Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau en enfeu du doyen Claude de Saint-Marcel

Dossier IM42001556 réalisé en 2004

Fiche

Dénominationstombeau, enfeu
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Montbrison
Emplacement dans l'édificecollatéral sud
extrémité est

Claude Raybe de Saint-Marcel d´Urfé, entre autres curé de Grésolles, prieur commendataire de L´Hôpital-sous-Rochefort entre 1497 et 1509 et chanoine de Lyon, est doyen de la collégiale de Montbrison de 1505 à 1509. Son tombeau a été ouvert le 10 janvier 1902, lors de travaux dans le collatéral sud. Le corps était enseveli dans des vêtements sans ornement (robe de tertiaire franciscain ?), tête tournée vers l´autel, pieds chaussés de chaussures de cuir (sens liturgique : prêt à assister au jugement). On n'a pas de mention de l'existence d'un gisant sur le sarcophage.

Période(s)Principale : 1er quart 16e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu
Personnalité : Raybe de Saint-Marcel, Claude de commanditaire

Le tombeau se trouve dans la chapelle construite pour Claude de Saint-Marcel, dans le prolongement de l'extrémité du collatéral sud, à l'est. L'enfeu est creusé dans le pilier sud-ouest de l'abside, à l'angle du passage aménagé par le doyen ; il est couvert d'une petite voûte d'ogives en anse-de-panier, avec clef-de-voûte sculptée en bas-relief. L'arcade est moulurée à tore et cavet, sans chapiteau ni imposte. Au-dessous, le sarcophage parallélépipédique a une façade sculptée en demi-relief.

Catégoriessculpture
Structuresd'applique
Matériauxgranite, décor en bas-relief, décor en demi-relief
Précision dimensions

h = 345 ; l = 197 ; pr = 77. Dimensions de la façade du sarcophage : h=67 ; la=139 ; p=8.

Iconographiesange
phylactère
Précision représentations

La façade du sarcophage est sculptée de deux anges vêtus de longues robes, genoux fléchis, soutenant des deux mains un écu armorié (leur pied passe dessous) ; un phylactère se déploie derrière l´ange de droite. La devise du doyen, ADJUTOR IN TRIBULATIONIBUS, y était peut-être peinte.

Inscriptions & marquesarmoiries, sculptées, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Les armoiries du chanoine (de sable semé de billettes d'argent, au lion du même) sont figurées sur la clef de voûte et sur la façade du sarcophage (elles y ont été soigneusement bûchées, mais on les devine encore).

États conservationsoeuvre mutilée
partie bûchée
Précision état de conservation

La façade du sarcophage a été bûchée : les têtes des anges et les armoiries du doyen ont été supprimées.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • RENON, François (Dom). Chronique de Notre-Dame d'Espérance de Montbrison, ou étude historique et archéologique sur cette église, depuis son origine (1212) jusqu'à nos jours. Roanne : imprimerie de A. Farine, rue Royale, 1847

    p. 181
Périodiques
  • BRASSART, Eleuthère. Le tombeau de Claude de Saint Marcel dans l'église Notre-Dame d'Espérance. Bulletin de la Diana, t. 13, 1902

    p. 25-28
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry - Mermet Vincent