Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA73004607 inclus dans Village de Pugny-Chatenod réalisé en 2014

Fiche

Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Pugny-Chatenod
Lieu-dit : Chef-lieu
Adresse : R.D.
n°49
Cadastre : 1730 Su 1031 à 1033 ; 1882 B3 404 à 406 ; 1958 B3 321 ; 2013 B3 1211 à 1214

La ferme étudiée était en 1730 déjà signalée sur la mappe sarde (1730 Su 1031 à 1033), elle était la propriété des frères Morin : François, Maurice et Antoine. De cette période, nous n’avons pas retrouvé de traces architecturales évidentes (intérieur non vu). Présente sur le cadastre de 1882 (numéros de parcelles 404 à 406), elle appartient aux frères Coisset Nicolas et François. L’emprise du bâtiment est identique à celle d’aujourd’hui, avec en plus, un four à pain au devant de la ferme, qui avait déjà disparu sur le cadastre de 1958 (parcelle n° 321).

La ferme n’est plus en activité, et plusieurs modifications ont été apportées au bâtiment : une porte extérieure sur le mur pignon ouest, sur rue, a été murée, d’autres sur la façade arrière (porte double de la grange transformée en deux baies) et sur la façade avant (grange qui est devenue habitable) ont été modifiées. On note également sur l’angle arrière gauche (nord-ouest) une trace de reprise du mur avec une chaine d'angle, ainsi que deux autres traces de reprises moins nettes ; elles pourraient correspondre aux délimitations des trois parcelles qui en 1730 composaient la ferme actuelle, ou l'harmonisation des façades pour ne former qu'un bâtiment (?). Aujourd'hui sur la façade sur cour, nous trouvons également un petit logis à droite qui pourrait être le logis ancien de la parcelle de 1730.

et la date de 1885 sur le linteau de la fenêtre de la cuisine.

La ferme possédait une vingtaine de vaches, ainsi qu’une vigne de 4 000 m² à Mouxy, lieu-dit Bignon, avec un sarto (cabane de vigne) sur place.

Période(s)Principale : 1ère moitié 19e siècle , (?)
Dates1885, porte la date

La ferme en ligne, orientée au sud sur une cour fermée par un portail, comporte une succession d’espaces d’habitations et agricoles. Ainsi de gauche à droite (d’ouest en est) nous trouvons au rez-de-chaussée surélevé : le logis, accessible par une galerie en bois avec escalier droit en bois (cuisine accessible par une porte et avec fenêtre portant une date gravée, et chambres latérales et arrière) ; une grange aménagée en logement puis une étable qui pouvait contenir huit vaches; une cave voûtée avec encadrement à arc segmentaire, surmontée d’un petit logis à l’étage, accessible par un escalier en bois droit qui dessert une petite galerie. Sous le logis principal, accessibles côté pignon ouest par un espace voûtée en arc segmentaire, se trouvent deux caves accolées successivement plafonnée et voûtée ; un jour est percé dans chacun des murs ouest et nord.

La construction est maçonnée, en moellons de calcaire, et enduite à la chaux. Le toit à longs pans et demi-croupe est couvert d’ardoises ; le débord du toit sur le mur gouttereau principal est réalisé par extension de la charpente.

Murscalcaire moellon enduit
Toitardoise
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Couvrementsvoûte en berceau
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en charpente
escalier de distribution extérieur : escalier droit en charpente
Typologiesferme à juxtaposition
États conservationsrestauré
Statut de la propriétépropriété privée
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Monnet Thierry - Monnet Thierry - Guibaud Caroline