Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA73004261 inclus dans Écart des Roberts réalisé en 2014

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • four à pain
    • fontaine
    • remise agricole
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesfour à pain, fontaine, remise agricole
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Trévignin
Lieu-dit : les Roberts
Cadastre : 1880 A1 52, 55, 56 ; 2014 A1 41, 42, 43, 1404, 1408

L'édifice principal est représenté avec les mêmes divisions de parcelles en 1880 sur le premier cadastre français. La grange-étable située dans la partie nord de ce bâtiment (ferme à juxtaposition) a été aménagée en habitation dans les années 1940. Le grenier dans le comble, au sud, a été transformé en habitation, avec ajout d'un escalier en façade (en ciment) au 20e siècle. Le bâtiment nord forme alors une parcelle indépendante, sans doute une ferme à juxtaposition avec un four à pain (excroissance de la voûte visible sur le plan de 1880) divisée et agrandie par la suite : sa partie nord (étable) est réaménagée dans les années 1930 (oral). Une grange-étable supplémentaire est édifiée au nord-ouest à la limite du 19e siècle et du 20e siècle, puis surélevée. La remise sud est édifiée au 20e siècle.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle

Ferme à bâtiments éclatés, édifiée sur un replat. Le bâtiment principal est actuellement composé de trois habitations mitoyennes, d'une travée (pour les deux habitations antérieures au 20e siècle), avec un étage carré et un comble ; la partie sud du bâtiment comprend une cave en sous-sol, surmontée d'un pressoir (accès en façade postérieure) puis d'un grenier. Le bâtiment nord est composé d'une partie atelier avec four à pain (linteau et margelle en molasse, bouche en dalle de terre cuite), et d'une grange-étable (dénaturée). Enfin une grange-étable supplémentaire (avec deux pièces d'habitation au rez-de-chaussée) est édifiée au nord-ouest de ces bâtiments.

Les bâtiments sont en moellon de calcaire enduit (enduit ciment sur l'habitation du 20e siècle), avec des encadrements en calcaire (portes) et molasse (fenêtres), ou en ciment pour les réfections du 20e siècle ; toits à demi-croupes, en ardoise. Les parties basses de la grange-étable nord-ouest sont en moellon de calcaire enduit, avec surélévation en parpaing de ciment aggloméré ; toit à demi-croupes, en fibrocment.

Murscalcaire moellon enduit
Toitardoise
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvrements
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
Typologiesferme à juxtaposition, logis et grange-étable dans des bâtiments éclatés
Statut de la propriétépropriété privée
Protections
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Monnet Thierry - Guibaud Caroline - Guibaud Caroline