Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle de l'Immaculée Conception de la Sainte Vierge, puis église paroissiale de l'Immaculée Conception de la Sainte Vierge, dite église Notre-Dame

Dossier IA42000171 inclus dans Ville réalisé en 1996

Fiche

VocablesImmaculée Conception de la Sainte Vierge
Appellationséglise Notre-Dame
Parties constituantes non étudiéescimetière
Dénominationschapelle, église paroissiale
Aire d'étude et cantonSaint-Etienne Centre
AdresseCommune : Saint-Étienne
Adresse : 1 rue
Dormand
Cadastre : 1826 B1 942 ; 1864 E2 257 ; 1996 EO 25A

Suite à l'accroissement de la population stéphanoise à laquelle ne suffisait plus la paroisse primitive de la Grand'Eglise qui comptait quarante mille personnes en 1638, la construction d'une deuxième église est autorisée en 1668 par l'archevêque de Lyon. L'église est construite en 1669 sous la direction de Bedieu Morange, chanoine de Saint-Nizier à Lyon, sur un terrain donné par Jean Blachon. La première pierre est posée le 11 janvier 1669 et l'église est bénie le 8 décembre 1669. Par ordonnance de l'archevêque de Lyon, l'église devient paroissiale le 16 février 1754. L'église actuelle possède une chaire à prêcher en bois sculpté par Claude Désiré en 1693. Le clocher abrite un carillon composé de 10 cloches dont 2 du fondeur Ducray datées de 1733. A la Révolution, l'église est transformée en temple de l'Etre Suprême et le culte catholique est abandonné jusqu'en 1803. Les orgues sont exécutées par l'atelier parisien Callinet en 1837. La façade est refaite de 1859 à 1862 pour cause de vétusté. Les travaux sont conduits par l'architecte de la ville Gérard. Joseph Fabbish est le sculpteur de la Vierge de pitié installée dans l'abside de la nef latérale droite.

Période(s)Principale : 3e quart 17e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Dates1669, daté par source
Auteur(s)Auteur : Gérard architecte, architecte communal attribution par source
Auteur : Callinet maître d'oeuvre attribution par source
Auteur : Désiré Claude sculpteur attribution par source
Auteur : Fabbish Joseph sculpteur attribution par source
Auteur : Ducray fondeur attribution par source

L'église est entourée d'un cimetière. De plan allongé, elle présente une nef centrale et des chapelles latérales transformées en 1860 en vaisseaux latéraux terminés par une absidiole semi-circulaire. Le transept tronqué est implanté sur la dernière travée de la nef et la première du choeur composé de deux travées et une abside. La façade de l'architecte Gérard est un pastiche : l'étage inférieur est de la hauteur des chapelles primitives et l'étage supérieur de la hauteur du vaisseau central. Des pilastres jumelés ou non déterminent cinq travées au premier niveau et trois au deuxième. Chaque porche correspond à un vaisseaux. Le porche central est surmonté d'un fronton triangulaire brisé lui-même surmonté de deux baies géminées flanquées de deux niches. Le troisième niveau est une niche qui s'inscrit dans un fronton semi-circulaire brisé.

Murscalcaire
grès
enduit
moellon
pierre de taille
Toittuile mécanique, ardoise
Plansplan allongé
Couverturestoit à l'impériale
toit à longs pans
pignon découvert
État de conservationrestauré
Statut de la propriétépropriété de la commune
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Saint-Etienne © Ville de Saint-Etienne - Sanquer Cendrine