Logo ={0} - Retour à l'accueil

Banque de France, actuellement annexe de la mairie de Thiers (services Renouvellement urbain et habitat)

Dossier IA63000485 réalisé en 2006

Fiche

L'architecte de la Banque de France à Thiers a conçu un bâtiment en deux parties légèrement désaxées l'une par rapport à l'autre : un premier corps de bâtiment est implanté le long de la rue de Barante, selon un axe longitudinal à peu près sud-est - nord-ouest. A l'arrière, un 2e corps de bâtiment, à la surface au sol plus importante mais moins élevé, présente un axe longitudinal sud - nord : ces deux parties s'interpénètrent côté nord, alors que la différence d'orientation forme une sorte d'échancrure triangulaire entre les deux parties de l'édifice, occupée par une courette de service. Les étages 1 et 2 et les combles du premier bâtiment donnent sur la terrasse formée par la couverture du second.

Le bâtiment sur rue abrite l'appartement de fonction du directeur ainsi que son bureau, au rez-de-chaussée. Le second bâtiment est celui de la banque proprement dite, avec les bureaux, caisse, salle des coffres et autres chambres fortes, les archives et les vestiaires du personnel.

L'ensemble de ces bâtiments est implanté entre deux pentes, celle de la rue de Barante, sur laquelle donne l'élévation principale (sur la longueur de la façade, le dénivelé est de 2 m), et celle, perpendiculaire, entre la rue et un jardin en contrebas, dominant la rue Camille-Joubert (entre les deux rues, le dénivelé est d'environ 16 à 18 m).

L'implantation sur ce terrain en dénivelé a entraîné la création de différents niveaux d'accès au bâtiment. Les entrées principales, celle pour la clientèle de la banque et celle de l'appartement de fonction du directeur sont situées au niveau de la rue "haute" et présentent déjà une différence de niveau l'une avec l'autre : des marches sont nécessaires pour faire communiquer hall d'entrée privé et entrée du public, située un peu plus en aval de la rue. Par ailleurs, la courette située à l'arrière des appartements privés est accessible en descendant quelques marches, à un niveau déjà inférieur à celui de la rue de Barante, équivalent plus ou moins à celui de l'étage de soubassement. Sur l'arrière du 2e corps de bâtiment, au sud-ouest, la pente a permis d'ouvrir l'étage de soubassement sur le jardin, grâce à un escalier parallèle à la façade desservant un long passage menant au local des archives.

Parties constituantes non étudiéesjardin, bureau, logement patronal
Dénominationsbanque de France
Aire d'étude et cantonThiers - Thiers
AdresseCommune : Thiers
Adresse : 12 rue de
Barante
Cadastre : AO 317 ; AO 318

Le bâtiment de la succursale de la Banque de France à Thiers date vraisemblablement du tout début du 20e siècle - selon une source orale, des plans auraient été dressés pour cet établissement en 1898.

Même si l'édifice a désormais perdu sa fonction de banque, puisqu'il abrite désormais les services d'urbanisme de la ville (services Renouvellement urbain et habitat), il a conservé une grande partie de son décor et de son mobilier d'origine.

Période(s)Principale : limite 19e siècle 20e siècle , daté par tradition orale
Dates1898, daté par tradition orale

Le premier corps de bâtiment, parallélépipédique, comporte un sous-sol, un rez-de-chaussée surélevé, deux étages carrés et un étage de comble. Il possède un toit à longs-pans couvert de tuiles mécaniques.

A l'arrière, un 2e corps de bâtiment, présente une surface au sol plus importante, mais il est moins élevé : un sous-sol, un étage de soubassement et un rez-de-chaussée surélevé, couvert d'un toit terrasse. Cette terrasse, grâce à des pavés de verre, apporte un éclairage naturel à la grande salle du public, au rez-de-chaussée.

Les étages 1 et 2 et les combles du premier bâtiment, qui correspondent à l'appartement de fonction du directeur, donnent sur ce toit terrasse : le 1er étage ouvre directement par des portes-fenêtres sur ce vaste espace.

Le bâtiment sur rue abrite donc des pièces d'habitation (pièces "de jour" au 1er étage, pièces "de nuit" au second), ainsi que le bureau du directeur, au rez-de-chaussée, Le deuxième corps de bâtiment est réservé à la banque proprement dite : accueil et caisses en rez-de-chaussée ; à l'étage inférieur, salle des coffres pourvue de boxes individuels pour les clients, archives, et importants vestiaires pour le personnel ; au sous-sol, d'autres chambres fortes, en particulier.

Plusieurs escaliers permettent la desserte des différentes parties de l'édifice de façon indépendante ; ce sont généralement des escaliers tournants en maçonnerie.

Mursenduit
Toittuile mécanique
Étagessous-sol, étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage de comble
Couvrements
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturesterrasse
toit à longs pans
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours en maçonnerie
© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel - Ceroni Brigitte