Copyright
  • © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Montbrison
  • Commune Roche
  • Lieu-dit le Bourg
  • Cadastre 1818 (?) E 554 ; 1986 AM 41

La ferme occupe déjà la même emprise en 1818 (parcelle E 554) ; elle appartient alors à Antoine Chambon (matrice de 1818 ; AD Loire). Les bâtiments présentent des vestiges d'ouvertures anciennes (porte de l'étable en arc en anse de panier ; porte haute chanfreinée au-dessus, peut-être trace d'un aître détruit) ; ils ont été remaniés en 1829 (date inscrite sur la porte de l'étable), puis dans le courant du 19e siècle (agrandissement du logis) et enduits à la fin du 19e siècle ou au début du 20e ; au 20e siècle, les fenêtres de l'étable ont été agrandies et le côté ouest du logis enduit au ciment ; l'étable a été transformée en habitation. La petite porcherie en saillie sur le carrefour a été détruite. Les exploitants au 20e siècle étaient les seuls du bourg de Roche à avoir le statut de fermiers (propriétaires à Montbrison) ; ils avaient dix vaches, une paire de boeufs, des chèvres, des moutons et des porcs (renseignements oraux).

  • Période(s)
    • Principale : 2e quart 19e siècle
    • Principale : limite 19e siècle 20e siècle
    • Secondaire : 16e siècle , (incertitude)
  • Dates
    • 1829, porte la date

Ferme à juxtaposition en profondeur, sans cour. La ferme est construite à la bordure sud du replat sur lequel est édifié le bourg. Elle comporte ainsi un étage de soubassement, ouvert côté ouest, comprenant l'étable (et peut-être une porte de logis au rez-de-chaussée surélevé ?). La façade principale du logis est tournée au sud ; elle comprend deux travées avec un rez-de-chaussée surélevé, un étage et un comble à surcroît ; une travée supplémentaire est ajoutée à l'est, avec des niveaux décalés (un jour d'aération de cave est visible). Les murs sont en moellon de granite (enduit à pierres vues à assises horizontales dessinées sur la façade du logis, avec chaînes peintes et encadrements peints en blanc), avec des encadrements en pierre de taille. Le toit est à longs pans et croupes, en tuile creuse. Inscription gravée sur le linteau de la porte de l'étable : MB 1829.

  • Murs
    • granite
    • moellon
  • Toits
    tuile creuse, tuile plate mécanique
  • Étages
    étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Typologies
    Type A2: ferme à juxtaposition en profondeur
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 2005 ; Dernière mise à jour en 2012
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
© Conseil général de la Loire
Articulation des dossiers