Logo ={0} - Retour à l'accueil
Eglise abbatiale Notre-Dame

Arcade du tombeau de Jeanne de Balzac (n°1)

Dossier IM42001045 réalisé en 2000

Fiche

Dénominationsbaie
Numérotation artificielle1
Aire d'étude et cantonBoën - Sail-sous-Couzan - Boën
AdresseCommune : Sainte-Agathe-la-Bouteresse
Lieu-dit : Bonlieu
Emplacement dans l'édificechoeur
Commune : Rhône-Alpes,42,Montbrison,musée archéologique de la Diana

Le tombeau élevé en 1543 par Claude d'Urfé pour sa femme Jeanne de Balzac, morte en 1542, a été détruit à la Révolution. Cette arcade est l'un des éléments subsistant. Selon la documentation existante, il aurait été récupéré dans l'église abbatiale par le vicomte du Treyve, alors propriétaire du château de Bonlieu, donné à la Diana. Le cartel signale cependant qu'il s'agit d'un don de la ville de Montbrison à la Diana, certainement à cause d'ne confusion entre ce fragment et d'autres, remployés dans un monument de cette ville avant leur dépôt au musée archéologique.

Période(s)Principale : 2e quart 16e siècle
Dates1543
Auteur(s)Personnalité : Urfé Claude d' commanditaire

Fragment de l'une des arcatures constituant l'édicule qui abritait le gisant de Jeanne de Balzac, en calcaire gris sculpté, constitué d'un entablement à triglyphes et métopes lisses soutenu par des pilastres doriques cannelés encadrant une arcade.

Catégoriesmarbrerie, sculpture
Structuresbaie libre
Matériauxcalcaire, gris décor en bas-relief, gravé
Précision dimensions

h = 124 ; la = 69 ; pr = 20

Iconographiesordre dorique
monogramme
armoiries
Précision représentations

ordre dorique ; monogramme ; armoiries § L'entablement est sans décor ; seules les triglyphes sont soulignées par des gouttes. Monogramme de Claude d'Urfé et Jeanne de Balzac dans les écoinçons, armoiries d'Urfé au sommet de l'arc.

Inscriptions & marquesarmoiries, sculpté, en relief, sur l'oeuvre
inscription, gravé, sur l'oeuvre, monogramme
inscription concernant le commanditaire, gravé, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Une inscription courait au dessus des arcades, sous l'entablement : on lit ici : ... DE VRFE LAQUELLE ILZ ESLVRENT.... On peut restituer le texte : Ici est [la sépulture des illustrissimes seigneurs] d'Urfé, laquelle ils élurent.... Un écusson aux armes d'Urfé timbeait chaque arc, et le monogramme de Claude et Jeanne (deux C entrecroisés barrés d'un I) est gravé dans chaque écoinçon.

États conservationsfragment
Statut de la propriétépropriété d'une association
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Guibaud Caroline - Monnet Thierry