Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
  • Collège de jésuites puis d'oratoriens, dit Collège de la Trinité ou Grand Collège, actuellement lycée Ampère
    Collège de jésuites puis d'oratoriens, dit Collège de la Trinité ou Grand Collège, actuellement lycée Ampère Lyon 2e - 29 rue de la Bourse - en ville - Cadastre : 2013 AC 63 1831 G 427, 429 à 455
    titreCourant :
    Collège de jésuites puis d'oratoriens, dit Collège de la Trinité ou Grand Collège, actuellement
    description :
    niveaux, les autres possèdent un 5ème niveau éclairé par des œils de bœufs ou des baies cintrées. Les
    profession :
    [architecte] Munet ou Meunet Melchior
    contenu :
    universités françaises ou italiennes. L'établissement d'un grand collège municipal est donc pour le Consulat . Dans le cas le collège « cesseroit ou seroit ailleurs transporté ou transmué », il est convenu que remparts du Rhône. Il comprend des constructions modestes d’un ou deux étages inscrites dans un constructions ou réparations qu’ils exécuteront (Ibid., fol.12 et 13). Cette clause sera par la suite moment les jésuites songent à rétablir le pensionnat. Comme pour tout nouvel établissement, ils sont de bâtiment principal. On accède à l'église par plusieurs ouvertures sur rue ou sur cour, destinées à Noviciat Saint-Joseph de Lyon (BnF, Est., FOL-HD-4 (8) ; Vallery-Radot 673), soit à la date-même sont Martellange, et voir dans les 3 plans de 1617 (AD Rhône, 3 D 9) autant de suggestions ou d’amendements soumis -Etroit et le quai du Rhône : les écuries, la pharmacie (ou apothicairerie) et l'infirmerie, côté nord jésuites d’asseoir leur influence religieuse au cœur de la cité, ou de bâtiments témoignant de leurs
    historique :
    le Rhône devant servir de terrasse à la bibliothèque, d’après les plans des architectes Munet et
    referenceDocumentaire :
    transaction entre l'Université et la Ville de Lyon au sujet de la propriété des bâtiments du Grand Collège ou Rhône Lycée Ampère et quai Jean Moulin depuis la rive gauche du Rhône / Edmond Poix ou Edmond Pernet Elèves devant la porte de la chapelle du Lycée Ampère convertie en gymnase/ Edmond Poix ou Edmond la chapelle du Lycée Ampère convertie en gymnase/ Edmond Poix ou Edmond Pernet [ca 1910] photogr. neg 69 LYON, collège de la Trinité, ou «grand collège », collège de plein exercice, p. 378-397 COMPERE
  • Auberge à l'enseigne de l'Abondance, dit logis de l'Abondance, puis école royale vétérinaire
    Auberge à l'enseigne de l'Abondance, dit logis de l'Abondance, puis école royale vétérinaire Lyon 7e - la Guillotière - grande rue de la Guillotière - en ville - Cadastre : 1824 I 154, 158, 159, 222
    annexe :
    joignant la grande rue ou chemin de Lyon à St-Laurent des Mures et à Vienne de vent, une petite maison et payer rente audit seigneur Custode et ses successeurs en ladite custoderie leurs fermiers ou commis tous , réparations et agencements de convenance ou d'agrément qu'il s'étoit proposé de faire dans cette maison simple exposé de l'incendie et l'incertitude l'on étoit si le principe en étoit criminel, ou la suite seulement de quelque faute ou négligence de la part des locataires. En vertu de ordonnace rendue sur cette nuit précédente sur les deux heures du matin ou environ dans (...) En bas de page, note du copiste établi ayant pour enseigne Saint André situé au bourg de la Guillotière joignant la grande rue/ p.1 v° ou au lieu de la Guillotière joignant la grande rue ou chemin de Lyon à St-Laurent des Mures et à Vienne custoderie leurs fermiers ou commis tous les ans perpétuellement a chacune fête St Martin d'hiver a prix de promet payer en espèces sonnantes d'or ou d'argent sans aucuns papiers, billets ni effets royaux, audit
    contenu :
    achevés en juin 1762, sous la direction de l'architecte Melchior Munet. À l'est, le 1er corps de bâtiment ", jouxtant de matin " une maison à l'enseigne de Saint-André, propriété de Pierre Bonnard et de Jacquême (ou , construite sans doute avant 1608, passe ensuite à son gendre Etienne Furnier (ou Garnier?), boucher à la lieu de la Guillotière dans la grande rue pendait autrefois pour enseigne l'Abondance " auquel sont moment le logis est cédé à l'Hôtel-Dieu et celui l' École vétérinaire s'y installe, des travaux ont dissection, avait lieu l'enseignement, prenant jour par deux fenêtres sur cour. A l'extrémité un escalier droit mène à l'étage ( sera installé ultérieurement le cabinet d'anatomie), et dans son prolongement , suivies par l'architecte Munet, ne seront achevées que début janvier 1765. En 1772, le pavé de la grande partie un corps de garde loge son officier. A l'est des bâtiments se trouve un jardin clos de murs ( le bâtiment se tient le corps de garde, et les murs côté levant et couchant sont en pisé et
    referenceDocumentaire :
    A HCL, BHD 171, pièce 60-17. Procès-verbal de l'expertise de Melchior Munet, architecte à Lyon, 4 A HCL, BHD 171, pièce 60-17. Procès-verbal de l'expertise de Melchior Munet, architecte à Lyon, 4 juin / Ecole vétérinaire ou logis de l'Abondance " Plan du couvent de Picpus, l'on se proposait d'établir l'école royale vétérinaire (projet de CLEMENCON, Anne-Sophie. Le plan Crépet de 1845. Projet utopique ou modèle pour le troisième plan CLEMENCON, Anne-Sophie. Le plan Crépet de 1845. Projet utopique ou modèle pour le troisième plan d'extension
1