Logo ={0} - Retour à l'accueil

Immeuble à logements

Dossier IA69006857 inclus dans Ensemble de trois immeubles à cour commune réalisé en 2012

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, garage
Dénominationsimmeuble à logements
Aire d'étude et cantonLyon Guillotière-Marseille
AdresseCommune : Lyon 7e
Lieu-dit : Guillotière-Marseille-Saint-André
Adresse : 2 place
Ollier
Cadastre : 1999 AO 61

Immeuble construit en 1904 par l'architecte François Rostagnat, dans le cadre d'un programme concerté de 3 immeubles longeant la face nord de la place Ollier. Les vitraux de la cage d'escalier sont dus aux peintres verriers Nicod et Jubin sur des cartons de Louis Bardey.

Dans les années 1920, Paul Pic (1862-1944), professeur à la faculté de droit, habite cet immeuble (Arch. mun. Lyon, 112 WP 044). Une plaque apposée sur la façade rappelle la mort en ce lieu de Jacques Kipman dit Bruno, en juin 1944.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1904, daté par source
Auteur(s)Auteur : Rostagnat François
François Rostagnat (1848 - 1925

Architecte actif à Lyon dans le premier quart du 20e siècle (agence 83 rue de la République).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Nicod Paul Charles verrier attribution par source
Auteur : Jubin Jean verrier attribution par source
Personnalité : Descours Auguste
Auguste Descours (1854 - 1904

Négociant en charbons, houilles, cokes, matières combustibles et matériaux de construction (« Ancienne maison limousine et Descours ») ; également consul de Russie et chevalier de St Stanislas


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire
Personnalité : Pic Paul
Pic Paul (1862 - 1844

Dans les années 1920, Paul Pic professeur à la faculté de droit habite 2 place Ollier (Arch. mun. Lyon, 112 WP 044).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
habitant célèbre attribution par source

L'immeuble central est le plus prestigieux et le plus richement orné de l'ensemble. C'est un immeuble à un corps de bâtiment, desservi par un escalier situé sur l'arrière ; contrairement aux deux autres immeubles il ne possédait pas d'ascenseur à l'origine (ni de loge ?). L'élévation sur place est très soignée, avec un décor concentré sur les travées extérieures (bow-windows courant sur les 2e et 3e étages carrés, avec balcons à balustrade de pierre) et la travée centrale (balcons au 2e et 3e étages carrés, avec balustrade en ferronnerie) ; les travées intermédiaires sont dédoublées. Le décor sculpté très riche se concentre sur les bow-windows : pots-à-feu, cartouches, consoles ornées de coquilles, feuillages, bouquets de pavot. Le linteau supérieur est orné d'un masque de femme. La porte est de conception identique à celle du 13 quai Claude-Bernard, avec une guirlande de fleurs sculptée au sommet de l'arc.

A l'intérieur, l'allée se distingue par son décor monumental : le traitement des murs intérieurs simule un bossage continu, deux bandeaux sculptés en bas-reliefs (motifs floraux et rubans) marquent la hauteur d'appui et le soubassement de la corniche elle même moulurée. L'allée est couverte d'un plafond à caissons peints. La cage d'escalier recèle un décor peint sur toile marouflée (motifs floraux de style Art nouveau), ainsi que des vitraux (encadrement de guirlandes de fleurs et de feuillages stylisés). Les portes principales des appartements se distinguent des portes de service par leur décor : encadrement maçonné au rez-de-chaussée, en menuiserie dans les étages. Les lambrequins situés sur cour portent des motifs de grecques.

Inscription sur une plaque en façade : [Ici est tombé le 11 juin 1944 / Jacques Kipman dit Bruno / né le 17 août 1906 à Paris / F.T.P.F. / du détachement Carmagnole / mort pour la France.]

Murscalcaire moellon enduit (?)
Toitardoise
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 4 étages carrés, étage de comble, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans brisés
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
Typologiesimmeuble à un corps de bâtiment
État de conservationbon état
Techniquessculpture
vitrail
ferronnerie
peinture
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Arch. mun. Lyon. 344 W 72. Constructions neuves. 1904

    AC Lyon : 344 W 72
  • Arch. mun. Lyon. 112 WP 044. Assistance et prévoyance : aide aux blessés et mutilés de la guerre. 1919-1923.

    AC Lyon : 112 WP 044
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Guillot Catherine - Delavenne Magali