Copyright
  • © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Boën - Sail-sous-Couzan
  • Commune Saint-Étienne-le-Molard
  • Lieu-dit la Bastie d'Urfé

Le tombeau élevé en 1543 par Claude d'Urfé pour sa femme Jeanne de Balzac, morte en 1542, a été détruit à la Révolution. Ces deux plaques portant l'épitaphe de la défunte faisaient partie du monument ; elles étaient peut-être scellées dans un mur du choeur, à proximité de l'édicule recouvrant le caveau. Ce sont peut-être ces éléments qui ont été trouvés à Bonlieu par M. du Treyve et donnés par lui à la Diana. Ils se trouvent actuellement au dépôt lapidaire que cette société savante possède à la Bastie d'Urfé.

Tables à l'extrémité supérieure en plein-cintre avec une bordure à décor en bas relief ; inscription gravée.

  • Catégories
    marbrerie, sculpture
  • Matériaux
    • calcaire, gris gravé, décor en bas-relief
  • Iconographies
    • acanthe
  • Précision représentations

    acanthe § Bordure constituée d'une frise de feuilles d'acanthe.

  • Inscriptions & marques
    • épitaphe, gravé, sur l'oeuvre, latin
  • État de conservation
    • élément
  • Statut de la propriété
    propriété d'une association
  • Intérêt de l'œuvre
    À signaler
Date d'enquête 2000 ; Dernière mise à jour en 2004
Édifice
Château de la Bastie d'Urfé

Château de la Bastie d'Urfé

Commune : Saint-Étienne-le-Molard
Lieu-dit : la Bastie d'Urfé
Articulation des dossiers
Dossier d’ensemble