Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA42001741 réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonMontbrison - Montbrison
AdresseCommune : Bard
Lieu-dit : Celle
Adresse : 2e ferme
Cadastre : 1986 C 237, 422

Sur la parcelle qu´occupe actuellement la ferme de Celle, le cadastre ancien signale la présence d´une ancienne habitation. De cette dernière nous retrouvons la grange étable en pisé de l´aile gauche des dépendances agricoles et vraisemblablement l´angle sud-est du logis qui est seul en pisé. Le logis, sur une pierre, comporte l´inscription gravée suivante : E 1748 B, EB pour Etienne Brunel, nom du propriétaire ; dans la cave, sur une autre pierre gravée l´inscription suivante a été lue : cave fete (sic) par Etienne Brunel 1748. Le logis actuel a semble-t-il été agrandi au début du 19e siècle mais n´a jamais été achevé, comme l´indique la présence d´une grange dans la partie arrière gauche de celui-ci. Par la suite, durant le premier quart du 20e siècle, l´ensemble des dépendances agricoles en moellons de granite est construit. Un pigeonnier (?) de plan carré, au nord de la parcelle, aurait été rabaissé d´un niveau et la pente de son toit inversée (renseignement oral). En face de la ferme, une vigne dans un clos est rattachée à celle-ci.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1748, porte la date
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu
Personnalité : Etienne Brunel propriétaire

Le logis, grand bâtiment de plan rectangulaire, est situé au nord de la cour fermée par un muret bas et un portail inscrit dans une partie concave du mur sud de la cour. Deux ailes, dissociées du logis, encadrent les côtés est et ouest de la cour avec respectivement une longue et étroite écurie à chevaux de loisir maçonnée, prolongée au nord par un cuvage également maçonné et surmonté d´un surcroît abritant un pigeonnier (fuies) ; à l´ouest, une grange-étable en pisé est adossé au nord à une petite ferme maçonnée dévolue au fermier travaillant les terres du propriétaire (un logis et une grange-étable). Dans la cour a pris place une petite porcherie. Le logis, pour partie en moellons de granite et pour partie en pisé (l´angle est), s´élève sur trois niveaux (le rez-de-chaussée, un étage carré et un étage en surcroît) et comporte cinq travées irrégulièrement alignées. L´encadrement des baies est en pierre de taille, une niche à statuette est aménagée dans le pisé au niveau de l´étage carré, et enfin un linteau en bois est visible sur la partie en pisé du logis, là où l´enduit est tombé ; ce linteau permet d´imaginer un remaniement des baies de cette partie ancienne. La toiture des bâtiments de la ferme est à longs pans avec tuiles creuses. La clôture comporte extérieurement un enduit, très largement détruit, sur lequel a été tracé en creux un faux appareillage. A l'extérieur de la ferme, au nord, un petit bâtiment de plan carré, ressemblant fortement à une loge, aurait été un pigeonnier dont le toit aurait été rabaissé (renseignement oral). Quoi qu'il en soit, le bâtiment a un soubassement maçonné avec une porte en pierre de taille (marques de tâcherons : "S" et "O") encadrée de deux jours en brique ; cet espace abritait du matériel ou des bêtes. Le niveau supérieur comporte une baie en brique sur la façade principale et une porte sur celle de gauche (espace à vivre ou accès pigeonnier ?). La toiture à deux pans est couverte de tuiles creuses. E 1748 B

Mursgranite
pisé
moellon
Toittuile creuse
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, comble à surcroît
Couvrementsvoûte en berceau
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
TypologiesType C1: logis et grange-étable dans des bâtiments distincts, sur cour
États conservationsinégal suivant les parties
Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry