Dossier IA69001156 | Réalisé par
Usine de produits pharmaceutiques dite Laboratoire Central Homéopathique Rhodanien puis Laboratoires Boiron
Copyright
  • © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
  • © Ville de Lyon

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Lyon patrimoine industriel - Lyon
  • Commune Lyon 8e
  • Adresse 1 boulevard Michelet ,
  • Cadastre AT 7
  • Dénominations
    usine de produits pharmaceutiques
  • Parties constituantes non étudiées
    atelier de fabrication

Dès 1911, René Baudry, pharmacien se spécialise dans la fabrication de médicaments homéopathiques en créant, sur les conseils du docteur Vannier, ami d'enfance, une pharmacie homéopathique la Pharmacie Générale Homéopathique française au 68, rue Malesherbes à Paris. En 1926, après le départ de René Baudry, le docteur Vannier crée à Paris les Laboratoires Homéopathiques de France. En 1930, René Baudry rejoint le groupe des médecins homéopathes lyonnais et crée le Laboratoire Central Homéopathique Rhodanien, 38 rue Thomassin, à Lyon. Les médecins parisiens de l’École Moderne d'Homéopathie l'invitent à revenir à Paris pour créer un laboratoire national de fabrication des médicaments homéopathiques. Il accepte à condition que soit conservé un laboratoire à Lyon. Il rencontre alors des confrères Henri et Jean Boiron, jeunes diplômés en pharmacie et cherchant du travail. Grâce au docteur Mondain, ils rencontrent René Baudry qui les engage. En juin 1932, ils créent à Paris dans les locaux du 68, rue Malesherbes, le laboratoire Central Homéopathique de France. Un an après, René Baudry et Henry Boiron assurent le développement du laboratoire parisien qui devient Les laboratoires Homéopathiques Modernes (LHM). A la même date, à Lyon, Jean Boiron, prend en charge le développement du laboratoire lyonnais qui devient la Pharmacie Homéopathique Rhodanienne (PHR). En 1965, une monographie "préparations homéopathiques" est introduite à la pharmacopée française. En 1967, les Laboratoires Boiron se créent en réunissant : la Pharmacie Homéopathique Rhodanienne (PHR) et Les laboratoires Homéopathiques Modernes (LHM). Le premier établissement de fabrication et de distribution régionale est ouvert à Toulouse. En 1974, le siège social et l'unité de production s'installent à Sainte-Foy-lès-Lyon, limitrophe de la commune de Lyon. En 1983, Christian Boiron succède à Jean Boiron à la présidence du groupe. En 1988, c'est la fusion des Laboratoires Homéopathiques de France (LHF) avec Boiron. En 1995, un nouveau site de production est construit, à Messimy près de Lyon et une antenne rue Michelet à Lyon 8e arrondissement construit en 2004.

  • Période(s)
    • Principale : 1er quart 20e siècle
    • Principale : 4e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1930, daté par source
    • 2004

Mur rideau en verre de deux niveaux avec une enseigne des laboratoires Boiron.

  • Murs
    • verre
  • Toits
    béton en couverture
  • Étages
    1 étage carré
  • Couvertures
    • terrasse
  • État de conservation
    bon état
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 2006 ; Dernière mise à jour en 2006
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
© Ville de Lyon