Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cloche (grosse cloche)

Dossier IM42002022 réalisé en 2005

Fiche

Á rapprocher de

Voir

Dénominationscloche
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Lérigneux
Lieu-dit : le bourg

Cloche fondue en 1557. La date aurait été lue 1537 par Louis-Pierre Gras (Inscriptions Foréziennes, 1870) et a été lue 1517 par Louis Bernard. Ce dernier précise que le mouton de bois, portant la date 1843, a été remplacé par un mouton en fer en 1979 : deux moutons portant la date 1843 et les mêmes initiales (JM C et JR), correspondant aux deux cloches de 1490 et 1557 (IM42002022) sont encore présents dans le clocher (déposés). Une délibération du 10 germinal an II (30 mars 1794 ; Registre de délibération de la commune de Lérigneux, archives privées, cité par Barou, 1999, p. 34), explique comment la commune a réussi à conserver ses deux cloches malgré les réquisitions de métal révolutionnaires, les habitants invoquant 'la rigueur du temps comme étant exposé en pays de montagne... le temps propre et convenable à faire les tremois ou blés de mars ainsi que les pommes de terre'.

Période(s)Principale : 3e quart 16e siècle
Dates1557
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Cloche en bronze fondu, décor en bas-relief obtenu par fonte à la cire perdue, inscriptions en caractères gothiques entrecoupée de plaquettes décoratives.

Catégoriesfonderie
Matériauxbronze, fonte, fonte à la cire perdue à noyau, décor en bas-relief
Précision dimensions

Iconographiesà filet
croix grecque
croix pattée
saint Michel
dragon
Résurrection du Christ
saint Pierre
saint Laurent
saint Antoine abbé
évêque
Vierge à l'Enfant
saint Jean l'Evangéliste
fleur de lys
fleur
étoile
Vierge de Pitié
Précision représentations

Boucles sans décor. Décor sur le cerveau : filets ; 1ère ligne d'inscription, commencée par une croix en forme de croix grecque pattée posée sur une boule puis sur trois degrés. Décor sur la panse : 1er registre de plaquettes décoratives : plaquettes rectangulaires groupées par deux, représentant un personnage debout dans une arcature en accolade : saint Michel terrassant le dragon et le Christ sortant du tombeau ; saint Pierre (livre, clef) et saint Laurent (palme, grill) ; saint Antoine abbé (livre, signe tau) et un pape ou évêque (mitre, crosse) ; Vierge à l´Enfant ( ?) et saint Jean l´Evangéliste ( ? ; calice). Puis frise de fleurs de lys et de plaquettes portant une fleur entourée de quatre étoiles (par groupes de 10 de chaque). Au-dessous, 2e registre d'éléments de décor, placés au-dessous des groupes de plaquettes du 1er registre (dans le même ordre) : sous le 1er, une plaquette en forme de carré sur la pointe avec une Piétà ; sous le 3e, une croix identique à celle du début de l´inscription. Filets. Décor de la moitié inférieure de la panse, motifs toujours placés dans l´alignement des plaquettes du registre supérieur : sous le 1er groupe : une croix latine sur une base de 2 degrés, le tout formé par des plaquettes ornées d´une fleur. Le 3e degré est formé par l´inscription TE (fleur) DEUM ; sous le 3e : une croix latine sur une base de 2 degrés, dont le bras vertical est formé par le mot LAUDAMUS et le bras horizontal par des plaquettes ornées d´un huit horizontal. Au-dessous, Piétà ; sous le 4e : Piétà. Sur la faussure, 2e inscription entre deux cordons.

Inscriptions & marquesdate, fondue, sur l'oeuvre
inscription, fondue, sur l'oeuvre, latin
Précision inscriptions

1ère ligne d'inscription : + VADE RETRO SATHANA ET RECOGNOSCES TUA ET DA HONORE DIVINO ET VERO [DEO] L AN M CCCCC ET LVII. 2e ligne d'inscription : (2 fleurs) LAUDAMUS (huit horizontal) TE DOMINUM (fleuron) CONFITEMUR (fleuron) TE (fleur) DEUS (2 fleurs) LAUDAMUS (huit horizontal) TE DOMINUM (fleuron) CONFITEMUR (fleuron) TE (fleur) DEUS LAUDAMUS (huit horizontal) TE DOMINUM (fleuron) CONFITEMUR (fleur) TE (fleuron) DEUS (3 fleurs) LAUDAMUS (huit horizontal) TE DOMINUM CONFITEMUR (fleuron) TE (fleur) DEUS (2 fleurs) LAUDAMUS (huit horizontal) TE DOMINUM (fleuron) CONFITEMUR (fleuron) TE (fleur) DEUS (2 fleurs) LAUDAMUS (huit horizontal) TE DOMINUM (fleuron) CONFITEMUR (fleuron) TE (fleur) DEUS (2 fleurs) LAUDAMUS (huit horizontal) TE DOMINUM (fleuron) CONFITEMUR (fleuron) TE (fleur) DEUS (3 fleurs) LAUDAMUS (huit horizontal) TE DOMINUM (fleuron) CONFITEMUR (fleuron) TE (fleur) DEUS (2 fleurs) LAUDAMUS (huit horizontal) TE DEUM (fleuron) CONFITEMUR (fleuron) TE DEUM. Inscriptions sur l'ancien mouton déposé : 1843 / JM C / JR (aussi visible sur la photographie de Louis Bernard).

Précision état de conservation

Pince très usée (cassures)

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1951/04/10

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loire. Série 1111 VT : 107 (Lérigneux). Fonds Louis Bernard. Dossier de recensement de la cloche datée 1517, 1979.

Documents figurés
  • [Vue d'ensemble de la cloche de 1557 de l'église de Lérigneux]. / Bernard, Louis (photographe). 1 photogr. pos. (avec surimpression partielle d'un autre cliché de cloche, à l'envers) : tirage sur papier argentique, avant 1979. Photographie collée sur le dossier de recensement, 1979. La cloche est encore montée selon le dispositif mis en place en 1843 ; on lit nettement les inscriptions du mouton (AD Loire, série 1111 VT : 107).

Bibliographie
  • BAROU, Joseph. Parcours à travers l'histoire de Lérigneux (notes et documents) . 4e trimestre 1999 (Village de Forez ; Bulletin d'histoire locale ; supplément au n°79-80)

    p. 34
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry