Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ensemble des douze verrières des fenêtres hautes (baies 101 à 112)

Dossier IM69001516 réalisé en 2011

Fiche

Voir

Dénominationsverrière
Aire d'étude et cantonLyon Urgences
AdresseCommune : Lyon 1er
Adresse : 23 rue Neyret
Emplacement dans l'édificefenêtres hautes du choeur (verrières disparues) et de la nef
baies 101 à 112

Les deux premières verrières de cet ensemble, situées dans la partie haute du choeur, ont disparu dans l'incendie de 1987 : elles représentaient à l'ouest sainte Elisabeth et à l'est saint Bonaventure. Mury indique que les saints représentés sont ceux dont le souvenir est le plus cher à l'Eglise lyonnaise et que les saintes sont celles connues de tous. La commande réalisée par Bégule pour le Bon Pasteur, juste après la création de son atelier en 1880-1881, a permis d'établir la réputation de celui-ci, selon les mots même du peintre-verrier. Il a particulièrement pris pour modèle les vitraux du 13e siècle de Chartres, du Mans et de Bourges. D'après M. Villelongue (t. 1, p. 71), G. Ledoux a fourni les cartons pour ces baies.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1882
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Rhône-Alpes, 69, Lyon
Auteur(s)Auteur : Bégule Lucien verrier
Auteur : Ledoux G. cartonnier

Depuis le nord, les verrières situées à l'ouest représentent sainte Elisabeth (située dans le choeur, disparue), sainte Claire, sainte Catherine, sainte Clotilde, sainte Cécile, sainte Blandine ; les verrières situées à l'est : saint Bonaventure (verrière située dans le choeur et disparue), saint Just, saint Irénée, saint Pothin, saint Polycarpe, saint Jean l'Evangéliste.

Catégoriesvitrail
Structureslancette, 12
Matériauxverre transparent, coloré grisaille sur verre
plomb, réseau
Précision dimensions

h = 290 ; la = 110 : dimensions d'une verrière, d'après Martine Villelongue.

Iconographiessainte Claire d'Assise
sainte Catherine d'Alexandrie
sainte Clotilde
sainte Cécile de Rome
sainte Blandine
saint Just de Lyon
saint Irénée
saint Pothin
saint Polycarpe
saint Jean l'Evangéliste
Précision représentations

sainte Claire d'Assise ; sainte Catherine d'Alexandrie ; sainte Clotilde ; sainte Cécile de Rome ; sainte Blandine ; saint Just de Lyon ; saint Irénée ; saint Pothin ; saint Polycarpe ; saint Jean l'Evangéliste

Inscriptions & marquesinscription concernant l'iconographie
Précision inscriptions

Inscription concernant l'iconographie : "Sta Clara/Sta Katherina/Sta Clotildis/Sta Cecilia/S Blandina/Sanctus Justus/S Ireneus/Stus Pothinus/S Polycarpus/S Johannes".

État de conservationoeuvre menacée
Précision état de conservation

La verrière représentant sainte Blandine a un trou dans sa partie centrale. L'inscription S. Ireneus comporte une cassure.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler

Annexes

  • Archives privées, Lucien Bégule, Livre de Raison-Souvenirs, ms, sans date [c. 1916]

    Archives privées, Lucien Bégule, Livre de Raison-Souvenirs, ms, sans date [c. 1916], p. 47-48 :

    « Parmi les travaux de la première heure qui fixèrent la réputation de l´atelier il faut citer les verrières de l'église du Bon Pasteur de Lyon. Le si bon et si paternel chanoine Durand, curé de la paroisse, m'a toujours témoigné tant de confiance et d'affection que les soins exceptionnels que j'ai cru devoir apporter aux travaux de son église n´étaient que le témoignage de la plus filiales déférence et l'accomplissement d'une dette de reconnaissance.

    Mr l'abbé Durand était l'un des esprits les plus éclairés qu'il m´ait été donné de rencontrer. Il venait de faire édifier son église dans le style romano-byzantin par l'éminent architecte lyonnais Clair Tisseur (Nizier du Puitspelu). Aussi je n'eus pas de peine à l'amener à adopter pour ses vitraux le style le plus archaïque du XIIe siècle [sic], inspiré des merveilleuses pages de Chartres, du Mans, de Bourges, etc. C´est ainsi que furent exécutées les fenêtres à médaillons légendaire [?, sic] des bas-côtés, retraçant à droite les faits de l'Ancien et du Nouveau Testament, à gauche, les Paraboles de l’Évangile. C'est en réalité le « Catéchisme en images » de nos pères. Les figures des fenêtres hautes de la nef représentent dans l'attitude très hiératique de l'époque une série de saints et de saintes aux couleurs éclatantes, obtenues à l´aide de verres fabriqués spécialement par les mêmes procédés que ceux du Moyen-Age. Seules les fenêtres du chœur, exécutées par une maison de Tours, avant la fondation de mes ateliers, me sont étrangères. »

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. Privées Lucien Bégule. Souvenirs. Ms, s.d.

    p. 47-48
Bibliographie
  • MURY, J. La Paroisse et l'Eglise du Bon-Pasteur de Lyon par l'abbé J.M. Lyon, impr. Pitrat Ainé, A. Rey succ., 1893

    p. 77
  • VILLELONGUE, Martine. Lucien Bégule (1848-1935) maître-verrier. Lyon, thèse de doctorat, Université Lyon II Institut d'histoire de l'art, 3 t., 1983

    p. 156i, 161i à 164i
Périodiques
  • RYKNER, Didier. Le Bon-Pasteur et Saint-Bernard, deux églises en péril au coeur de Lyon. La Tribune de l'Art, 15 février 2012 : http://www.latribunedelart.com/le-bon-pasteur-et-saint-bernard-deux-eglises-en-peril-au-ca-ur-de-lyon-article003562.html

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Guillot Catherine