Logo ={0} - Retour à l'accueil

Bac à traille de Béchevelin (disparu)

Dossier IA69006584 inclus dans Présentation de l'étude des points de franchissement du Rhône en région Rhône-Alpes réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Précision dénominationbac à traille
Appellationsbac de Béchevelin
Dénominationsbac
Aire d'étude et cantonRhône-Alpes - Lyon
HydrographiesRhône
AdresseCommune : Lyon 7e
Lieu-dit : 69 Lyon 7e arrondissement, la), Bécheveli Mouche, 69 Lyon 2e arrondissement, Perrache
Adresse : ancien cours, actuel cours de Verdun, Bertin , ancien quai, actuel quai du Docteur Gailleton Monsieur

Avant la Révolution, un bac à traille fonctionne à l´extrémité du quai Monsieur (actuel quai Gailleton) et du cours de Bertin (actuel cours de Verdun), en rive droite. Il permet aux habitants du nouveau quartier de Perrache de se rendre sur la rive gauche, à La Mouche (nord) et Béchevelin, sans avoir à faire un grand détour jusqu´au pont de la Guillotière. De moins en moins utilisé autour de 1790, on décide de couper son câble et de mettre le bateau hors-service au début du siège de 1793. En 1884, le sieur Guillard, un industriel lyonnais, propose d´établir un bac face à Béchevelin à condition d´obtenir 15 francs par jour de service, ou 5 centimes par passager, ce qui sous-entend un trafic espéré de 300 personnes par jour. Réitérant sa proposition en 1888, il fait monter sa rétribution à 25 francs par jour en raison de l´engravement subi par le lit du fleuve.

Période(s)Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s)Personnalité : Guillard promoteur

Le bac à traille de Béchevelin reliait le 7e arrondissement de Lyon en rive gauche et le 2e arrondissement, desservant l'actuel quai du Docteur Gailleton, en rive droite. Il se situait en aval du pont de la Guillotière, probablement entre les ponts actuels de l´Université et Galliéni (sans doute assez proche de l'ancien pont Galliéni, le pont du Midi). Il existe une rue Béchevelin, parallèle au cours du Rhône, entre ces deux ponts, côté rive gauche ; c'est cette rue qui a dû donner son nom au bac.

Typologiesbac à traille
États conservationsdétruit

D'après la thèse de Cogoluènhe.

Statut de la propriétépropriété publique (?)

Références documentaires

Bibliographie
  • COGOLUENHE, Henri. Histoire des bacs pour traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. Thèse de doctorat, Institut de Recherche et d'Enseignement Philosophiques, Département Sociologie. Lyon : Facultés catholiques de Lyon, 1980. 3 volumes

    livre 1, p. 41, p. 83, p. 87 ; livre 3, Annexes A-02 (plan), D-13 et D-14
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Pagenot Sandrine - Havard Isabelle - Decrock Bruno