Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hôtel Rater puis immeuble

Dossier IA42001937 inclus dans Ville de Montbrison réalisé en 2007

Fiche

Appellationshôtel Rater puis de Curraize
Destinationsimmeuble à logements
Parties constituantes non étudiéesjardin, remise, boutique
Dénominationshôtel
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Montbrison
Adresse : 6-8 place des
Pénitents
Cadastre : 1809 E 658 ; 1986 BK 823, 136, 139

La matrice cadastrale de 1809 mentionne, sur la parcelle E 658, une maison appartenant à Philibert Rater (1765-1829) ; elle est mitoyenne à droite avec la chapelle des Pénitents du Confalon (E 657) dont le terrain fut vendu aux Pénitents, vers 1750, par Antoine Rater (1729-1794), père de Philibert. L´hôtel, vraisemblablement construit pour Philibert Rater et son épouse Jeanne Orizet dans le 4e quart du 18e siècle, est installé sur un vaste jardin clôturé par de hauts murs. Devenu propriété de la famille Goulard de Curraize, il est menacé d´alignement en 1909 pour la création d´une place publique, la future place Pasteur. Par pétition du 21 décembre 1909, M. de Curraize demande que l´alignement approuvé de cette rue « soit modifié de façon que cette dernière maison qui est en bon état ne soit plus sujette à reculement ». En contre partie il accepte de reconstruire la maison attenante à l´hôtel qui correspond à un petit corps de bâtiment en appentis, mitoyen à gauche (non étudié). Aujourd´hui l´hôtel est divisé en trois lots ; le corps principal est devenu un immeuble à logements.

Période(s)Principale : 4e quart 18e siècle

Les murs enduits, sont en moellons de granite, de basalte et galets ; l'étage en surcroît est en pisé. Les encadrements sont pour la plupart en arc segmentaire avec encadrement plat en pierre de taille tandis qu'une corniche moulurée en bois (incomplète) ferme l'avant-toit du mur gouttereau sur rue et qu'une génoise couronne les murs pignons. L'édifice de plan en U comprend un corps de bâtiment et deux ailes, plus basses, en retour sur jardin. Le rez-de-chaussée modifié, conserve un escalier tournant à retours avec jour, en pierre avec limon en bois et rampe en fer forgé.

Mursgranite
basalte
pisé
enduit
galet
moellon
Toittuile creuse
Plansplan régulier en U
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
États conservationsbon état, remanié, restauré
Techniquesferronnerie
Précision représentations

garde-corps de la rampe en fer forgé à motifs de volutes, de cercles et d'enroulements

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loire. Série O : 1069. Commune de Montbrison, années 1907-1925. Modification des alignements de la rue du Bout-du-Monde. Délibération votée le 19 mai 1910 suite à la pétition en date du 21 décembre 1909 de M. de Curraize, propriétaire à Montbrison.

Documents figurés
  • Département de la Loire. Arrondissement de Montbrison. Canton de Montbrison. Commune de Montbrison. Parcellaire de 1809. Section E dite de la ville. Reboul, géomètre, Montbrison, 1809. Papier, encre brune, lavis bleu. Ech. 1/1250e. (AC Montbrison)

Bibliographie
  • [BRASSART, Gabriel.] Montbrison, aperçu historique. Montbrison : Impr. J. Cerisier, 1962, 28 p.

    p. 26
  • BAROU, Joseph. Forez histoire. La chapelle des Pénitents de Montbrison. [communication 1994]. Accès Internet :

    note 7
  • Accès Internet :

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Hartmann-Nussbaum Simone - Jourdan Geneviève