Logo ={0} - Retour à l'accueil
cathédrale Notre-Dame

chape, chasuble, dalmaticelle, étole, voile de calice, manipule, bourse de corporal : ornement rouge n°2

Dossier IM03000574 réalisé en 2016

Fiche

Dénominationschape, chasuble, dalmaticelle, étole, voile de calice, manipule, bourse de corporal
Numérotation artificielle2
Aire d'étude et cantonAuvergne - Moulins-Sud
AdresseCommune : Moulins

Cet ensemble, particulièrement novateur, attribué sans certitude par Jean-Michel Leniaud à Hubert Ménage aurait été dessiné par Arthur Martin pour la maison lyonnaise Lemire (future maison Lamy et Giraud en 1866) d'après une commande de Monseigneur de Dreux-Brézé en 1858 selon Bernard Berthod.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1858
Auteur(s)Auteur : Martin Arthur
Martin Arthur (1801 - 1856)

Jésuite (ordonné prêtre en 1825). - Historien, archéologue, spécialiste de l'art chrétien. - Dessinateur. - Dessinateur et créateur de mobilier d'église pour la maison Poussielgue-Rusand. - Membre de la Commission des arts et édifices religieux et de la Société des antiquaires de France.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
dessinateur
Auteur : Lemire fabricant d'ornements religieux
Personnalité : de Dreux-Brézé Pierre Simon
de Dreux-Brézé Pierre Simon (02 juin 1811 - 5 janvier 1893)

Évêque de Moulins (Allier) de 1850 à 1893.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire

L'ornement est probablement complété d'une dalmaticelle rose fuchsia, (comptant pour du rouge), de taffetas bordée de broderies proches de celles bordant la chasuble. La coupe de la chasuble est demi-gothique, celles de l'étole et du manipule triangulaires. Le fond de l'ornement est de velours rouge coupé simple corps, orné d'orfrois à fond de satin vert, brodés. Le chaperon de la chape est orné de surcroit d'un cercle rapporté de satin rose portant des broderies. Les broderies des orfrois de la chape sont de cannetille dorée et argentée, de cannetille triangulaire, de filé, de résille de fil métallique pour le cœur des fleurs, de fil de soie brodé au passé. Des cordons de filé soulignent les différentes parties des orfrois et notamment un galon de soie blanc brodé de sortes de damiers multicolores. Les broderies de la chasuble et des accessoires similaires à celles de la chape n'emploient plus toutefois l'effet de résille métallique mais du fil de soie au passé pour les fleurs. Les franges bordant le chaperon sont de filé et à bouillons, boules de paillettes et cannetille.

Matériauxsoie, chaîne satin, velours coupé, taffetas, brodé
soie, trame
Mesuresh : 125.0 (= chape)
h : 118.0 (= chasuble)
la : 105.0 (= chasuble)
h : 114.0 (= étole)
la : 14.0 (= étole)
h : 50.0 (= manipule)
la : 14.0 (= manipule)
h : 75.0 (= voile de calice)
la : 67.0 (= voile de calice)
h : 25.0 (= bourse de corporal)
la : 24.5 (= bourse de corporal)
h : 103.0 (= dalmaticelle)
la : 145.0 (= dalmaticelle)
Précision dimensions

h= 125 : hauteur de l'orfroi de la chape jusqu'aux mors ; la = 47 : largeur d'une épaule de la chasuble.

Précision représentations

Sur le chaperon est une croix rose brodée de rinceaux fleuris sur un cercle rose de satin rapporté. Elle est le centre d'une composition concentrique qui se développe autour sur le satin vert. Les mêmes rinceaux de broderie métallique à fleurs de fils de soie dégradés du rose au rouge ornent les orfrois de la chape, de la chasuble et des accessoires. Le galon de soie brodé de grecque rose, petits carrés et losanges verts et rouges qui se déploie autour du chaperon et le long des orfrois de la chape est novateur et particulièrement atypique pour l'époque.

Statut de la propriétépropriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1979/02/06

Références documentaires

Bibliographie
  • [Exposition. Moulins, 1992.]. Pierres et ors, art et foi : trésor liturgique de la cathédrale de Moulins / [Gérard Picaud, Bernard Berthod]. [Thionne] : Ed. du Signe, 1994

    p.76
Périodiques
  • LENIAUD, Jean-Michel. Le trésor néo-gothique de Moulins. Monuments historiques, 3, 1978. p. 56-60

    p. 59 Région Auvergne-Rhône-Alpes, SRI, site de Clermont
  • BERTHOD, Bernard. Retrouver la foi par la beauté : réalité et utopie du mouvement néogothique dans l'Europe du XIXe siècle. Revue d'histoire des religions, 1, 2010, p. 75-92

© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Durin-Tercelin Maryse