Maison, dite villa Mermey, puis villa Henri IV, puis hôtel de voyageurs
Copyright
  • © Archives municipales d'Aix-les-Bains

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Centre historique
  • Commune Aix-les-Bains
  • Lieu-dit Centre historique
  • Adresse ancienne rue du Bain-Henri-IV , place Maurice Mollard
  • Cadastre 1728 324-325  ; 1879 D 504 p.- 505 p., 552-555
  • Dénominations
    maison, hôtel de voyageurs
  • Appellations
    Villa Henri IV, villa Mermey

Cette maison figure déja en 1674 sur le Theatrum Sabaudiae ; elle est également indiquée sur la mappe sarde de 1728. Attenante au bain royal, en 1838, elle fut l'objet d'un différent entre l'administration des thermes et la Ville d'une part, et son propriétaire d'autre part, ce dernier ayant ouvert une fenêtre sur le bain pour, entre autre, y puiser l'eau thermale. En 1871, le nouveau propriétaire, le baron Jean-Baptiste Grailhe de Monténa, fit refaire la toiture en ajoutant des mansardes, puis, en 1880, il chargea l'entreprise Bonna d'exhausser les façades nord et est. En 1888, la même entreprise effectua une nouvelle surélévation pour Benjamin Normant, fondateur de l'hôtel Métropole, afin de transformer la maison en annexe de son hôtel. L'ensemble fut acheté en 1923 par la société des hôtels Splendide-Royal et de l'Europe. Mais, craignant la construction d'un palace qui empêcherait l'agrandissement des thermes, la Ville s'en porta acquéreur dès 1925, après une déclaration d'utilité publique. Le bâtiment fut loué à la paroisse pour servir de presbytère provisoire, tandis que la Ville conservait la jouissance du jardin d'agrément dans lequel, en 1928, elle envisagea l'implantation d'un dancing sur les plans de l'architecte Alfred Olivet. Néanmoins, le projet d'agrandissement de l'établissement thermal progressant, la Ville céda les bâtiments à l'Etat qui les fit démolir en 1934.

  • Période(s)
    • Principale : 17e siècle
    • Principale : 4e quart 19e siècle

La maison, dite villa, est implantée en bordure de rue, entre deux édifices mitoyens. Elle compte sans doute dès l'origine au moins deux corps de bâtiment autour d'une cour et jouit, à l'arrière, d'un vaste jardin avec parterres, serres et pavillon. Jusqu'en 1880, le corps de bâtiment nord, sans doute le corps principal, comporte un étage de soubassement rachetant la pente de la rue et un rez-de-chaussée surélevé. Il est couvert d'un toit à croupes. Un passage couvert, dans sa partie ouest, donne accès à la cour. Les travaux de 1880 modifient profondément ce corps de bâtiment. Un corps de porche à un étage, couvert en terrasse, est créé à l'emplacement du passage couvert ; il ouvre sur la rue par un portail à porte piétonne et porte charretière encadrées de pilastres à chapiteaux feuillagés. Le bâtiment est entièrement restructuré avec l'exhaussement du rez-de-chaussée surélevé et la création d'un étage carré ; ses façades nord et est sont modifiées : de larges bandeaux moulurés soulignent les niveaux et un balcon est placé devant les fenêtres médianes de l'étage. L'ensemble est construit en pierre et couvert d'un toit en tuiles plates.

  • Murs
    • calcaire
  • Toits
    tuile plate
  • Étages
    étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • croupe
  • Escaliers
  • État de conservation
    détruit

F-EBE-Collectifs-Aix-les-Bains

  • Position sur rue
  • Mitoyen oui
  • Alignement oui
  • Nombre de façades sur rue 1
  • Nombre de corps de bâtiments 2
  • Type de clôture
  • Fonction
  • Villégiature oui
  • Place de l'entrée
  • Situation de la porte d'entrée décentrée
  • Passage passage cocher
  • Nombre d'étages 1
  • Entresol non
  • Nombre de travées 4
  • Balcon oui
  • Balcon filant oui
  • Loggia non
  • Balcon-loggia non
  • Décrochement de façade non
  • Matériaux du gros-oeuvre calcaire
  • Matériaux des encadrements calcaire
  • Matériaux des garde-corps bois
  • Forme du toit toit à 2 versants
  • Liaison mur-toit avant-toit fermé
  • Cour cour et jardin
  • Puits de lumière non
  • Sas non
  • Loge de concierge
  • Dépendances 1
  • Dépendances 2
  • Garage non
  • Décor de façade élémentaire
  • Traitement des angles d'îlots aucun
  • Nombre d'escaliers 1
  • Escalier 1: emplacement dans-oeuvre
  • Escalier 1: forme
  • Escalier 1: situation
  • Escalier 1: cage ouverte
  • Escalier 1: nombre de volées par étage
  • Escalier 1: 1ère volée décalée non
  • Escalier 1: tour d'escalier non
  • Escalier 1: nombre de noyaux
  • Escalier 1: noyau
  • Escalier 1: matériaux
  • Ascenseur 1
  • Escalier 1: traitement monumental
  • Escalier 2: emplacement
  • Escalier 2: forme
  • Escalier 2: situation
  • Escalier 2: cage ouverte
  • Escalier 2: nombre de volées par étage
  • Escalier 2: 1ère volée décalée non
  • Escalier 2: tour d'escalier non
  • Escalier 2: nombre de noyaux
  • Escalier 2: noyau
  • Escalier 2: matériaux
  • Ascenseur 2
  • Escalier 2: traitement monumental
  • Escalier en pendant non
  • Immeuble faisant parti d'un ensemble non
  • Cour commune non
  • Entrée commune non
  • Escalier commun non
  • Façades en rapport non
  • Traboule non
  • Distribution des logements
  • Datation principale 17e siècle
  • Datation secondaire 4e quart 19e siècle
  • Datation tertiaire
  • Modifications 1 surélévation
  • Modifications 2
  • Phase sélectionné
  • Typologie immeuble à deux corps de bâtiment en L
  • Statut de la propriété
    propriété de l'Etat

Documents d'archives

  • AC Aix-les-Bains : 1 D 1838. Délibérations du conseil municipal. Délibération à cause de la modification illicite de M. Marcot à sa maison face aux thermes, 27 janvier 1838

  • AC Aix-les-Bains : 1 O 153, n° 36. Autorisations de voirie. Autorisation accordée à Jea-Baptiste de Grailhe pour reconstruire sa toiture, 29 septembre 1871

  • AC Aix-les-Bains : 1 O 172, n° 148. Autorisations de voirie. Autorisation accordée à l'entreprise Bonna pour réparer et exhausser les façades nord et levant de la maison de Grailhe de Monténa, 17 août 1880

  • AC Aix-les-Bains : 1 O 186, n° 19. Autorisations de voirie. Autorisation accordée à l'entreprise Bonna pour M. Normant, afin de faire divers travaux de réparation et d'exhaussement à la villa Henri IV, 8 mars 1888

  • AC Aix-les-Bains : 3 T 11. Achat de la villa Henri IV, 1927-1928

Bibliographie

  • MARILLIET, Louis. Souvenir d'une promenade à Aix-les-Bains en 1850 : ce qu'était cette station thermale à cette époque, ce qu'elle est aujourd'hui. Paris : Millot et Antoine, 1909. 60 p. ; 19 cm

    p. 52

Documents figurés

  • Façade nord de la maison de Grailhe / Anonyme. Aix-les-Bains, [1871]. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque ; 28 x 45 cm (AC Aix-les-Bains : 1 O 153, n° 36)

  • Maison Degraillhe à Aix-les-Bains. Façade nord. Façade Levant / Anonyme. Aix-les-Bains, [1880]. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque ; 44 x 75 cm (AC Aix-les-Bains : 1 O 172, n° 148)

  • Pavillon Henri IV. Aix-les-Bains. Dancing / A. Olivet (architecte). Aix-les-Bains, 20 octobre 1928. Ech. 1 : 10. 1 tirage de plan ; 43 x 53 cm (AC Aix-les-Bains : 3 T 11)

  • Savoie pittoresque, [maison Forestier, dite Pavillon des Bains] / Louis Demay. Aix-les-Bains, 1881. 1 photogr. ; 11 x 16 cm (AC Aix-les-Bains : 11Fi, album Demay)

  • Vues panoramiques, [maison Forestier, dite Pavillon des Bains] / Louis Demay. Aix-les-Bains, 188?. 1 photogr. ; 12 x 29 cm (AC Aix-les-Bains : 11Fi 420)

Annexes

  • Annexe n°1
Date d'enquête 2005 ; Dernière mise à jour en 2005
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
© Ville d'Aix-les-Bains