Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ecart de Montorset

Dossier IA73003392 réalisé en 2016

Fiche

Œuvres contenues

Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonCoeur des Bauges
AdresseCommune : Arith
Lieu-dit : Montorset
Cadastre : 1878 C5 ; 2013 C5

La clairière dans laquelle est implanté l'écart de Montorset existe déjà sur la mappe sarde (1732). Elle est divisée en plusieurs prés, avec deux petits bâtiments : l'un (n°2396) vers la ferme IA73003398, le second (divisé en deux parcelles, n°2402 et 2403) vers le centre de l'écart (emplacement des deux bâtiments non repérés, voir annexe).

L'écart se composait en 1878 (premier cadastre français), de huit fermes ou chalets, la majorité des parcelles étant alors non mitoyennes ni divisées (sauf la grande ferme en bande au fond de l'écart IA73003388, et la petite ferme IA73003390) ; une fontaine est représentée au milieu de l'écart (elle n'existe plus). Deux des édifices cadastrés en 1878 ont disparu (après 1961 ?).

L'écart semble avoir été un site d'habitat permanent, puis temporaire (estive).

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle, 1er quart 20e siècle

L'écart se compose de six fermes ou chalets à juxtaposition, en bâti très lâche, construits parallèlement et dos à la pente, avec la partie arrière plus ou moins enterrée.

Murscalcaire moellon enduit
Toittôle ondulée
Étagesrez-de-chaussée
Couvrements
Couverturestoit à longs pans croupe
toit à longs pans demi-croupe

F-JDT-Villages et Ecarts-Bauges

Disposition majoritaire par rapport à la penteperpendiculaire aux courbes de niveau
Trame urbaine dominantevillage à bâti lache
Matériau dominantcalcaire
Habitat permanentsite d'habitat permanent devenu temporaire
Environnement du village ou écartprairie
Intérêt patrimonialfort
Statut de la propriétépropriété privée
Protections

Annexes

  • Edifices non repérés de l'écart de Montorset

    - Ferme ou chalet d'alpage, 2013 C5 596, 597 (1878 C5 714). Édifice en moellon de calcaire, encadrements en calcaire (encadrement partagé angle/piédroit de la porte de l'habitation ; porte de grange à montants maçonnés) ; toit à croupes, désaxé, en tôle. Les murs ont été en partie remontés (l'entrée de grange est murée), les encadrements et la toiture refaits pour transformer le chalet en habitation à la limite des 20 et 21e siècles.

    - Abri, 2013 C5 595 (1878 C5 712). Abri situé sur l'emplacement d'une ferme ou chalet d'alpage plus grand, construit en bardage bois et toit en tôle dans le dernier quart du 20e siècle.

© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Guibaud Caroline - Monnet Thierry