Logo ={0} - Retour à l'accueil

Usine de construction automobile dite Ailloud et Dumond puis Dumond frères automibile et garage actuellement garage Renault et parking

Dossier IA69001290 réalisé en 2010

Fiche

Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication
Dénominationsusine de construction automobile
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 2e
Adresse : 7, 9 rue
Duhamel
Cadastre : 1999 AX 5, 65

La genèse de la société Ailloud et Dumond au 9 rue Duhamel date de 1900. Les annuaires commerciaux du début 20e siècle les répertorient comme Ailloud et Dumond frères, fabrique d'automobile et garage d'abord au 9 rue Duhamel puis à partir de 1910 au 7 et 9, rue Duhamel. Au démarrage Claude Ailloud est fabricant de cycles 9 quai de la Mulatière. En 1897, il entreprend la construction d'une petite voiture 2 places de 300 kg, le chassis est tubulaire et le moteur à 2 cylindres verticaux (72x76). Cette voiture qui a une boîte à 3 rapports et marche arrière est présentée à l'exposition du Cycle et de l'Automobile qui s'est déroulée à Lyon en décembre 1899. En 1900, M. Ailloud s'associe avec Francisque Dumond et tous deux s'installe 9, rue Duhamel. En 1901, ils fabriquent cinq voitures semblabes à moteur 2 cylindres refroidis par eau. Parmi ces voiture une a le premier allumage électrique par magnéto Bosch à basse tension utilisé. Avant de devenir vendeurs de véhicules des autres marques de fabriques, les deux associés construisirent leur dernière voiture en 1904. Le moteur placé à l'avant était un 4 cylindres 90x100 de 14ch avec palier central. La boîte avait 4 vitesses et la transmission se faisait par chaîne. Cette voiture robuste de 4 places était encore en circulation en 1914. En 1905, Lyon compte six entreprises principales de construction automobile : Berliet, Pilain, Mieusset, La Buire, Rochet-Schneider et Luc Court. Les plus petites, environ une cinquantaine, comptent des noms tels Cottin-Desgouttes, Slim, Cognet et Seynes, Barron-Vialle, Vermorel, Mas, Philos, Ailloud et Dumond, etc... La fusion Ailloud et Dumond perdure jusqu'en 1920 avec une extension localisée au 7 rue Duhamel vers 1910. Ensuite la raison sociale change et devient Dumond frères automobile et garage. Entre 1945 et 1950 est construit le batiment localisé au 7 rue Duhamel (garage-parking). A partir des années 1960, l'enseigne change en partie et devient Dumond Frères, garage, réparation, station-service, agent Peugeot et Farcel-Vega. Dans les années 1970 on revient à l'enseigne de Dumond Frères, garage. Actuellement l'enseigne et Garage Renault.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : milieu 20e siècle
Dates1900, daté par source

Le site se compose de deux éléments : un batiment de 3 étages de 7 travées au 1er et 2d étages et de 5 travées au 3e étage, le rez-de-chaussée se compose d'un porche axial important et de deux ateliers latéraux. Le second élément est tout en béton certainement construit entre 1945 et 1950, de trois étages rythmés par trois bandeaux horizontaux formés d'une série de 6 fenêtres séparées par des supports verticaux en béton, il s'agit de la partie parking.

Mursrésidu industriel en gros oeuvre
béton
Toittuile mécanique
Étages3 étages carrés
Couverturestoit à longs pans
États conservationsbon état

Le site est localisée à proximité de la place Carnot (quartier Perrache). Zone UA dite zone historique centrale : il s'agit d'une zone centrale dans laquelle les règles d'ordonnancement et les prescriptions architecturales doivent assurer la protection des traits du tissu urbain historique, sans toutefois bloquer les évolutions.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives orales : Entretien oral avec monsieur Michel Ailloud. mars 2008

Bibliographie
  • Indicateur Henry. 1903. AM Lyon (accès libre)

    p. 407, 1053, 2091
  • Indicateur Henry. 1910. AM Lyon (accès libre)

    p. 421, 1091, 2154
  • Indicateur Henry. 1915. AM Lyon (accès libre)

    p. 1095, 2496
  • Indicateur Henry. 1920. AM Lyon (accès libre)

    p. 420, 1355, 2346
  • Indicateur Fournier. 1935. AM Lyon (accès libre sans cote) p. 570

    p. 925, 1842
  • Indicateur Henry. 1948. AM Lyon (accès libre)

    p. 245, 852, 1932
  • Indicateur Fournier. 1956. AM Lyon (accès libre)

    p. 370, 1045, 1694
  • Indicateur Henry. 1964. AM Lyon (accès libre)

    p. 258, 1158, 2653
  • Indicateur Henry. 1970. AM Lyon (accès libre)

    p. 261, 1174
  • LOREILLE, L. Les constructeurs lyonnais d'automobiles, Lyon et l'automobile (5) les marques. Rive Gauche n° 22, oct. 1967 (?)

    p. 5 à 6
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine