Logo ={0} - Retour à l'accueil
Château de la Bastie d'Urfé

Ensemble des chapiteaux du château

Dossier IM42000770 réalisé en 2000

Fiche

Dénominationschapiteau
Aire d'étude et cantonBoën - Sail-sous-Couzan
AdresseCommune : Saint-Étienne-le-Molard
Lieu-dit : la Bastie d'Urfé

Les chapiteaux du château ont été exécutés par des ateliers différents, deux certainement, peut-être trois, pour le compte de Claude d'Urfé, propriétaire du château, dans le 3e quart du 16e siècle. Les premiers, situés au portique du corps de galerie et à l'arcature du nymphée, d'un ordre proche de l'ordre corinthien, sont très vraisemblablement l'oeuvre d'artisans foréziens évoluant autour d'Antoine Joinillon, le maître-maçon du château. Ils sont disposés en haut des piliers des arcades et au sommet des pilastres situés sous l'entablement. L'autre série, d'une main plus sûre et plus proche des canons classiques, se compose de chapiteaux d'ordre ionique (pilastres des portes du corps de garde, pilastres des niches du 1er étage du corps de logis, baies du bastion sud-ouest) et d'ordre corinthien (baies de la chapelle, colonnes de la galerie, pilastres des portes de la galerie, croisées du corps de logis sur cour, pilastres de l'entrée du corps de logis, pilastres des portes du 2e étage du corps de logis, piliers de la grande pièce du 2e étage du corps de logis). Ceux de la fenêtre et du portail de la chapelle sont particulièrement soignés et pourraient être l'oeuvre d'une troisième main, certainement exécutés hors place (en Italie ?). Certains chapiteaux du portique ont été remplacés lors des restaurations de la 2e moitié du 20e siècle.

Période(s)Principale : 3e quart 16e siècle
Auteur(s)Auteur : Joinillon Antoine maçon
Personnalité : d'Urfé Claude commanditaire, propriétaire

Les chapiteaux du portique sont en grès houiller de Saint-Etienne. Ceux de la chapelle et ceux des portes de la galerie sont en marbre. Les autres sont en granite.

Catégoriessculpture
Matériauxgranite, décor en bas-relief
grès, décor en bas-relief
marbre, décor en bas-relief
Iconographieschapiteau ionique
chapiteau corinthien
Précision représentations

chapiteau ionique ; chapiteau corinthien § Les feuilles d'acanthe de l'ordre corinthien font penser à des tresses ou des épis de céréale.

États conservationsoeuvre restaurée
partie remplacée
Statut de la propriétépropriété d'une association
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Bardisa Marie - Guibaud Caroline