Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA73003248 inclus dans Écart des Gonnards réalisé en 2013

Fiche

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéespressoir à cidre, remise, abreuvoir
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Saint-Offenge-Dessus
Lieu-dit : les Gonnards, les Mollières
Cadastre : 1880 A3 417, 418 ; 1880 B1 1 ; 2013 A3 444 ; 2013 B1 28

Ferme datable du milieu du 19e siècle : elle est présente, sur une emprise proche de l'actuelle, sur la mappe sarde (1732 417, 418, 419), puis avec le plan-masse actuel sur le premier cadastre français, en 1880 (1880 A3 417 et 418 pour la grange-étable et le logis, 1880 B1 1 pour le pressoir, appartenant sur la matrice de 1881 à Augustin Magnin, de même qu'une grange isolée, B1 27, située plus au sud, le long du chemin de Cornat). La partie médiane du bâtiment principal semble avoir été au moins partiellement reconstruite (partie haute) ainsi sans doute que les ouvertures de la grange-étable. La ferme a été en activité jusqu'à la fin des années 1990.

Période(s)Principale : milieu 19e siècle

Ferme à juxtaposition, édifiée perpendiculairement à la pente. Elle comprend une partie habitation située en aval, avec deux logements : le logement de l'extrémité aval comprend un cellier en étage de soubassement et les pièces de vie (cuisine et chambres) au rez-de-chaussée surélevé (escalier extérieur et balcon en bois) ; le logement de la partie médiane semble constitué d'une cuisine en rez-de-chaussée et d'une chambre à l'étage, avec escalier intérieur (non visité). La grange-étable est en amont (la grange est entre l'habitation et l'étable ; nichoirs à pigeons et séchoir à noix sous l'avant-toit de la grange) ; fenil dans le comble. Une remise contenant un pressoir à cidre, et accolée à un garage, est aménagée de l'autre côté de la route. Le bâtiment est en moellon de calcaire enduit à pierre vues (bardage bois pour les parties hautes de la grange-étable), avec des encadrements en calcaire blanc (angle et piédroit partagé pour la porte et le fenêtre du logis aval ; piédroit partagé pour la porte et le fenêtre du logis médian ; toits à demi-croupes, en tuile plate mécanique (en ardoise sur le pressoir).

Un abreuvoir à deux bassins est installé dans la cour (chaque bassin est en ciment moulé, de plan rectangulaire, avec élévation en tronc de pyramide et bordure à mouluration torique ; tuyau d'alimentation sans borne fontaine ; inscription NEGRO en creux sur les petits côtés visibles de chaque bassin).

Murscalcaire moellon enduit
Toitardoise, tuile plate mécanique
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvrements
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en charpente
Typologiesferme à juxtaposition
Statut de la propriétépropriété privée
Protections
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Guibaud Caroline - Monnet Thierry