis
croupe
demi-croupe
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsbon état

Dans ce hameau, en deux siècles, quatre sites ont exploité la force motrice de l'eau. Le bâtiment de la scierie apporte une cohérence pour la lecture du site, d'autant plus qu'il conserve l'intégralité de ses équipements hydrauliques et mécaniques.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AP, Histoire de la scierie Emonet

  • Conseil général de la Savoie, Conservation Départementale du Patrimoine, Inventaire topographique territoire Grand Lac, Cessens, 2000.

    Bordereau PP 027
Documents figurés
  • Cadastre actuel, consulté en 2007 (Accès internet :

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Milleret Yannick