Logo ={0} - Retour à l'accueil

Gare supérieure du téléférique des Grandes Platières

Dossier IA74000919 inclus dans Téléférique des Grandes Platières réalisé en 2006

Fiche

Précision dénominationgare de téléphérique
Appellationsgare supérieure du téléférique des Grandes Platières
Parties constituantes non étudiéesrestaurant, garage, café
Dénominationsgare
Aire d'étude et cantonFlaine - Cluses
AdresseCommune : Magland
Lieu-dit : Désert de Platé
Cadastre : 2006 F01 non cadastré

La gare est dessinée en 1963 par l´architecte Gérard Chervaz, établi à Genève, à la demande du maître d´ouvrage (Eric Boissonnas et la SEPAD). L´arrivée du téléphérique est implantée au sommet des Grandes Platières, desservant ainsi l´ensemble des versants skiables. L´implantation est prévue à la rencontre des limites des communes de Samoëns, Arâches-la-Frasse, Magland et Passy. Mais afin d´éviter des complications administratives, la gare a été implantée sur le seul territoire d´Arâches-la-Frasse, dans l´angle formé par ses limites avec Samoëns et Magland. La volumétrie de la gare est compacte avec des quais d´embarquement surélevé du sol afin de permettre la sortie de la gare « skis aux pieds » face au Mont-Blanc. Le chantier débute en 1963 avec l´installation à proximité de locaux d´accueil pour les ouvriers réalisés avec des bâtiments métalliques Fillod (identiques à ceux des hébergements des ouvriers placés aux Gérats). Les travaux sont interrompus deux ans et reprennent en 1966 pour être achevé en décembre 1967 avec la mise en service du téléphérique. En 1985, lorsque le téléphérique est transformé en télécabine, la gare est surmontée d´un niveau pour loger les installations techniques nouvelles et flanquée à l´aval d´un portique support des lanceurs et des systèmes de freinage, placé dans le prolongement immédiat du bâtiment. L´ensemble de ces interventions modifie la silhouette discrète de la réalisation originelle. Les travaux sont réalisés par l´ingénieur téléphériste Denis Creissels associé à l´architecte Yves de Préval.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Dates1963, daté par source
1985
Auteur(s)Auteur : Chervaz Gérard architecte attribution par source
Auteur : Creissels Denis ingénieur attribution par source
Auteur : Préval Yves de architecte attribution par source
Personnalité : Boissonnas Éric commanditaire
Personnalité : Société d´études de participation et de développement
Société d´études de participation et de développement
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire

La gare supérieure est implantée sur un relief peu accidenté, au sommet de la crête du Désert de Platé au lieu-dit les Grandes Platières, sur un site fait de roches calcaires nommées «lapiaz». L´implantation est déterminée par la vue sur la chaîne du Mont-Blanc, offerte dès la sortie de la gare aménagée sous la forme d´un hall ouvert et bordée du côté nord-est d´un restaurant et d´un bar et de l´autre côté d´une salle hors sac et poste de secours. Les quais d'embarquement et de déchargement sont intégrés au bâtiment, fermés aux intempéries et couverts. La pente naturelle du versant, côté Flaine, a été mise à profit pour aménager un vaste sous-sol abritant les sanitaires, une salle « hors-sac » pour les skieurs et un garage pour véhicules de damage. En partie inférieure, la structure est en béton armé avec les panneaux des ouvertures traitées en relief. La superstructure est faite de 4 portiques métalliques habillés de tôles. La transformation du téléphérique en télécabine débrayable de type DMC a entraîné des modifications importantes pour mettre en place les composants liés à la sécurité et au lancement des cabines. En aval, disposé hors oeuvre, a été construit un portique de départ et de freinage placé à l'horizontal soutenu par un pylône unique. En amont, la superstructure métallique recouvre l´ensemble du soubassement de la gare en béton armé de manière à ancrer l´installation nouvelle sur les tomes d'ancrages de l'ancien téléphérique, disposées en partie sous la terrasse. Un bardage identique en tôles assure le raccord entre la partie ancienne et la partie nouvelle. En partie supérieure, pour loger les appareils mécaniques et ranger les véhicules techniques, la gare a été agrandie en empiétant sur la terrasse belvédère.

Mursmétal
béton armé
Toittôle galvanisée
Étagessous-sol, rez-de-chaussée
Couverturestoit à un pan
Escaliersescalier droit en maçonnerie
escalier droit en charpente métallique
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Flaine. Société d'études, de participation et de développement. SEPAD. Gare supérieure Désert Platé. Plan masse. Gérard Chervaz et André Gaillard architectes, Compagnie française d'engineering Barets, Omnium Lyonnais, Atelier d'Architecture à Courchevel, Marcel Breuer architecte, Laurent Chappis architecte consultants, 11 mars 1963. Pap., tirage ozalyd. 1 : 500 (AM Magland)

  • Flaine. Société d'études, de participation et de développement. SEPAD. Gare supérieure Désert Platé. 2eme sous-sol. Gérard Chervaz et André Gaillard architectes, Compagnie française d'engineering Barets, Omnium Lyonnais, Atelier d'Architecture à Courchevel, Marcel Breuer architecte, Laurent Chappis architecte consultants, 22 février 1963. Pap., tirage ozalyd. 1 : 100 (AM Magland)

  • Flaine. Société d'études, de participation et de développement. SEPAD. Gare supérieure Désert Platé. 1er sous-sol. Gérard Chervaz et André Gaillard architectes, Compagnie française d'engineering Barets, Omnium Lyonnais, Atelier d'Architecture à Courchevel, Marcel Breuer architecte, Laurent Chappis architecte consultants, 22 février 1963. Pap., tirage ozalyd. 1 : 100 (AM Magland)

  • Flaine. Société d'études, de participation et de développement. SEPAD. Gare supérieure Désert Platé. Plan niveau des quais. Gérard Chervaz et André Gaillard architectes, Compagnie française d'engineering Barets, Omnium Lyonnais, Atelier d'Architecture à Courchevel, Marcel Breuer architecte, Laurent Chappis architecte consultants, 10 octobre 1962. Modifié les 27 octobre 1962 et 18 février 1963. Pap., tirage ozalyd. 1 : 100 (AM Magland)

  • Flaine. Société d'études, de participation et de développement. SEPAD. Gare supérieure Désert Platé. Façade nord. Gérard Chervaz et André Gaillard architectes, Compagnie française d'engineering Barets, Omnium Lyonnais, Atelier d'Architecture à Courchevel, Marcel Breuer architecte, Laurent Chappis architecte consultants, 10 octobre 1962. Modifié les 27 octobre 1962 et 22 octobre 1963. Pap., tirage ozalyd. 1 : 100 (AM Magland)

  • Flaine. Société d'études, de participation et de développement. SEPAD. Gare supérieure Désert Platé. Façade ouest. Gérard Chervaz et André Gaillard architectes, Compagnie française d'engineering Barets, Omnium Lyonnais, Atelier d'Architecture à Courchevel, Marcel Breuer architecte, Laurent Chappis architecte consultants, 10 octobre 1962. Modifié les 27 octobre 1962 et 22 octobre 1963. Pap., tirage ozalyd. 1 : 100 (AM Magland)

  • Flaine. Société d'études, de participation et de développement. SEPAD. Gare supérieure Désert Platé. Façade sud. Gérard Chervaz et André Gaillard architectes, Compagnie française d'engineering Barets, Omnium Lyonnais, Atelier d'Architecture à Courchevel, Marcel Breuer architecte, Laurent Chappis architecte consultants, 10 octobre 1962. Modifié les 27 octobre 1962 et 22 octobre 1963. Pap., tirage ozalyd. 1 : 100 (AM Magland)

  • Flaine. Société d'études, de participation et de développement. SEPAD. Gare supérieure Désert Platé. Coupe longitudinale. Gérard Chervaz et André Gaillard architectes, Compagnie française d'engineering Barets, Omnium Lyonnais, Atelier d'Architecture à Courchevel, Marcel Breuer architecte, Laurent Chappis architecte consultants, 10 octobre 1962. Modifié les 27 octobre 1962 et 22 octobre 1963. Pap., tirage ozalyd. 1 : 100 (AM Magland)

  • Flaine. Gare supérieure Gd Platière. Plan niveau des quais - provisoire. Gérard Chervaz architecte, 6 juin 1966. Pap., tirage ozalyd. 1 : 50 (AM Magland)

  • Flaine. Gare supérieure G.d. Platières. Façades provisoires. Gérard Chervaz architecte, 6 juin 1966. Pap., tirage ozalyd. 1 : 50 (AM Magland)

  • Flaine. Gare supérieure G.d. Platières. Coupe provisoire longitudinale. Gérard Chervaz architecte, 3 juin 1966. Pap., tirage ozalyd. 1 : 50 (AM Magland)

  • Flaine. Société d'études, de participation et de développement. SEPAD. Gare supérieure des Grandes-Platières. Croquis d'ensemble. Gérard Chervaz architecte, Perrenten - Milleret - Deperraz, Denis Creissels ingénieurs conseils, 7 juillet 1966. Pap., tirage ozalyd. 1 : 100 (AM Magland)

  • Flaine. Aménagement de Flaine. SEPAD. Téléphérique Michet - Grandes Platières. Station supérieure. Plan topographique. Gérard Chervaz architecte, 21 juin 1976. Pap., tirage ozalyd. 1 : 100 (AM Magland)

  • Restaurant du Désert blanc. Terrasse. Gare sup. du téléphérique de Flaine. Façade latérale (nord-est). Gérard Chervaz architecte, 13 janvier 1977. Pap., tirage ozalyd. 1 : 50 (AM Magland)

  • Restaurant du Désert blanc. Terrasse. Gare sup. du téléphérique de Flaine. Façade sud-est (Mt. Blanc). Gérard Chervaz architecte, 13 janvier 1977. Pap., tirage ozalyd. 1 : 50 (AM Magland)

  • Restaurant du Désert blanc. Terrasse. Gare sup. du téléphérique de Flaine. Plan (niv. 0,00). Gérard Chervaz architecte, 13 janvier 1977. Pap., tirage ozalyd. 1 : 50 (AM Magland)

Bibliographie
  • LYON-CAEN, Jean-François. Téléphériques. Architecture des gares. Inventaire région Rhône-Alpes. Savoie, Haute-Savoie. Lyon : Délégation régionale à l'Architecture et à l'Environnement, 1990. 2 vol. ; 27 cm

    t. 2, plans, ill.
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ecole d'architecture de Grenoble © Ecole d'architecture de Grenoble - Allegra Masci Salvina - Karche Éliette - Lyon-Caen Jean-François - Salomon-Pelen Catherine