Logo ={0} - Retour à l'accueil

Immeuble

Dossier IA69006269 réalisé en 2004

Fiche

Parties constituantes non étudiéesboutique, cour
Dénominationsimmeuble
Aire d'étude et cantonLyon Jacobins
AdresseCommune : Lyon 2e
Lieu-dit : Jacobins
Adresse : 12 rue
Tupin
Cadastre : 1831 H 367 ; 1999 AE 59

L'immeuble actuel est construit en 1775 par le commanditaire Louis Charlet, "conseiller référendaire en la chancellerie ci devant près le Conseil supérieur de Lyon". Il remplace ainsi les deux parties d'un immeuble antérieur connues pour être à l'enseigne de la Selle d'argent à l'est et de l'Oranger à l'ouest.

En 1814, Joseph Mayer, marchand forain, Jean Mietton, tailleur, Calva et Boisson, quincaillers, exercent leur activité dans cet immeuble.

Selon Bernard Gauthiez, l'ouverture de la rue Centrale (aujourd’hui rue de Brest) induit la surélévation de l'édifice en 1852.

L'immeuble, frappé d'alignement au plan d'urbanisme de la Ville par une rectification d'alignement de la rue Tupin depuis 1855, forme toujours, ainsi que celui s'élevant 14 rue Tupin, une avancée sur la rue.

L'entrée est modifiée en 1970, à la demande du propriétaire, sur des plans de l'ingénieur Louis Perrier datant de 1969 : les deux marches et la porte sur la rue Tupin sont supprimées en raison de l'étroitesse du trottoir et du passage fréquent de camions dans cette rue constituant ainsi un danger pour les piétons. L'entrée se fait alors latéralement depuis le mur de refend ouest.

A partir de 1971 est aménagé un restaurant self-service, Self Story, sur les plans des architectes Paul Feugier et Charles Laforge du sous-sol au premier étage.

Période(s)Principale : 4e quart 18e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Secondaire : 3e quart 20e siècle , daté par source
Dates1775, daté par travaux historiques
1852, daté par travaux historiques
1970, daté par source

Sobre escalier à quatre noyaux avec garde-corps en fer forgé à arcades datant du quatrième quart du XVIIIe siècle (et que l'on peut rapprocher de celui élevé 2 rue des Templiers). La fermeture de la cage d'escalier était récente au moment de l'enquête. Un ascenseur a été ajouté après celle-ci dans le jour de l'escalier à quatre noyaux. Les marches et dalles palières sont en calcaire à gryphées, de teinte sombre pour les premières. La sous-face des volées apparaît simplement brochée ; celle des paliers est piquée mais sont visibles également des marques de layage. Les noyaux et limons sont en pierre de Villebois. Les noyaux sont concaves côté volées et convexes côté vide de l'escalier. Entre les éléments des noyaux sont intercalées des cales de métal (plomb ou zinc ?). Côté paliers les noyaux sont ornés de petits chapiteaux plats.

Au rez-de-chaussée, le dallage est en calcaire marbrier rose phocéen ou orange varois ; ces deux matériaux proviennent de la carrière de Sainte-Anne-d’Évenos, dans le Var, exploitée entre 1930 et 1980 par la société des Marbres Français, propriétaire d'une scierie de marbres à Glandieu (Ain), et qui a fourni quantité de dallages dans la région lyonnaise et bien au-delà. La présence de marches en pierre de "Rocheron" de Villers-la-Faye (Côte-d'Or), près de Comblanchien (vers 1960 ?1980 ?) est également à relever.

Murscalcaire pierre de taille
calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille
Étagessous-sol, 5 étages carrés
Élévations extérieuresélévation à travées
Escaliersescalier hors-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour cage ouverte, en maçonnerie
Typologiesimmeuble à un corps de batiment
État de conservationbon état

En 2004, la boutique est occupée par le restaurant Flam's

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablesescalier

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Lyon. 0310 WP 750. Matrices de rôle de la contribution des patentes pour 1814. Division du Midi

    p. 25 AC Lyon : 0310WP750.
  • AC Lyon. 37 II. Fonds Joseph Pointet. XXe siècle

    feuille 36, volume 13, p. 3681, 3683-3688 AC Lyon : 37 II
  • AC Lyon. 1775 W 261. "12 rue Tupin, 1969-1970", Occupations privatives du domaine public, tolérances consenties. Redevances, fixation du tarif et suppression [...] ; dossier par adresse : pièces comptables, correspondance, plans, photographies (1905-1998).

    AC Lyon : 1775 W 261
  • AC Lyon. 378 W 031. "360/1971 : 12 rue Tupin 69002 (1971)", Permis de construire 1971

    AC Lyon : 378 W 031
Bibliographie
  • GAUTHIEZ, Bernard. Lyon entre Bellecour et Terreaux. Architecture et urbanisme au XIXe siècle. Lyon, Editions lyonnaises d'art et d'histoire, 1999. 132 p. ill. ; 23 cm

    p. 62
Documents audio
  • ROUSSELLE, Bruno. SAVAY-GUERRAZ, Hugues. TRITENNE, Dominique. Étude géo-patrimoniale du secteur des Jacobins. 2017 - 2018

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Belle Véronique