Logo ={0} - Retour à l'accueil

Deux usines de produits chimiques dite Givaudan-Lavirotte et Givaudan-France

Dossier IA69000029 réalisé en 2000

Fiche

Précision dénominationparfum synthétique
Appellationsusine de produits chimiques Givaudan-Lavirotte
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bureau, conciergerie
Dénominationsusine de produits chimiques
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 8e
Adresse : 56, 62 rue, Cazeneuve , rue de, Nice , rue de la, Maisonnette , impasse de la
Baudette
Cadastre : 1984 CI 75, 78

Le site est occupé par 2 sociétés distinctes : Givaudan Lavirotte (spécialisée en intermédiaires pour la pharmacie) et Givaudan France (spécialisée en parfums et arômes).

Les 2 sociétés ont été créées par les frères Givaudan : Xavier (qui s'associera à François Lavirotte) et Léon. Elles sont implantées, bien que contiguës, sur 2 sites différents (parcelles CI 75 et CI 78) , rue Paul Cazeneuve juste après la 1ère guerre mondiale. Les sociétés ont eu des évolutions très différents, le site de Givaudan Lavirotte ayant été repris par différents propriétaires depuis les années 60 (Rhône-Poulenc puis Air Liquide puis Isaltis depuis décembre 2011). Le site de Givaudan France a été démantelé il y a quelques année et ne subsiste aujourd’hui que la partie Givaudan Lavirotte.

La société Givaudan & Cie (CI 78), est créée à la fin du 19e siècle en Suisse, par Léon Givaudan. Cet ingénieur chimiste a fait ses études à Lyon où il s'est imprégné de la culture industrielle lyonnaise. Il installe des locaux industriels en 1917 chemin des combe Blanche (rue Paul Cazeneuve aujourd'hui). Après un incendie en 1922, l'usine se développe rapidement jusqu'à occuper une superficie de 27000 m². La société est rachetée en 1963 par Hoffman-Laroche et prend le nom de Givaudan-France Elle produit et commercialise des produits aromatiques naturels et de synthèse destinés à l'industrie du parfum, des cosmétiques, des arômes et de la pharmacie. 204 personnes travaillent sur le site. Le site a été démentelé et démoli en 2011.

La société Givaudan-Lavirotte est spécialisée dans la fabrication de produits de base pour industries pharmaceutiques, produits chimiques. Ont été ajoutés aux extraits de plantes médicinales et aux préparations galéniques (par extraction de plantes médicinales) de petites synthèses organiques assez délicates comme l'acide nicotinique. La nature des produits entreposés et utilisés se compose d'éther sulfurique, de benzine, de méthylène, acétone, etc... Le site est toujours en activité.

Les parcelles sont classées en 1ère catégorie : Sévézo 2.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1917, daté par source

Cette usine est composée d'ateliers en rez-de-chaussée, d'un bâtiment administratif d'un étage carré en alignement sur la rue Caseneuve, d'une cheminée métallique de grande hauteur. (en cours)

Mursbéton armé
Toittuile mécanique
Étagesen rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couverturesshed
toit à longs pans
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône : sous-série 5M, dossier n° 318, établissements classés 1924, L. Givaudan et Cie, parfums synthétiques, plan du site. 1924

    AD Rhône
  • AM Lyon : 2 Mi 18, répertoire des PC, micro-fiche PCA 170, autorisation pour Givaudan et Cie de construire un bâtiment, 62 chemin des Combes Blanches. 1923

  • AM Lyon : 385 WP 11. (pochette 223.55), Plan du site. 1955

Documents figurés
  • Le patrimoine Tony Garnier à Lyon et le patrimoine industriel du 8eme arrondissement. Musée urbain, 2000

Bibliographie
  • MENAIS, Georges-Paul. Géographie industrielle de Lyon, Tome 2. France, Edition Bibliothèque des Guides Bleus - Librairie Hachette, 1958

    p. 83 à 86
  • Sodic : monographie de firmes industrielles lyonnaises. Enquêtes Datar-Loire, Tome III, société pour la la conversion et le développement industriel, Paris, 1970

    p.74
  • CHAMBON, Catherine. Lyon 8e arrondissement, Histoire et métamorphoses. Edition Lyonnaise d'Arts et d'histoire, 2009.

    p. 135 Région Rhône-Alpes
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine