Logo ={0} - Retour à l'accueil

Croix de chemin (dite croix des Rameaux)

Dossier IA42002285 inclus dans Village de Roche réalisé en 2005

Fiche

Á rapprocher de

Dénominationscroix de chemin
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Roche
Lieu-dit : le Bourg
Cadastre : 1818 (?) E non cadastré (vers E 518) ; 1986 AM non cadastré (vers AM 49)

Croix autrefois monolithe (fût réparé au-dessous du croisillon) datable par le style du du milieu du 16e siècle (L. Bernard). Selon Antoine Lugnier (d'après les archives de la paroisse qu'il a consultées ; p. 288) cette croix aurait été enterrée pour la préserver de la destruction pendant la Terreur, puis remontée en 1799 : la fabrique de Roche paye cette année-là 3 £ au maréchal-ferrant Jacques Robert pour les ferrures de deux croix rétablies à leur ancien emplacement (la croix de saint Martin, étudiée, et la croix des Rameaux). Cette croix est en effet signalée sur le plan cadastral établi vers 1818. La base du piédestal semble avoir été restaurée (granite de couleur plus claire), de même que le podium de trois marches (restauré ou crée lors de l'aménagement du terre-plein pour accueillir le monument aux morts ?).

Période(s)Principale : milieu 16e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Croix implantée à l'entrée occidentale du bourg (route de Saint-Bonnet-le-Courreau), au milieu d'un vaste carrefour. Elle occupe la pointe d'un terre-plein triangulaire cerné d'un muret aménagé au centre de la route, dont la partie ouest est occupée par le monument aux morts (étudié). Le piédestal de la croix a une base monolithe chanfreinée ; sa partie droite est maçonnée en gros blocs. La tablette est à cavet avec un tore à la base. La croix était sans doute monolithe à l'origine. Le dé est à faces rectangulaires horizontales, avec une lame en fer forgé fichée du côté du Christ en croix, à l'ouest (pour poser un luminaire ?). La base du fût présente deux rangs de moulurations prismatiques de plan carré, avec un écusson (barré ?) entre les deux rangs du côté ouest et des crochets dans le prolongement de l'arête centrale des moulurations prismatiques. Le fût conique porte un croisillon (sans démarcation entre les deux) : décor en haut-relief sur les faces et les extrémités.

Mursgranite
TypologiesType A1: croix en granite (ou en grès), 16e siècle, croisillon avec le Christ en croix et le couronnement de la Vierge, croix monolithe
Techniquessculpture
Précision représentations

Décor du croisillon : face ouest, Christ en croix (trois clous, périzonium, couronne d'épines, titulus sur un phylactère) ; face sud, couronnement de la Vierge à l'Enfant par un ange sculpté verticalement sur le bras supérieur ; feuilles recourbées aux extrémités des bras, motif floral sur la tranche.

Mesuresh : 402.0 cm
l : 305.0 cm
pr : 303.0 cm
Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loire. Série 1111 VT 167 (Roche). Fonds Louis Bernard. Dossier de recensement de la croix du bourg, n°42.72.626, octobre 1972. Description : croix monolithe. Le Christ et Couronnement de la Vierge par un ange vertical. Vers 1540/1550.

Documents figurés
  • [La croix du bourg] / Bernard, Louis (photographe). 1 photogr. pos. : tirage sur papier argentique, 1972. Photographie collée sur le dossier de recensement MH n°42.72.626, octobre 1972. (AD Loire, série 1111 VT : 267).

Bibliographie
  • BERNARD, Louis. Les croix monumentales du Forez. Saint-Etienne : Conseil Général de la Loire, 1971

    p. 64, 97
  • LUGNIER, Antoine. Cinq siècles de vie paysanne à Roche-en-Forez, Loire (1440-1940). Réimpression de l'édition de l'Imprimerie Dumas de 1962

    p. 288
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry