Logo ={0} - Retour à l'accueil

Communs et ferme du château de Vergnon

Dossier IA42003402 inclus dans Demeure, dite château de Vergnon réalisé en 2007

Fiche

Parties constituantes non étudiéesportail, pigeonnier, puits, logement, remise
Dénominationscommuns, ferme
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Savigneux
Lieu-dit : Vergnon
Cadastre : [180  ?] A 1 ; 1986 A1 238, 239, 242, 259, 260

Les bâtiments existants sont datables, pour le gros-oeuvre, de la 2e moitié du 18e siècle. Deux fenêtres en arc brisé à cavet sont visibles à l'étage du logement du fermier, côté nord : il s'agit peut-être de remplois (fenêtres d'une ancienne chapelle ?). Les bâtiments sont représentés sur le plan cadastral de 1809, sauf le corps de bâtiment séparant la basse-cour nord du jardin, sans doute élevé vers le milieu du 19e siècle. Les petites étables ou écurie situées entre les pigeonniers et les habitations dans les corps de bâtiment nord et sud des communs ont été édifiées après eux, au 19e siècle (1ère moitié ? L'étable nord a de plus été surélevée). Les ouvertures ont peut-être été remaniées dans la 1ère moitié du 19e siècle (pour les encadrements en granite). L'extrémité nord-ouest de l'habitation sud a été remontée en parpaing de ciment. Les toitures des deux habitations ont été refaites, en tôle côté nord (toit à croupes remplacé par des longs pans ; suppression de la toiture du pigeonnier), en tuile creuse mécanique côté sud. Les bâtiments étaient prévus pour une quinzaine de vaches ; l'exploitation en compte actuellement 50 (renseignement oral).

Période(s)Principale : 2e moitié 18e siècle
Secondaire : milieu 19e siècle

Les communs encadrent une avant-cour à l'est de la demeure, et une basse-cour au nord ; ils sont complétés par une ferme, au nord-est. L'entrée de l'avant-cour est encadrée par deux pavillons à usage de pigeonniers (celui du côté nord a été rabaissé et pris dans les constructions ; son utilisation comme pigeonnier est attestée par tradition orale), avec un rez-de-chaussée à usage de remise (au sud) ou d'étable (au nord) et pigeonnier à l'étage (trous sur les quatre côtés ; non visité). Dans le prolongement se trouve une petite étable (écurie côté sud, poulailler côté nord), puis une habitation avec étage (logement de cocher, avec une remise à voiture au rez-de-chaussée au sud ? La présence de plaques métalliques repliées sur les angles côté sud peut laisser supposer la présence d'un grenier. Au nord, habitation du fermier, non visitée). La ferme située au nord-est partage avec les communs le corps de bâtiment central (pigeonnier, logement du fermier). En retour à l'ouest se trouve une écurie, puis une étable, avec une grange-remise en retour au nord. Deux portails donnent accès à la cour, un vers la cour de communs, un vers le chemin, au nord. Puits au milieu de la cour (la margelle a été supprimée ; renseignement oral). La basse-cour, au nord, est bordée par plusieurs bâtiments au nord (logement de fermier et grange-étable, selon un témoignage oral), un hangar à l'est et un corps de bâtiment plus bas au sud, le long du jardin de la demeure, formé de remises. Trop dénaturés, ces bâtiments n'ont pas été repérés. Les bâtiments sont en pisé enduit, avec des encadrements en granite (habitations, portes des pigeonniers ; marque lapidaires sur la porte nord du logement de fermier : un carré et un rectangle , un ovale troué) ou en bois. Les toits sont à longs pans et croupes, en tuile creuse ; en pavillon brisé, en tuile écaille et tuile creuse, sur les pigeonniers.

Murspisé
enduit
Toittuile creuse, tuile en écaille
Étagessous-sol, 1 étage carré, comble à surcroît
Couvrementsvoûte en berceau segmentaire
Couverturestoit à longs pans
toit brisé en pavillon
croupe
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry