Logo ={0} - Retour à l'accueil

Immeuble, écurie et remise, puis immeuble, puis hôtel de voyageurs, le Logis Savoyard

Dossier IA73002122 inclus dans Avenue de Marlioz réalisé en 2012

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Voir

AppellationsLogis Savoyard
Dénominationsimmeuble, écurie, remise, hôtel de voyageurs
Aire d'étude et cantonQuartier de la gare
AdresseCommune : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Quartier de la gare
Adresse : 48 avenue de
Marlioz
Cadastre : 1879 E 34 bis p. ; 1973 CE 174 ; 2006 CE 582

En 1893, le loueur de voiture à cheval François Méchoux fait appel à l'entreprise Léon Grosse pour faire construire un immeuble sur un terrain non bâti jusque là, qu'il vient d'acquérir le long de l'avenue de Marlioz. Le projet, dont les plans sont dressés par Hyacinthe Damesin, comprend, d'une part, la construction d'un immeuble de cinq à six chambres sur deux niveaux abritant une remise et une écurie au rez-de-chaussée et un comble à surcroît pour le stockage du foin, et d'autre part, la construction d'un bâtiment de dépendances couvert en appentis à usage d'écurie et remise légèrement à l'écart à l'ouest. L'ensemble est achevé en avril 1894. Quatre ans plus tard, la dépendance, transformée en habitation, est surélevée d'un étage et couverte d'un toit à deux versants abritant un comble à surcroît. Au début du XXe siècle, un corps de liaison est construit pour relier les deux bâtiments. L'immeuble, transformé en hôtel, apparaît dans les guides en 1941 sous l'appellation Logis Savoyard. L'hôtelier Albert Goudichon fait appel, en 1948, à l'architecte Louis Triquet aîné pour faire réaliser divers aménagements, comme la création de nouvelles chambres, notamment dans les combles, ou encore la réalisation d'une nouvelle salle de restaurant avec ses annexes (frigo et économat) au rez-de-chaussée. Classé dans la catégorie des hôtels une étoile, l'établissement compte 15 à 20 chambres. Après un premier projet immobilier annulé en 1993, l'hôtel est vendu à la société civile immobilière Angelina qui le fait démolir en 1996 pour laisser place à la construction d'un immeuble de 38 logements.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates1893, daté par source
1898
1948
Auteur(s)Auteur : Damesin Hyacinthe maître d'oeuvre attribution par source
Auteur : Grosse Léon entrepreneur attribution par source

L'hôtel était implanté dans l'angle nord-est d'une grande parcelle occupé par un jardin clos planté d'arbres et entouré d'un muret. Il comprenait deux corps de bâtiments de plan rectangulaire, couverts l'un et l'autre d'un toit à deux versants. Un corps de liaison plus étroit, avec terrasse et appentis à l'étage, les reliait. L´ensemble était accessible depuis l'avenue par un portail en fer forgé surmonté d´une enseigne et dont un des piliers en maçonnerie semblait partiellement engagé, à droite, dans l´angle sud-est du bâtiment principal. Ce dernier, établi perpendiculairement à la rue, comptait un sous-sol, un rez-de-chaussée, un étage carré et un comble à surcroît. Orientée au sud, l'élévation principale, donnant sur le jardin et la terrasse aménagée le long de l'avenue, présentait une organisation symétrique à trois travées. L´entrée de l'hôtel situé au centre était surmontée d´une marquise en fer forgé. La symétrie était renforcée par la présence d'une lucarne à fenêtre pendante interrompant l'avant-toit au sommet de la travée centrale. Cette dernière était en fait une ancienne fenêtre de service du comble, utilisé à l'origine comme fenil, et à laquelle un balcon avait été ajouté par la suite. Le comble à surcroît prenait également le jour par deux baies jumelées en plein-cintre percés dans le pignon des élévations latérales. Celle, orientée à l'est, en bordure de rue, présentait deux balcons avec garde-corps en fer forgé disposés symétriquement à l'avant des portes-fenêtres de l'étage. Situé légèrement en contrebas et disposé perpendiculairement au précédent, le deuxième corps comptait un rez-de-chaussée partiellement enterré, un étage carré et un comble à surcroît. Le mur pignon, orienté au sud et ne comptant qu'une travée, constituait sa façade principale. Il existait, en outre, une petite construction à usage de buanderie et de remise implantée au sud-ouest du jardin.

Murspierre
béton
enduit
moellon
Toittuile mécanique
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie

État de conservationdétruit
Techniquesferronnerie
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • ANNEXE 1

    Liste des propriétaires

    Murs :

    1879 : Basset Auguste, fils de Claude (hautins)

    1893 : Méchoux François, loueur de voiture

    1931 : Lacroix Joseph

    1941 : Pollier Joseph, laitier à Sardieu (Isère)

    1954 : Thibault Albert, époux Martin Clotilde, hôtelier

    1980 : Martin Clotilde, veuve Thibault et Thibault Yvette, épouse Pillet Robert, commerçante

    1996 : SCI Angelina

    Fonds de commerce :

    En 1946 : Goudichon Albert, hôtelier

    En 1991 : Burdille Odette, hôtelière

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Aix-les-Bains. 1 O 192, n° 261. Autorisation de voirie accordée à Grosse et Cie, pour le compte de Mr Méchoux, propriétaire, pour construire une maison d'habitation sur un terrain qu'il vient d'acquérir, bordant la route nationale n° 201, 7 décembre 1893

  • AC Aix-les-Bains. 184 W 5, n° 212. Autorisation de bâtir accordée à M. Goudichon pour l'agrandissement de son hôtel-restaurant, situé avenue de Marlioz, 16 décembre 1948

  • AC Aix-les-Bains. 183 W 16, n° 91 C 4010. Permis de démolir accordé à Monsieur Cohen Albert pour la démolition d'un bâtiment à usage d'habitation et hôtel, 2 janvier 1992

  • AC Aix-les-Bains. 424 W 132, n° 96 C 6001. Permis de démolir accordé à SCI Angelina pour la démolition d'un bâtiment à usage d'hôtel, 10 mai 1996

  • AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 55. Construction de la maison Méchoux, avenue de Marlioz, et de ses annexes, 1893

Documents figurés
  • Immeuble de Mr Méchoux. Plan du rez-de-chaussée / [Hyacinthe Damesin, maître d'oeuvre]. Aix-les-Bains, [décembre 1893]. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque toilé ; [environ 40 x 50 cm]. (AP Entreprise Léon Grosse : dossier n° 55)

  • Immeuble Méchoux (Avenue de Marlioz). Plan du 1er étage / [Hyacinthe Damesin, maître d'oeuvre]. Aix-les-Bains, [décembre 1893]. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque toilé ; [environ 40 x 50 cm]. (AP Entreprise Léon Grosse : dossier n° 55)

  • Immeuble de Mr Méchoux (Avenue de Marlioz). Coupe transversale et plan de poutraisons / [Hyacinthe Damesin, maître d'oeuvre]. Aix-les-Bains, [décembre 1893]. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan rehaussé ; [environ 50 x 65 cm]. (AP Entreprise Léon Grosse : dossier n° 55)

  • Immeuble de Mr Méchoux (Avenue de Marlioz). Coupe longitudinale sur A-B / [Hyacinthe Damesin, maître d'oeuvre]. Aix-les-Bains, [décembre 1893]. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque toilé ; [environ 40 x 50 cm]. (AP Entreprise Léon Grosse : dossier n° 55)

  • Immeuble de Mr Méchoux, avenue de Marlioz. Façade midi. Façade est / [Hyacinthe Damesin, maître d'oeuvre]. Aix-les-Bains, [décembre 1893]. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque toilé ; [environ 40 x 50 cm]. (AP Entreprise Léon Grosse : dossier n° 55)

  • [Ecurie de Mr Méchoux. Plan, façades et coupe] / [Hyacinthe Damesin, maître d'oeuvre]. Aix-les-Bains, [décembre 1893]. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque ; [environ 40 x 50 cm]. (AP Entreprise Léon Grosse : dossier n° 55)

  • Propriété de Mr Albert Goudichon. Hôtel Le Logis Savoyard. Projet de restauration par agrandissement. Plan de situation / Louis Triquet Aîné, architecte. Aix-les-Bains, 25 janvier 1946. Ech. 1 : 500. 1 tirage de plan ; 61 x 68,5 cm. (AC Aix-les-Bains : 184 W 5, n° 212)

  • Propriété de Mr Albert Goudichon. Hôtel Le Logis Savoyard. Projet de restauration par agrandissement. Rez-de-chaussée. 1er étage / Louis Triquet Aîné, architecte. Aix-les-Bains, 15 janvier 1946. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 67 x 83 cm. (AC Aix-les-Bains : 184 W 5, n° 212)

  • Propriété de Mr Albert Goudichon. Hôtel Le Logis Savoyard. Projet de restauration par agrandissement. 2ème étage. Façade sud. Façade est / Louis Triquet Aîné, architecte. Aix-les-Bains, 15 janvier 1946. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 67 x 74 cm. (AC Aix-les-Bains : 184 W 5, n° 212)

  • Propriété de Mr Albert Goudichon. Hôtel Le Logis Savoyard. Projet de restauration par agrandissement. Coupe A-B. Coupe C-D. Vue en plan charpente / Louis Triquet Aîné, architecte. Aix-les-Bains, 15 janvier 1946. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 66,5 x 83,5 cm. (AC Aix-les-Bains : 184 W 5, n° 212)

  • Rez-de-chaussée. [Etat des lieux avant démolition] / [Frédéric Poilvet, architecte]. [Nice, 20 août 1991]. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 29,7 x 42 cm. (AC Aix-les-Bains : 183 W 16, n° 91 C 4010)

  • 1e étage. [Etat des lieux avant démolition] / [Frédéric Poilvet, architecte]. [Nice, 20 août 1991]. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 29,7 x 42 cm. (AC Aix-les-Bains : 183 W 16, n° 91 C 4010)

  • 2e étage. [Etat des lieux avant démolition, étage de comble] / [Frédéric Poilvet, architecte]. [Nice, 20 août 1991]. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 29,7 x 42 cm. (AC Aix-les-Bains : 183 W 16, n° 91 C 4010)

  • Etat des lieux. [Plans masses et plantations existantes] / Daniel Ley, architecte. Aix-les-Bains, 5 janvier 1996. Ech. 1 : 200. 1 tirage de plan ; 29,7 x 42 cm. (AC Aix-les-Bains : 424 W 53, n° 91 C 1001)

  • [Elévation sud, avant démolition] / [Frédéric Poilvet, architecte]. Aix-les-Bains, [août 1991]. 1 photogr. : coul. ; 15 x 10 cm. (AC Aix-les-Bains : 183 W 16, n° 91 C 4010)

  • [Elévation est, avant démolition] / [Frédéric Poilvet, architecte]. Aix-les-Bains, [août 1991]. 1 photogr. : coul. ; 15 x 10 cm. (AC Aix-les-Bains : 183 W 16, n° 91 C 4010)

  • [Photographies des bâtiments à démolir] / Daniel Ley, architecte. Aix-les-Bains, 5 janvier 1996. 1 montage photogr. : coul. ; 15 x 10 cm. (AC Aix-les-Bains : 424 W 132, n° 96 C 6001)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville d'Aix-les-Bains © Ville d'Aix-les-Bains - Gaitaz Amandine - Gras Philippe - Belle Elsa