Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tissage dit Lamy A., Giraud A. puis Gautier et Prelle puis Prelle et Laumonier puis Prelle et Cie fabricant de soierie

Dossier IA69001089 réalisé en 2004

Fiche

AppellationsPrelle fabricant de soierie
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication
Dénominationstissage
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 4e
Lieu-dit : Croix-Rousse
Adresse : 7, 9 rue
Barodet
Cadastre : 1999 AO 18

Installés à partir de 1884 dans la petite rue de l'Enfert (qui deviendra en 1910 rue Barodet), les fabricants de soierie Lamy et Giraud produisent des tissus nouveautés pour robes, ameublement et ornements d'église. Le siège social est localisé au 3 quai de Retz (actuel quai Jean-Moulin). Dans les années 1910, Lamy s'associe au fabricant de soierie Gautier, puis en 1918 (date de création de la société Prelle) Romain Gautier s'associe à Aimé Prelle et demandent une autorisation de construire un atelier mécanique sur cour, dans le jardin à l'est, c'est l'entreprise François Emiel et fils localisée 20 rue Bossuet à Lyon qui est retenue. En 1925, Prelle s'associe à Laumonier : un atelier annexe sur cour est également construit par la même entreprise (cf. Plans : Façade, sur jardin nord, du nouvel atelier ; coupe transversale sur le nouvel atelier, par François Emiel et fils, 15 décembre 1926, éch. 0,01 P.M. (sans numéro). cf. enseigne « Ancienne Maison Lamy et Gautier. Prelle et Laumonier suc. cf. sheds établis en raccord avec ceux déjà construits. Coupe longitudinale sur le nouvel atelier ; façade sur l´impasse à l´est, par François Emiel et fils, 18 décembre 1926, éch. 0,01 P.M (sans numéro). Plan du sous-sol, par François Emiel et fils, 11 décembre 1926, éch. 0,01 P.M. (sans numéro) : deux entrepôts de cartons, entrée, vestibule, deux ateliers, atelier mécanique construit en 1920, annexe construite en 1925, nouvel atelier, jardin. Ce nouvel atelier mécanique a une surface bâtie approximative de 357 m². A partir de 1927, la raison sociale de la société devient Prelle et Cie (SRL) fabricant de soierie ce qu'elle est toujours aujourd'hui et dans les mêmes ateliers, le tissu d'ameublement a pris au fil des générations une importance croissante, l'omniprésence de Paris orienta très vite la production vers les réalisations destinées à la capitale : le retissage à l'identique sur des métiers à bras d'étoffes anciennes destinées à la restauration d'intérieurs privés ou publics est un secteur très actif de cette société. Cette société est toujours dirigée par les descendants d'Aimé Prelle. De nos jours, la société Prelle possède au côté de 13 métiers à bras datant de 1880, les métiers électroniques pilotés sur ordinateur. Prelle vient de fournir les 670 mètres de tentures du Grand foyer de l'Opéra Garnier de Paris réalisés par de nouvelles technique : tissu anti-feu et des broderies tissées. Cela ouvre à cette société qui réalise 90 % de son activité à l'étranger, de nouveaux marchés.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1884, daté par source
1920
1926
Auteur(s)Auteur : Emiel François entrepreneur attribution par source

Le bâtiment principal donnant sur rue est de forme rectangulaire et d'un étage carré, en brique et pierre sur l'arrière se trouve un grand atelier shed tout en rez-de-chaussée.

Mursbrique et pierre
Toittuile mécanique, verre en couverture
Étages1 étage carré
Couverturesshed
toit à longs pans

Bel ensemble architectural.

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Société Prelle : Bernard Tassinari, la soie à Lyon, 2003

    Eugène Prelle créa son propre cabinet de dessin en 1894 après avoir travaillé pendant des années chez les fabricants Lamy. Il continuera à créer pour eux, ainsi que son fils Aimé qui deviendra l'associé de Romain Gautier au décès de Lamy en 1918.

    Prelle, demeure en relation suivie ave ses prédécesseurs immédiats puisque Aimé Prelle, tout comme son père Eugène qui avait travaillé pour eux comme dessinateur avant de monter son propre cabinet, saisit en 1918 l'occasion d'acheter les parts d'Edouard Lamy et de devenir ainsi fabricant. Le fondateur de la fabrique se nomme Pierre-Toussaint Déchazelle, né en 1752. Il fut l'élève de Donat Nonotte qui depuis 1754, dirigeait l'école de peinture de Lyon. A une date restée inconnue, Déchazelle cède son fonds de fabricant à Charles Corderier, qui s'associe sous l'Empire à Marie-Jacques Lemire. Sous divers raisons sociales, l'activité de la manufacture se poursuit jusqu'au 21 octobre 1865, date à laquelle les Lemire la cédent ainsi que les archives à Antoine Lamy et Auguste Giraud. Ceux-ci abandonnent la robe pour se consacrer uniquement au tissu d'ameublement. En 1900 Edouard Lamy, fils d'antoine s'associe à Romain Gautier, qui s'associe à son tour à Aimé Prelle. A partir de 1927 Aimé Prelle dirige seul la manufacture et ce sont ses descendants qui en assurent toujours l'activité.

  • Détail archives municipales de Lyon : Recherches sur Prelle.

    0344 WP 081

    Pétition en date du 28 janvier 1920 par laquelle Messieurs Gautier et Prelle, demeurant à Lyon, 3, quai de Retz, demandent l´autorisation de construire une annexe sur cour, rue Barodet, n°7. Ils renoncent à cette construction par lettre du 8mai 1920.

    0344 WP 082

    Pétition en date du 18 février 1920 par laquelle R. Gautier et A. Prelle demeurant à Lyon, rue Barodet, n°7, demandent l´autorisation de construire un atelier mécanique sur cour, 7, rue Barodet (dans le jardin à l´est). Fabrique de soieries.

    Entrepreneur : François Emiel, 20 rue Bossuet, Lyon.

    Deux coupes et plan du sous-sol par François Emiel, 5 février 1920, éch. 0,02 P.M. (sans numéro).

    Surface bâtie : 17,90 x 8,40=150,36m².

    0344 WP 179

    Pétition en date du 5 juin 1925 par laquelle Messieurs Prelle et Laumonier demeurant à Lyon, 7, rue Barodet, demandent l´autorisation de construire un atelier annexe, sur cour, 7, rue Barodet.

    Entrepreneurs : François Emiel et fils, 20, rue Bossuet, Lyon.

    Un plan sans numéro : face nord du petit atelier annexe et coupe sur une ferme ; façade nord de l´atelier mécanique ; coupe longitudinale, par François Emiel, 31 mai 1925. ? éch.

    0344 WP 238

    Pétition en date du 4 février 1927 par laquelle Messieurs Prelle et Laumonier demeurant à Lyon, 7, rue Barodet demandent l´autorisation de faire construire un nouvel atelier mécanique, 7, rue Barodet.

    Entrepreneurs : François Emiel et fils, 20, rue Bossuet, Lyon.

    Plans joints à la demande :

    Façade, sur jardin nord, du nouvel atelier ; coupe transversale sur le nouvel atelier, par François Emiel et fils, 15 décembre 1926, éch. 0,01 P.M. (sans numéro). cf. enseigne « Ancienne Maison Lamy et Gautier. Prelle et Laumonier suc. »cf. sheds établis en raccord avec ceux déjà construits.

    Coupe longitudinale sur le nouvel atelier ; façade sur l´impasse à l´est, par François Emiel et fils, 18 décembre 1926, éch. 0,01 P.M (sans numéro).

    Plan du sous-sol, par François Emiel et fils, 11 décembre 1926, éch. 0,01 P.M. (sans numéro) : deux entrepôts de cartons, entrée, vestibule, deux ateliers, atelier mécanique construit en 1920, annexe construite en 1925, nouvel atelier, jardin.

    Nouvel atelier mécanique, surface bâtie approximative : 357 m².

    0372 WP 127

    Pétition en date du 2 novembre 1966 par laquelle Prelle et Cie S.A., fabricants de soieries, demeurant 7, rue Barodet, Lyon 4e demande l´autorisation d´installer un monte-charge, 7, rue Barodet

    Parcelles 24 x 29 de la section B

    Plan de situation, échelle de 0,002 par mètre. Tirage 1964.

    Devis estimatif des travaux à exécuter

    Plan de l´ascenseur

    En tête d´un courrier :

    Fabrique d´étoffes pour ameublement

    PRELLE et Cie

    Fondée en 1774

    Lyon, 7, rue Barodet (4e)

    Paris, 2, rue Chabanais (2e)

    Société anonyme au capital de 330 000 F

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives orales : Entretien oral avec Yvette Chevassus que travaille depuis 50 ans chez Prelle, 10 décembre 2004

  • Archives orales : Entretien oral avec Sébastien Roche apprenti d'Yvette Chevassus (société Prelle), 10 décembre 2004

  • AM Lyon : 0344 WP 081, voirie urbaine, permis de construire administratif pour la construction d'une annexe sur cour, 1920

  • AM Lyon : 0344 WP 179, voirie urbaine, permis de construire administratif pour la construction d'une annexe sur cour, 1925

  • AM Lyon : 0372 WP 127, voirie urbaine, permis de construire administratif, plan de situation 1926

  • AM Lyon : 0344 WP 238, voirie urbaine, permis de construire administratif pour la construction d'un atelier mécanique : pétition en date du 4 février 1927 par laquelle Messieurs Prelle et Laumonier demeurant à Lyon, 7, rue Barodet demandent l´autorisation de faire construire un nouvel atelier mécanique, 7, rue Barodet. Entrepreneurs : François Emiel et fils, 20, rue Bossuet, Lyon. Plans joints à la demande : Façade, sur jardin nord, du nouvel atelier ; coupe transversale sur le nouvel atelier, par François Emiel et fils, 15 décembre 1926, éch. 0,01 P.M. (sans numéro). cf. enseigne « Ancienne Maison Lamy et Gautier. Prelle et Laumonier suc. »cf. sheds établis en raccord avec ceux déjà construits. Coupe longitudinale sur le nouvel atelier ; façade sur l´impasse à l´est, par François Emiel et fils, 18 décembre 1926, éch. 0,01 P.M (sans numéro). Plan du sous-sol, par François Emiel et fils, 11 décembre 1926, éch. 0,01 P.M. (sans numéro) : deux entrepôts de cartons, entrée, vestibule, deux ateliers, atelier mécanique construit en 1920, annexe construite en 1925, nouvel atelier, jardin. Nouvel atelier mécanique, surface bâtie approximative : 357 m². , 1927

Bibliographie
  • Annuaire Fournier. 1871. AM Lyon (accès libre)

    p. 433
  • TASSINARI, B. La soie à Lyon. De la grande fabrique aux textiles du XXIe siècle. Editions Lyonnaises d'Art et d'Histoire, 2005

    p. 154, 168, 213, 232, 233
  • L'art de la soie Prelle 1752-2002, des ateliers lyonnais aux palais parisiens. Paris-musées : Musée carnavalet, 2003

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine