Copyright
  • © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
  • © Parc naturel régional du Massif des Bauges

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Hauts de l'Albanais
  • Commune Pugny-Chatenod
  • Lieu-dit les Teppes
  • Adresse voie communale n°5
  • Cadastre 1880 B1 61, 62, 65, 66, 70  ; 2014 B1 9 à 13

La mappe sarde de 1732 pointe, à l’emplacement de la ferme étudiée, une maison, située au lieu-dit le Charmillon, appartenant à Pichou Philibert (propriétaire de deux maisons sur les parcelles 774 : aujourd’hui n° 143, et parcelle 780 : ferme étudiée). Le cadastre ancien de 1880 pointe à l’emplacement de la ferme étudiée deux bâtiments distincts. Le premier à l’est (1880, n° 61 et 62) est divisé en deux parties qui appartiennent respectivement à Monet Joseph (bâtiment et cour) et Marin Antoine (maison) ; le second, à l’ouest (1880, n° 65, 66, 70 et 72 (maison détruite de l’autre côté de la cour) appartient à trois membres de la famille Pichoud. Le n° 70 (année 1880) (maison) possédait vraisemblablement, sur l’arrière un four à pain en excroissance (aujourd’hui disparu). Le cadastre ancien de 1958 nous montre également la division de la ferme étudiée en deux ensembles distincts, avec un bâtiment construit perpendiculairement à la façade arrière de celle-ci. Aujourd’hui la ferme étudiée doit appartenir à un seul propriétaire (on distingue encore distinctement en façade les deux anciennes fermes accolées). Sur la façade arrière, un ensemble de dépendances ont été récemment construites ; à droite du logis ancien, situé à l’extrémité ouest de la ferme, un logis plus récent a été réalisé.

  • Période(s)
    • Principale : 1ère moitié 18e siècle , daté par source , (incertitude)
    • Principale : milieu 19e siècle
    • Secondaire : 20e siècle

Ensemble constituée de deux fermes accolées, situées sous le même toit. Les ouvertures de la façade principale située au sud, et ouvrant sur la cour, correspondent à la répartition des espaces de 1880 telle que décrite dans le champ historique. Descriptif d'ouest en est (de gauche à droite). Le premier espace, à l'ouest, est constitué d'un logis : une porte et fenêtre au rez-de-chaussée pour la cuisine, une fenêtre à l'étage pour les chambres, une double porte pour l'étable au rez-de-chaussée, et une porte haute pour le fenil. Le second espace possède un étage de soubassement accessible par un escalier droit maçonné qui dessert deux doubles portes d'accès à deux caves ; au rez-de-chaussée surélevé, une porte de logis et une porte-fenêtre récente remplaçant une ancienne baie. Attenant à ce deuxième logis se trouvent une grange puis une étable à vaches au rez-de-chaussée surélevé et une double porte haute d'accès au fenil. La seconde ferme possède un logis accessible de plain-pied (une porte et une fenêtre) avec une fenêtre à l'étage pour la chambre, et une étable puis une grange. Sur la façade arrière, au nord, d'importantes dépendances agricoles ont été récemment construites. Face au bâtiment étudié, de l'autre côté de la cour, se trouvait une maison.

  • Murs
    • calcaire moellon enduit
  • Toits
    tuile plate mécanique, ciment amiante en couverture
  • Étages
    étage de soubassement, rez-de-chaussée, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
  • Couvrements
  • Couvertures
    • toit à longs pans demi-croupe
  • Escaliers
    • escalier isolé : escalier droit en maçonnerie
  • Typologies
    ferme à juxtaposition

F-JDT-Fermes-Bauges

  • Implantation dans le parcellaire sur cour
  • Mitoyenneté oui
  • Emplacement de la façade principale gouttereau ou grand côté
  • Pignon à redents non applicable
  • Niche à statuette non applicable
  • Matériaux d'encadrement des ouvertures du logis calcaire
  • Type de linteau de la porte du logis droit
  • Type de piédroit de la porte du logis assemblé
  • Accès au logis plain-pied
  • Emplacement de la cuisine rez-de-chaussée
  • Emplacement des chambres par rapport à la cuisine au niveau supérieur
  • Distribution des pièces du logis intérieure sans couloir
  • Couronnement de l'élévation avant-toit fermé
  • Débord de toiture débords inégaux par extension en façade
  • Cave à vin oui
  • Alpage non
  • Grange oui
  • Chai non
  • Scierie non
  • Autre
  • Type de linteau des portes de la grange-étable droit
  • Pont non applicable
  • Implantation dans la pente replat
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • AD Savoie, cote 3P 600. Pugny-Chatenod, matrices cadastrales de 1882, tableau indicatif des propriétés foncières, de leurs contenances et de leurs revenus.

    AD Savoie : 3P 600
  • AD Savoie, cadastre général : Pugny-Chatenod. 1729-1738 (C 3697-3702). Cote : C 3697 - Mappe 255 : copie de la mappe originale (plan cadastral) de la commune de Pugny-Chatenod, dans lequel sont figurées et numérotées les 1823 parcelles qui composent le territoire de la commune. Signé Cocelli, directeur de la péréquation générale. (La mappe originale manque).

    AD Savoie : C 3697 - Mappe 255
  • AD Savoie, cote : 3P 7207. Plans cadastraux du cadastre rénové de 1958.

    AD Savoie : 3P 7207
Date d'enquête 2014 ; Dernière mise à jour en 2017
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
© Parc naturel régional du Massif des Bauges