Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fabrique de jardin, source d'Esculape

Dossier IA73001383 inclus dans Secteur urbain, Plaine de Marlioz réalisé en 2005

Fiche

Voir

AppellationsSource d'Esculape
Parties constituantes non étudiéesbureau
Dénominationsfabrique de jardin
Aire d'étude et cantonPlaine de Marlioz
AdresseCommune : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Plaine de Marlioz
Adresse : avenue de
Marlioz
Cadastre : 1879 E 493 p. ; 2004 AT 190 p.

Cette source fut découverte et dénommée source d'Esculape, en 1822, par un espagnol, le chevalier de Gimbernat, chimiste et membre de l'Académie des sciences de Munich. Auparavant, ces eaux sulfureuses s'écoulaient dans un ruisseau qui traversait le domaine ; elles étaient déjà utilisées de manière empirique par les paysans du voisinage pour soigner les goitres et les herpès. La source fut analysée, en 1838, par le chimiste Joseph Bonjean ; son intérêt ayant été démontré, l'exploitation pu commencer avec la construction d'une buvette. L'eau, à 14°, est considérée comme la plus riche en soufre de toutes les stations françaises. Le premier aménagement de la source, grotte artificielle surmontée d'une fabrique en treillage, fut partiellement intégré dans une nouvelle construction dans la deuxième moitié du 20e siècle.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 2e moitié 20e siècle
Dates1838, daté par travaux historiques

A l'origine, le griffon de la source était protégé par une petite construction de plan carré, en treillage sur soubassement en pierre, avec toit en pavillon couvert de chaume. L'étage de soubassement abritait une grotte artificielle à décor de rocaille qui subsiste partiellement dans la nouvelle construction. La base des anciens murs et des arcs en brique y sont également visibles. Le bâtiment actuel, de plan rectangulaire, comporte un étage de soubassement où se situent le griffon et le départ des canalisations, et un rez-de-chaussée surélevé occupé par un bureau. Il est couvert d'un toit à longs pans en shingle. Un appentis est adossé à l'élévation occidentale.

Mursbéton
Toitmatériau synthétique en couverture
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
Couvrementsvoûte en berceau
Couverturestoit à longs pans
appentis
États conservationsdétruit
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Aix-les-Bains. 4 N 12. Commission des finances : Etablissement thermal de Marlioz. Contamination des sources Bonjean et Esculape, 9 novembre 1967

Documents figurés
  • Département de la Savoie. Ville d'Aix-les-Bains. Zone d´aménagement concerté de Marlioz. Emplacement des sources / S.n. [Aix-les-Bains], septembre 1980. Ech. 1 : 2 000. 1 tirage de plan ; 29,5 x 43 cm (AC Aix-les-Bains : 1 T 30)

  • Source d'Esculape / S. n. [Aix-les-Bains], [1857]. 1 est. : n. et b. ; 9,5 x 11 cm. Dans : Album historique d'Aix-les-Bains / Despine, Constant, p. 39

Bibliographie
  • MACE (Dr). Marlioz (Savoie). In LEVY, PHILBERT, et al. Eaux minérales de la Savoie. Paris : impr. Duval, 1880. 48 p. ; 17 cm, p. 35-41 (AC Aix-les-Bains. A 739)

    p. 35-41
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville d'Aix-les-Bains © Ville d'Aix-les-Bains - Jazé-Charvolin Marie-Reine - Lagrange Joël