Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison Bonna, puis hôtel de voyageurs, Hôtel des Princes, actuellement immeuble Le Parc

Dossier IA73001999 inclus dans Rue de Chambéry réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsmaison Bonna, Hôtel des Princes, immeuble Le Parc
Destinationsimmeuble
Parties constituantes non étudiéesboutique
Dénominationsmaison, hôtel de voyageurs, immeuble
Aire d'étude et cantonQuartier de la gare
AdresseCommune : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Quartier de la gare
Adresse : 6 rue de
Chambéry
Cadastre : 1728 485-486 p. ; 1879 D 460 ; 2004 CE 350

Une maison est construite à cet emplacement entre 1820 et 1853, date à laquelle l'Indicateur d'Aix-les-Bains mentionne des logements garnis appartenant à Jean Bonna, père du futur maire d'Aix-les-Bains, Paul Bonna. Cette première construction est démolie et rebâtie, puis transformée en hôtel vraisemblablement avant 1857 ; en effet cette année là, M. Dorlut est autorisé à exploiter un hôtel dans la maison Bonna. L'établissement apparaît dans les guides en 1861 sous l'appellation Hôtel des Princes. Le bâtiment compte alors 41 ouvertures et une porte cochère. Devenu propriété d'Etienne Guibert en 1869, l'hôtel est utilisé à partir de 1891 comme annexe du Grand-Hôtel par son fils, Paul. Racheté par Joseph Pouvreau, il est exploité comme chambres meublées ou comme hôtel garni à partir de 1924. Au cours des années 1930, dans les guides, l'Hôtel des Princes est associé à l'Hôtel Continental, auquel il sert d'annexe. Vendu en copropriété entre 1967 et 1970, l'immeuble, dénommé Le Parc, est en grande partie loué en chambres ou appartements meublés. Le bâtiment ne semble pas avoir connu de modifications importantes depuis 1861, excepté l'aménagement de deux boutiques au rez-de-chaussée, vraisemblablement en 1918 et 1934.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle

L'immeuble de plan rectangulaire, implanté en bordure de rue, donne à l'arrière sur une petite cour-jardin. Il compte un sous-sol, un rez-de-chaussée, trois étages carrés et un étage de comble éclairé en façade et côté jardin par des lucarnes à fronton cintré. Un large couloir médian, au sol en mosaïque, traverse le rez-de-chaussée et débouche sur une véranda polygonale avec grille en fer forgé. Deux boutiques occupent le rez-de-chaussée. Un escalier en pierre, tournant à retours avec jour, part du couloir et dessert les niveaux supérieurs ; sa cage rectangulaire est éclairée par une verrière zénithale horizonthale, elle-même surmontée d'une verrière à deux pans ouverte dans le toit couvert d'ardoise. La façade sur rue est percée de cinq travées de baies à linteau en arc segmentaire ; seul le premier étage comporte des balcons en fer forgé, tandis que sur la façade postérieure, des balcons à garde-corps en métal règnent devant chacun des trois étages.

Murspierre
béton
enduit
moellon
Toitmétal en couverture
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 3 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
Techniquesferronnerie
mosaïque
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • ANNEXE 1

    Liste des propriétaires

    1781 vers : Caprés Charles-Joseph, comte de (champ)

    1820 : Caprés de Megève Maurice et sa sœur, épouse de Candie (pré, grange et place)

    Vers 1850 : Bonna Jean

    1861 : le Comptoir d'escompte de Chambéry

    1869 : Guibert Etienne, maître d'hôtel

    1891 : la veuve d'Etienne Guibert, Guibert Paul, Alphonse et Pauline, épouse Gaudin

    1921 : Société hôtelière et immobilière d'Aix-les-Bains, siège à Nice

    1924 : Pouvreau Joseph Eugène, hôtelier

    1942 : Pouvreau Jeanne, épouse Lambert Claudius et Pouvreau Léa, épouse Macle

    1946 : Pouvreau Jeanne

    1967/1970 : Pouvreau Jeanne, Vve Lambert et 17 copropriétaires

    2006 : les copropriétaires de l'immeuble Le Parc

    Fonds de commerce (propriétaires ou gérants) jusqu'en 1981 :

    Hôtel :

    Vers 1857 : Dorlut, maître d'hôtel

    1869 : Guibert Etienne, maître d'hôtel

    1891-1917 : Guibert Paul, maître d'hôtel (annexe du Grand-Hôtel)

    1921 : Société hôtelière et immobilière d'Aix-les-Bains, siège à Nice (annexe du Grand-Hôtel)

    1924 : Pouvreau Eugène, loueur de chambres meublées

    1928 : Pouvreau Eugène (les héritiers), maître d'hôtel garni

    1932 : Lambert Claudius, maître d'hôtel garni

    Vers 1939 : Lambert Claudius, maître d'hôtel (dépendance de l'Hôtel Continental, à partir de 1957, mention : exploitant un établissement de luxe, ouvert pas plus de 6 mois par an, 12 salariés)

    1960 : Lambert Claudius Vve et Lambert Robert, maître d'hôtel exploitant un établissement de luxe (dépendance de l'Hôtel Continental, ouvert pas plus de 6 mois par an, 12 salariés)

    1967/1968 : Immeuble Le Parc : 4 loueurs de chambres et d'appartements meublés (7 pièces)

    1970 : Immeuble Le Parc : 8 loueurs de chambres et d'appartements meublés (18 pièces)

    1973 : Immeuble Le Parc : 9 loueurs de chambres et d'appartements meublés (19 pièces)

    1977-1981 : Immeuble Le Parc : 14 loueurs de chambres et d'appartements meublés

    boutiques :

    1918 : Feraud Jean, perruquier

    1919 : Kravtzoff Israël, repasseur de linge

    Vers 1925 : Mme Fossez Léon, née Vial Louise, marchand de vêtements confectionnés vendant aux particuliers

    1928 : Fossez Louise, marchand de vêtements confectionnés et Fossez Léon, maître maçon

    1934 : Fossez Louise, marchand de vêtements confectionnés, Fossez Léon, maître maçon et Gey Marcel Vve, née Laurent, marchand linger en détail

    Vers 1943 : Fossez Louise, marchand de vêtements confectionnés et Gey Marcel Vve, née Laurent, marchand linger en détail

    1949 : Fossez Louise, marchand de vêtements confectionnés et Guillaume Jean-Marie, marchand linger en détail

    1950 : Fossez Louise, marchand de vêtements confectionnés et SARL Emmy, marchand linger en détail

    1956 : Fossez Louise, marchand de vêtements confectionnés et Fédérici Gino, marchand de mercerie en détail

    Vers 1968 : Boget Emma, marchand de vêtements confectionnés et Fédérici Gino, marchand de mercerie en détail

    Vers 1981 : Mrs Rullier Philippe et Rullier J. Jacques, marchand de vêtements confectionnés et Genin Jean, mercerie

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Aix-les-Bains. 1 O 150, n° 594. Autorisation de voirie accordée à M. Guibert Etienne pour faire badigeonner la façade de l'hôtel des Princes, 9 avril 1869

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 183, n° 42. Autorisation de voirie accordée à M. Guibert Etienne pour réparer la façade de son hôtel (Hôtel des Princes), 15 mars 1886

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 189, n° 235. Autorisation de voirie accordée à Mrs J. Dunoyer et Cie pour faire une tranchée rue de Chambéry où il doivent pratiquer sur le tuyau de la Cie une prise d'alimentation en eau potable pour l'immeuble : Hôtel des Princes, appartenant à Mme Vve Guibert et ses fils , 22 novembre 1891

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 190, n° 6. Autorisation de voirie accordée à Mr Paul Guibert, maître d'hôtel, pour transformer l'enseigne existante par une autre ainsi libellée : Hôtel des Princes. Dépendance du Grand Hôtel d'Aix, 27 janvier 1892

Bibliographie
  • MARILLIET, Louis. Souvenir d'une promenade à Aix-les-Bains en 1850 : ce qu'était cette station thermale à cette époque, ce qu'elle est aujourd'hui. Paris : Millot et Antoine, 1909. 60 p. ; 19 cm

    p. 24
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville d'Aix-les-Bains © Ville d'Aix-les-Bains - Jazé-Charvolin Marie-Reine - Gras Philippe