Logo ={0} - Retour à l'accueil

Usine de construction électrique Thivolet puis Radielec

Dossier IA69000985 réalisé en 2003

Fiche

AppellationsUsine de construction électrique Thivolet puis Radielec
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication
Dénominationsusine de construction électrique
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 7e
Adresse : 23 à 31 rue du, Vivier , impasse des
Chalets
Cadastre : 1999 BK 190, 202, 206, 207

Philidore Thivolet crée en 1912 un atelier de tôlerie situé rue Pasteur, chaudronnerie spécialisé dans l'émaillage et la galvanisation. C'est en 1919 (autorisation préfectorale) que cette société sous le nom de "Thivolet" Société Française Radio-Electricité, vient s'installer rue du Vivier. L'émaillerie moderne Thivolet est spécialisée dans la fabrication de cuisinières émaillées en tole et fonte de construction extra forte. Cette maison se charge de la fabrication, de l'émaillage, de la galvanisation à façon de toutes pièces en tole ou fonte. Elle fabrique également des réservoirs et accessoires galvanisés pour le chauffage à eau chaude dans les ateliers de tôlerie et de galvanisation à chaud ainsi que des tuyaux, coudes, seaux à charbon, seaux tamiseurs etc... En 1946, la société change de raison sociale et s'agrandit, elle se spécialise dans le matériel électro-thermique et domestique (chaudière électriques, chauffes-eaux) sous le nom de "Radiélec". Les effectifs sont en 1938 de 111 employés et de 169 en 1944. Le site est fermé dans les années 1980. En 2008, le site va être démoli pour implanter une fourrière.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates1912, daté par source
1919
1931
1945

Le site se compose d'une série d'ateliers dont deux bâtiments principaux : un construit en 1931 d'un étage carré à toit à longs pans, et l'autre tout en béton construit en 1945-1946, de deux étages carrés avec toit terrasse. La façade de ce bâtiment se distingue par une inclinaison convexe que l'on retrouve concave à l'intérieure des ateliers. La façade est éclairée par une serie de baies carrées rythmée par des trumeaux en béton sur les deux étages. Sa structure est faite de piliers béton avec des poutres béton divergentes dans les étages inférieures et de poteaux fonte avec chapiteaux aux étages. Ce bâtiment convexe entoure les autres ateliers couverts en sheds avec une structure métallique : charpente et poutrelles horizontales à croisillons soutenant une couverture en hourdis de brique et poutrelles métalliques. Les sols sont en béton également. Un escalier tournant dessert les étages.

Mursbéton
Toitbéton en couverture
Étages1 étage carré, 2 étages carrés
Couverturesterrasse
États conservationsétablissement industriel désaffecté, menacé

Le bâtiment de 1945-1946 en alignement sur la rue du Vivier présente un intérêt architectural. En 2008, le site montre des signes d'une grande vétusté. Zone UI : il s'agit d'une zone destinée à accueillir les activités industrielles ou artisanales, ainsi que les constructions de bureaux qui sont liés exclusivement à ces activités.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône : sous-série 5M, dossier n° 197, établissements classés, Sté Française Radio-électricité. 12/11/1919

Bibliographie
  • Indicateur Henry. 1920. AM Lyon (accès libre)

    p. 985
  • Indicateur Fournier. 1935. AM Lyon (accès libre sans cote) p. 570

    p. 636
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine