Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, puis école, puis ferme.

Dossier IA74002550 réalisé en 2015

Fiche

Dénominationsferme, école
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Cusy
Lieu-dit : Sous la Chat
Adresse : route d'
Aix-les-Bains
Cadastre : 1892 D7 39, 40, 41, 42 Balthazar Vincent, aubergiste à la Chat est propriétaire de la maison n° 39 ; Balthazar Jean-Marie, fils de Claude, marchand de vin à Paris, est propriétaire du bâtiment et cours n° 40 ; le n° 41, une chambre, est la propriété de Balthazar Gaspard, concierge à Paris ; le même n° 41, le 1er étage, est propriété de Balthazar Louis, domestique à Chambéry ; le n° 42 est de même divisé entre deux propriétaires : Mugnier Jean-François détient une cuisine au rez-de-chaussée, tandis que Balthazar Marie, domestique à Chambéry possède le 1er étage. ; 2015 D7 25

Le bâtiment étudié existait en 1892. Pas moins de six propriétaires différents sont implantés dans ce bâtiment qui comprenait au nord, le numéro 39, au centre le numéro 40, et au sud les numéros 41 et 42.Balthazar Vincent, aubergiste à la Chat est propriétaire de la maison n° 39 ; Balthazar Jean-Marie, fils de Claude, marchand de vin à Paris, est propriétaire du bâtiment et cours n° 40 ; le n° 41, une chambre, est la propriété de Balthazar Gaspard, concierge à Paris ; le même n° 41, le 1er étage, est propriété de Balthazar Louis, domestique à Chambéry ; le n° 42 est de même divisé entre deux propriétaires : Mugnier Jean-François détient une cuisine au rez-de-chaussée, tandis que Balthazar Marie, domestique à Chambéry possède le 1er étage. Autrement dit l’ensemble de la construction est divisé en six propriétaires dont seuls Balthazar Vincent et Mugnier Jean-François semblent habiter sur place, les autres travaillant à Chambéry ou Paris. Deux dates sont portées sur le bâtiment : celle de 1843, gravée dans un cartouche à deux lobes et encadrant une croix également gravée et surmontée d’une rosace placée dans un cercle ; elle est placée sur le linteau de la porte de la grange. La seconde date de 1858 est gravée dans un rectangle surmonté d’une croix aux extrémités carrées, et placée sur le linteau de la porte de la loge actuelle (ancienne cuisine en 1892).

Ce bâtiment, d'après les archives et le plan des deux niveaux de la construction intitulé : Plan de l'école projetée au hameau de Lachat, correspond vraisemblablement au bâtiment où s'est déroulée la classe des garçons. les archives départementales de Haute-Savoie (cote 2O 2412) pointe le 11 mars 1890 : Lettre de l’inspecteur d’académie au préfet. École mixte pour les hameaux de Lachat et Cusy. Le chemin entre les Rey et le chef-lieu est impraticable l’hiver pour de jeunes enfants. Population totale des deux hameaux 211, dont 38 enfants d’âge scolaire 5 à 13 ans. Le hameau de Lachat a possédé une école jusqu’en 1865. Un propriétaire de Lachat cède gracieusement un local à la commune [la maison étudiée] : salle de classe, logement pour l’institutrice de 3 pièces, cave. Mais graves inconvénients : contigu un débit de tabac et boisson, classe trop petite. Mais ce local est accepté en attendant une construction neuve, à condition entre autres que la commune fasse faire une palissade de 1,50 m entre la cour de l’aubergiste et celle de l’école. 24 octobre 1893 : lettre de l’inspection d’académie au préfet. L’école de Lachat a été visitée par l’inspecteur, elle est conforme et meublée. Elle peut être ouverte. Un nouveau local devra être édifié.

La classe se tiendra en ce lieu jusqu'à la construction d'une école en 1901

Le bâtiment actuel a subi quelques « désagréments » : les baies de l’ancienne cuisine de l’ancienne parcelle 42 située au rez-de-chaussée ont été murées et agrandies. Plusieurs autres baies ont été murées ou repercées. Il reste également des traces de décor peint sur le logis actuel.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle , porte la date
Principale : 3e quart 19e siècle , porte la date
Dates1843, porte la date
1858, porte la date

L’ancienne ferme est de type à juxtaposition en ligne. Elle comporte 4 parties distinctes et quatre niveaux. D’ouest en est (de gauche à droite), la façade principale, orientée au sud-ouest, comprend un logis sur cave, une grange, une étable et une remise (dite loge) à l’emplacement d’un ancien logement, sur cave.

Le logis comprend une cave en étage de soubassement, accessible par une porte située en façade principale, et l’habitation au rez-de-chaussée surélevé, accessible par un escalier droit desservant une large terrasse en béton avec garde-corps en fer forgé (ancienne galerie bois). Une porte en bois, à décor de triangles en relief, dessert l’habitation qui comporte plusieurs chambres (baies en molasse et ciment) et une cuisine abritant une cheminée en molasse (linteau, console et piédroit) et un évier moderne compris dans le mur, sous la fenêtre (emplacement d’un ancien potager ?). A la grange (avec date gravée sur linteau de la double porte en calcaire) succède l’étable (encadrements calcaire) accessible par une double porte et encadrée d’une fenêtre transformée en porte ; plusieurs baies en molasse et à claire-voie aèrent le fenil situé au-rez-de-chaussée surélevé. Enfin, une remise fermée (porte d’accès grossièrement percée dans le mur) remplace une ancienne cuisine dont la porte d’accès, encore en place mais murée, porte une date sur son linteau en calcaire ; un petit pressoir est placé dans un angle et plusieurs ouvertures aménagées dans le mur de refend gauche permettent le chargement en foin des crèches. Au-dessus de cette remise, deux chambres, vraisemblablement, ont des baies aux encadrement en molasse. Sous cette remise se trouve une cave, accessible par une porte aménagée dans le mur pignon est et desservie par un escalier droit maçonné.

Le gros-œuvre, en moellon de calcaire, est enduit ; le pignon est est fermé par un bardage bois vertical. Les matériaux d’encadrement sont la molasse et le calcaire. La toiture à longs pans et demi-croupe est couverte d’ardoise. La demi-croupe, au droit du mur pignon est forme une avancée, un auvent au-dessus de la porte d’accès à la cave. Un important avant-toit fermé protège la façade principale du fait du désaxement de la toiture.

Murscalcaire moellon enduit
Toitardoise
Étages2 étages de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit
Typologiesferme à juxtaposition
État de conservationremanié

F-JDT-Fermes-Bauges

Implantation dans le parcellairesur cour
Mitoyenneténon applicable
Emplacement de la façade principalegouttereau ou grand côté
Pignon à redentsnon applicable
Niche à statuettenon applicable
Matériaux d'encadrement des ouvertures du logismolasse
Type de linteau de la porte du logisdroit
Type de piédroit de la porte du logisassemblé
Accès au logisescalier extérieur avec galerie
Emplacement de la cuisinerez-de-chaussée surélevé
Emplacement des chambres par rapport à la cuisineau même niveau
Couronnement de l'élévationavant-toit fermé
Débord de toituredébords inégaux par extension en façade
Cave à vinoui
Alpagenon applicable
Grangenon applicable
Chainon
Scierienon
Type de linteau des portes de la grange-établedroit
Pontnon
Implantation dans la penteperpendiculaire
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD 74. Cusy 2O 2412 : édifices scolaires scolaires, école de Lachat.

    11 mars 1890, 28 juin 1892, 15 juillet 1892, 24 octobre 1893 AD Haute-Savoie : 2O 2412
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Monnet Thierry - Monnet Thierry - Guibaud Caroline