Logo ={0} - Retour à l'accueil

Viaduc de la Bouble

Dossier IA03000520 réalisé en 2015

Fiche

Le viaduc de la Bouble est implanté à la limite des communes d'Echassières et de Louroux-de-Bouble.

Dénominationsviaduc
Aire d'étude et cantonAuvergne
HydrographiesBouble (la)
AdresseCommune : Échassières
AdresseCommune : Louroux-de-Bouble

Les travaux du viaduc, situé sur la ligne Gannat-Montluçon, commencent en 1868 et s'achèvent en 1871. La Compagnie d'Orléans, maître d'ouvrage (par l'intermédiaire de son ingénieur en chef Wilhelm Nördling), l'ingénieur Félix Moreaux pour la société Fives-Lille, ainsi que les Etablissements Cail, sont à l'origine de la réalisation de cet ouvrage d'art.

La mise en place du tablier métallique, formé d'une poutre droite en treillis, par poussage à partir de la rive, est une méthode mise au point par Félix Moreaux.

Les techniques employées pour la construction de ce viaduc serviront de modèle pour trois autres viaducs de la même ligne : les viaducs de Rouzat, de Neuvial et du Belon.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Dates1868, daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : Nördling Wilhelm
Nördling Wilhelm (1821 - 1908)

Ingénieur en chef de la Compagnie du Paris-Orléans. Concepteur, à ce titre, de plusieurs ouvrages d'art ferroviaires.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Moreaux Félix
Moreaux Félix (1828 - 1890)

Félix Moreaux a travaillé, en particulier, pour la Compagnie de Fives-Lille, société pour laquelle il dirige des études et l'exécution de ponts et charpentes métalliques, en France et à l'étranger.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Ce viaduc est constitué de 17 arches en maçonnerie, à ses deux extrémités, et de 5 piles en fonte supportant un tablier métallique (formé d'une poutre droite en treillis), dans sa partie centrale. Les piles centrales sont constituées d'un faisceau de colonnes en fonte reliées par un étrésillonnage en fer.

Sa longueur totale est de 300 mètres. Il domine la vallée de la Bouble de 62 mètres.

Ce viaduc fait partie d'une série de quatre, tous sur la ligne Gannat-Commentry, et édifiés sur le même modèle : viaducs de Neuvial, de Rouzat, de La Bouble et du Belon.

Murspierre maçonnerie
fer
fonte
Mesuresl : 300.0 m
h : 62.0 m
Protectionsinscrit MH, 2009/12/23

Références documentaires

Bibliographie
  • BELHOSTE, Jean-François, LISBONIS, Odile. Viaducs d'Auvergne. Monuments du chemin de fer. Clermont-Ferrand : EPA (coll. "Itinéraires du patrimoine", n° 24), 1992.

    Service Régional de l'Inventaire

Liens web

© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel - Ceroni Brigitte - Renault-Jouseau Delphine - Durin-Tercelin Maryse - Renaud-Morand Bénédicte
Renaud-Morand Bénédicte

Chercheure à l'Inventaire général du patrimoine culturel d'Auvergne-Rhône-Alpes.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.