Filature de soie de l'abbaye du Betton puis exploitation agricole actuellement logement
Copyright
  • © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
  • © Assemblée des Pays de Savoie
  • © Archives départementales de la Savoie

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pays de Savoie - Chamoux-sur-Gelon
  • Hydrographies Canal du Gelon ; bassin-versant Isère inférieure-Val Gelon
  • Commune Betton-Bettonet
  • Lieu-dit Le Betton
  • Adresse
  • Cadastre 2014 ZI 10, 85
  • Dénominations
    filature
  • Parties constituantes non étudiées
    église

Un prieuré dépendant de l'abbaye de Tamié (ordre de Citeaux) est fondé vers 1132 au Betton. Entre 1193 et 1225, le site est érigé en abbaye. En 1793, l'abbaye du Betton est vendue comme bien national à Guillaume Gomelin de Roanne. De 1827 à 1858, les bâtiments sont utilisés comme hôpital psychiatrique (celui-ci sera finalement transféré à Bassens où il est toujours en place).

Vers 1860, le site appartient à la Société foncière genevoise (FR.AD073, 47SPC2). Benoit de Boigne le rachète pour 195 000 francs.

En 1872, le négociant lyonnais Léon Payen installe une filature de cocons dans les bâtiments de l'abbaye. D'après l'ouvrage de V. Barbier, La Savoie industrielle, l'usine employait une moyenne de 200 ouvrières : 150 aux bassins et 50 aux travaux divers (pliage, essuyage, etc.). Une centaine d'ouvrières étaient italiennes et une centaine étaient françaises. Les ouvrières étaient en général âgées de 13 ans et pouvaient gagner en moyenne 125 francs par an. On filait environ 250 kilos de soie par semaine (13 200 kilos par an). Neuf religieuses de l'ordre de Saint Vincent de Paul s'occupaient des besoins matériels, intellectuels et moraux des ouvrières. Un aumônier célébrait des offices le dimanche dans l'église située sur la propriété et donnait des enseignements aux ouvrières.

L'usine utilisait du charbon provenant de la Loire pour alimenter une machine à vapeur de 8 chevaux servant à chauffer l'eau et à mouvoir les machines à aillettes. La filature comportait 200 bassines au rez-de-chaussée du grand bâtiment. A l'étage, se trouvait un dortoir de 200 places éclairé au gaz et deux séchoirs pour étouffer les cocons. Le site comportait également un réfectoire, une infirmerie et un gazomètre pouvant contenir 19 mètres-cubes de gaz.

Le 13 octobre 1881, Benoît de Boigne (qui possède également les moulins de Ponturin situés en aval, IA73003606) demande la remise en activité de l'usine qui est abandonnée depuis quelques années. L'autorisation est accordée par arrêté préfectoral du 13 septembre 1883.

Le site est représenté sur le premier cadastre français de 1885 (section B, feuille 5). A cette date, il comporte des bâtiments divers (parcelles 779, 782, 791, 797, 800), un hangar abritant des machines (parcelle 780), un filature (parcelle 781), des maisons (parcelles 785, 789, 798), une ancienne église (parcelle 786), des cuisines (parcelle 787), un four (parcelle 788), une forge (parcelle 791) et une serre (parcelle 801)

En 1901, l'ancienne usine est en vente. Elle est achetée par M.Pépin qui y installe une exploitation agricole. Actuellement, une partie des bâtiments est occupée par un logement.

  • Période(s)
    • Principale : 2e quart 12e siècle , daté par source
    • Principale : 2e quart 19e siècle , daté par source
    • Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source
  • Dates
    • 1132, daté par source
    • 1828, daté par source
    • 1872, daté par source

L'ancienne usine du Betton est située en rive gauche du canal entre les moulins de Pomblon (IA73003605) et les moulins de Ponturin (IA73003606).

Elle disposait d'une prise d'eau constituée d'une simple coupure dans la berge du Gelon et dans divers cours d'eau que traverse le canal d'amenée. L'usine disposait d'une chute d'1,50 mètre.

Actuellement, le site est toujours en place. Il comporte de nombreux bâtiments dont une église en partie en ruine. L'espace qui abritait la filature est un long bâtiment de plan rectangulaire sur trois niveaux : un rez-de-chaussée, un étage et étage de comble. Il est construit en pierre et couvert d'un enduit de couleur jaune. Il est percé de nombreuses ouvertures avec des encadrements en trompe-l’œil coté façade sud-est. Le toit est en ardoise. Au centre de la construction, un passage voûté permet de traverser le bâtiment. Coté nord-ouest, le passage est surmonté d'une clé de voûte portant la date "1638". Il s'agit probablement d'une pierre de réemploi.

  • Murs
    • pierre
  • Toits
    ardoise
  • Plans
    plan rectangulaire régulier
  • Étages
    rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
  • Couvrements
  • Couvertures
    • demi-croupe
  • Énergies
    • énergie hydraulique
  • État de conservation
    bon état
  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler

L'ancienne abbaye du Betton est située en contrebas de la route départementale n°23. Elle est particulièrement remarquable par son histoire et par son état de conservation. Cette propriété privée ne se visite pas.

Documents d'archives

  • FR.AD073, 1J203, Pièces diverses relatives à l'abbaye de Betton : Quittance signée par Jeanne de Crucilieu, abbesse (1655) ; quittances signées par (N.) Chollet, abbesse (1787 et 1793) ; photocopies de plans, coupures de presse ; notes manuscrites sur l'histoire de l'abbaye, 1655-1960.

    AD Savoie : 1J203
  • FR.AD073, C2243, Cadastre de 1728, Betton-Bettonet, 176, Vue 3, 1728.

    AD Savoie : C2243
  • FR.AD073, 1FS3647, Canalisation du Gelon et dessèchement des marais de Bourgneuf et Chamousset : plan aquarellé de la vallée de la Rochette non terminé avec le cours du Gelon avant sa canalisation, non daté ; plan du cours du Gelon depuis la route royale jusqu'à son embouchure dans l'Arc et des terrains inondés avec le tracé des projets pour donner l'écoulement aux eaux (1841) ; plan aquarellé du cours actuel de l'Isère depuis les digues de Grésy à Châteauneuf et du cours de l'Arc depuis Aiton au confluent (1847) ; plan aquarellé de la vallée de la Rochette avec les nouveaux tracés du Gelon et de la route communale de La Rochette à Chamousset (1852) ; plan aquarellé de la vallée de la Rochette avec les nouveaux tracés du Gelon et de la route communale (1854) ; mappe de la commune de Bourgneuf avec les nouveaux tracés du Gelon et de la route communale (1854) ; mappe en deux parties de la commune de Chamoux avec les nouveaux tracés du Gelon et de la route communale (1854) ; mappe de la commune de Chamousset avec les nouveaux tracés du Gelon et de la route communale ainsi que le périmètre de l'imposition pour la canalisation (1854) ; plan et profils du barrage pour la dérivation des eaux vers les moulins de la commune de Chateauneuf (1858) ; extrait de la mappe de la commune de La Croix de la Rochette avec les nouveaux tracés du Gelon et de la route communale (1860) ; plan du cours du Gelon de La Rochette jusqu'à la prise d'eau pour les moulins de Betton-Bettonnet, non daté ; sept brouillons de plans non datés, 1834-1860.

    AD Savoie : 1FS3647
  • FR.AD073, 47SPC2, Ponts et chaussées, service hydraulique, Betton-Bettonet : barrage des moulins Guillermin (Gelon, 1860-1893) ; moulins du Ponturin (Gelon), Pallavicini (1871-1878), de Boigne (1881-1883), 1860-1893.

    AD Savoie : 47SPC2
  • FR.AD073 sous-série 81S18, Service hydraulique. Betton-Bettonet. Affaires diverses (1863-1956), Moulins sur le Gelon : Guillermin B. de Boigne, Pallavicini (1873-1898), 1863-1956.

    AD Savoie : 81S18
  • FR.AD073 sous-série J1706, Inventaire des moulins de Savoie. Association des amis des moulins savoyards. Nicole Gotteland, Louis Crabières, commune Betton-Bettonet, 1999.

    AD Savoie : J1706
  • Congrès des sociétés savantes de Savoie, Vie religieuse en Savoie : mentalités, associations / actes du XXXIe Congrès des sociétés savantes de Savoie, Annecy, 13-14 septembre 1986, Annecy, Académie salésienne, 1988.

  • FR.AD073, 3P 7041, Premier cadastre français, Betton-Bettonet, Section B, feuille 5, 1882.

    AD Savoie : 3P 7041
  • FR.AD073, 3P 7042, Mise à jour en 1988 du cadastre rénové, Betton-Bettonet, Section B, feuille 5, 1934/1988.

    AD Savoie : 3P 7042
  • Le Dauphiné libéré, 25 février 1962.

  • Le courrier des Alpes, 16 mars 1876.

Bibliographie

  • F.Lebon, Recueil des arrêts du Conseil d’État, tome quarantième, 2e série, Paris, 1870.

  • Le courrier des Alpes, 8 juillet 1873.

  • Le courrier des Alpes, 27 juillet 1901.

Annexes

  • La canalisation du Gelon
  • Le courrier des Alpes, 8 juillet 1873.
  • Le Courrier des Alpes, 16 mars 1876.
  • Le courrier des Alpes, 27 juillet 1901.
Date d'enquête 2014 ; Dernière mise à jour en 2015
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
© Assemblée des Pays de Savoie