Copyright
  • © Ville de Megève, Service de l'Urbanisme

Dossier non géolocalisé

  • Dénominations
    hôtel de voyageurs
  • Aires d'études
    Megève
  • Adresse
    • Commune : Megève

HISTORIQUE

Les hôtels de Megève

Megève est signalée comme station climatique dès 1903.

La renommée de la station est lancée par une journaliste au Club alpin français, Mathilde Maige Lefournier qui publie en 1913 un article titré « Megève ou la glorification du ski dans le numéro 11 de la revue « La Montagne ». A sa suite, des skieurs tels le champion de France Alfred Couttet, Emile Payot, Louis Tairraz viennent faire des démonstrations de ski.

Un syndicat d´initiatives est créé et la commune se dote d´une patinoire pour l´hiver 1913-1914.

Il y a alors 17 auberges et 4 hôtels-pensions : le grand hôtel du Soleil d'Or (35 chambres, ouvert avant 1897) tenu par Conseil, l'hôtel du Mont-Joly (1908, Perret), le Panorama (40 chambres, ouvert en 1895, Morand-Arnaud) et l'hôtel Morand, futur Grand Hôtel du Mont-Blanc (18 chambres, tenu par François Morand-Perrinet). Le Panorama annonce salles de bain, électricité et un chauffage facultatif par fourneaux, alors que l'hôtel Morand se dote du chauffage central à compter du 7 décembre 1913.

Après le coût d´arrêt occasionné par la guerre, l´envol touristique de Megève reprend dans le deuxième quart du XXe siècle. La Société française des hôtels de montagne est créée en 1916 sous l´impulsion du baron Edmond de Rothschild. Son premier projet prévoit d´ouvrir dans une zone située entre le Mont d´Arbois, le Mont Joly et Rochebrune 4 grands hôtels offrant 1500 chambres. Seul l´hôtel du Mont d´Arbois est réalisé (ouverture le 15 décembre 1921)

23 nouvelles constructions vont suivre entre 1928 et 1939.

L´Annuaire Fournier de 1925 décrit ainsi la station : « séduisante en été, elle exerce d'une manière supérieurement puissante, pendant l'hiver, la plénitude de ses attraits et de ses prestiges... parmi les amoncellements de neige, les givres et les poussières de cristal, s'abattent (sic) et circulent les amateurs de la luge et du bobsleigh, du patinage, et les sensationnels skieurs... »

En 1939 il y a 30 hôtels, deux meublés et 21 pensions de familles. L'importance touristique de la station ne va cesser de croître, avec 80 hôtels ou résidence hôtelières, dont deux (Le Mont d'Arbois et la Résidence) offrent plus de 80 chambres en 1958. En 2010, il y a 74 hôtels et résidences hôtelière (7 chalets hôtels, 46 hôtels ou pensions, 2 hôtels club, 10 résidences hôtelières).

Les premiers hôtels ouvrent à la fin du XIXe siècle (Soleil d'Or, Panorama). La renommée de la station entraîne la multiplication de leur nombre et l'ouverture d'hôtels de luxe comme celui du Mont d'Arbois en 1921.

  • Toits
  • Décompte des œuvres
    • bâti INSEE 74
    • repérés 10
    • étudiés 5

Bibliographie

  • ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA SAVOIE. CENTRE D'ARCHITECTURE DU XXE SIECLE DE LA SAVOIE. Inventaire des archives de l'Atelier d'Architecture en Montagne à Chambéry (1945-1985) / Franck Delorme. Chambéry : Conseil général de la Savoie, 2001. 297 p. 30 cm

    p. 29, 31, ill.
  • CULOT, Maurice, LACBRICHS, Anne, dir. Megève 1925-1950. Architectures de Henry Jacques Le Même. Paris : Institut français d´Architecture ; Norma, 1999

    p. 37, 42, 108-109, 136-141, 208-213, 218-221, ill.

Périodiques

  • L'architecte et le bois. Bois d'aujourd'hui, n° 3, septembre 1966, p. 11-12

    ill., plafond de l'hôtel du Mont Joly
  • CHAVANCE, René. Les chalets de montagne de l´architecte Henry-Jacques Le Même. Mobilier et Décoration, 31e année, n° 9, décembre 1951, p. 1-31

    ill. Hôtel du Mont Joly
  • DORVYL, Geneviève. Relais gastronomiques. La Qualité française, n° 9, mars-avril 1948, p. 27-31

    ill. Sunny Home, le Prieuré et l'hôtel les Sapins
  • GILLE-DELAFON, S. Chalets. Henry Jacques Le Même, architecte. Art et décoration, n° 4, 1947, p. 247-258

    ill., plans
  • KAPFERER, Simone. L'art de l'hôtellerie. L'Art vivant, n° 226-227, novembre 1938, p;23-28

  • LAPRADE, Albert. Le Même, architecte du bois. Revue du Bois et de ses applications, t. 4, n° 2, février 1949, p. 3-8

    ill. L'Hostellerie, Théo, hôtel du Mont-Blanc
  • LE MÊME, Henry Jacques. Chalets de montagne. Élites françaises, 2e année, n° 6, février-mars 1946, p. 10-12

    hôtel Sunny Home
  • Le palais du bois français à l'exposition de 1937, oeuvre de M. Henri-Jacques Le Même architecte. Technica, n° hors-série, avril 1938, p. 87-89

    hôtels les sapins et Perce-Neige, ill.
  • QUÉANT, Olivier. Problèmes d'esthétique. Bons hôtels, beaux hôtels. Plaisir de France, n° 142, juin 1949, p. 39-43

    ill. Hôtel les Sapins

Annexes

  • Annexe n°1
Date d'enquête 1996 ; Dernière mise à jour en 2012
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
© Ecole d'architecture de Grenoble