Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA42001538 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéeslogement
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonMontbrison - Montbrison
AdresseCommune : Précieux
Lieu-dit : la Sauzée
Adresse : 1ère ferme
Cadastre : 1809 C 306 ; 2003 ZI 25

Une ferme existe au lieu-dit "la Sauzée" sur le cadastre de 1809, en partie sur la même emprise que les bâtiments actuels. Une petite fenêtre à encadrement à tore et bases prismatiques, remployée dans l'élévation orientale du corps de bâtiment est, datable du 16e siècle, peut indiquer une implantation ancienne sur ce site (toponyme mentionné dès 1348, Dufour, col. 937) : T. Rochigneux signale d'ailleurs "les restes d'une ancienne maison du XVe siècle avec fenêtres à croisillons, détails moulurés et fragments de carrelage ancien" mis au jour lors des transformations de 1910. Elle aurait appartenu aux familles Chirat de Montrouge, Puy (Notes..., p. 48) et de Meaux à la fin du 18e siècle (T. Rochigneux, Notes..., 1922, p. 22 : rôle de supplément d'impôt pour 1789). En 1827, elle est passée aux Sijean, de Montbrison (Etat de section), dont la famille conserve le domaine jusqu'en 1909. Elle est alors achetée par Paul Perrot (date 1909 et initiales PP sur le logis), propriétaire depuis le début des années 1890 du "château" du bourg de Précieux et du domaine environnant (voir dossier). C'est ce dernier qui aurait fait reconstruire le logis et remanier les bâtiments d'exploitation, en 1910 (Découverte..., n°5, p. 62), pour en faire "une vraie ferme modèle" (Notes..., p. 48). La ferme a été exploitée par des fermiers jusqu'en 2006.

Période(s)Principale : 16e siècle , (?)
Principale : 19e siècle , (?)
Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu
Personnalité : Perrot Paul commanditaire

Les bâtiments s'organisent autour d'une cour de plan rectangulaire fermée par un mur, avec deux portails d'accès (dans les murs sud et est, à proximité de l'étable orientale) et deux portes piétonnes (dans les murs sud et ouest, à proximité du logis). Les quatre corps de bâtiments situés sur les quatre côtés de la cour sont disjoints. Le logis occupe le côté ouest. Il a l'aspect d'un pavillon, sur le modèle des maisons construites par Paul Perrot au voisinage de sa demeure pour loges ses proches ou ses employés, avec ses encadrements d'ouvertures en brique (qui présentaient peut-être à l'origine une polychromie avec des claveaux débordants peints en blanc), ses fenêtres jumelées et son toit à demi-croupes en tuile plate mécanique. Il comprend un rez-de-chaussée et un étage de comble essentiellement à usage de grenier (porte centrale, petites fenêtres) conformément au modèle des logis de fermiers de la plaine. Contre le mur sud de la cour sont appuyés un petit hangar en pisé, pisé de mâchefer et parpaing, et une remise, couverts de toits à longs pans en tuile plate mécanique. Le fond de la cour, à l'est, est occupé par une grande étable, avec sans doute une fenière, un grenier et un logement à l'étage. Le corps de bâtiment nord est formé d'une grange-étable centrale, encadrée, à l'est, d'une chaudière et d'une porcherie (avec une courette close pour les porcs), et à l'ouest de petites étables. Les bâtiments d'exploitation sont en pisé enduit (au ciment), avec des toits à longs pans (apentis sur les porcheries) en tuile creuses (tuile plate mécanique sur les petites étables nord-ouest) ; les encadrements d'ouvertures sont en brique (avec des linteaux en IPN), sauf quelques encadrements en pierre sur l'étable orientale. T. Rochigneux mentionne la présence dans le domaine d'un étang "assez vaste" (étang de la Sauzée, qui existe toujours) ; des viviers ou serves pour le tri et la conservation du poisson étaient établis près de la ferme, en bordure du chemin dont ils sont isolés par un très haut mur en béton. Ils comportent cinq bassins rectangulaires, en béton.

Murspisé
enduit
Toittuile plate mécanique, tuile creuse
Étagesétage de comble
Couverturestoit à longs pans
demi-croupe
TypologiesType C1: logis et grange-étable dans des bâtiments distincts, sur cour
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • GACON, Marie-Claude. BRUNET, Marie-Laure. Et alii. Découverte et patrimoine de Précieux. [Les fermes de la commune]. Bulletin de l'association Découverte et patrimoine de Précieux, n°5, 2006

    p. 17, 61-63
  • ROCHIGNEUX, Th. Notes et matériaux pour servir à la monographie de Précieu (Loire). Nice : imprimerie du patronage Saint-Pierre, 1922

    p. 22, 48
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry