Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, dite villa Rossignoli, puis lycée Rossignoli, actuellement collège

Dossier IA73001492 inclus dans Boulevard des Anglais réalisé en 2006

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Voir

AppellationsVilla Rossignoli
Destinationscollège
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonLes Coteaux
AdresseCommune : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Les Coteaux
Adresse : 3 boulevard des
Anglais
Cadastre : 1879 D 799 p. ; 2006 BX 140 p.

Cette villa fut construite en 1910 pour Marie-Jeanne Helme, veuve de Gaudens Rossignoli, propriétaire des hôtels Splendide-Royal et Excelsior. Les travaux furent exécutés par l´entreprise Bonna, suivant les plans de l´architecte suisse Alfred Olivet. Un garage fut édifié dans la propriété, par l´entreprise Boschetto, en 1930. En 1944, la maison fut réquisitionnée pour être mise à disposition du collège moderne de la ville qui était devenu exigu. Elle fut ensuite louée à cette fin, puis acquise par la Ville en 1958. En 1962, l´architecte municipal, Georges Noiray, fut chargé de la rénovation du bâtiment, avec création de bureaux et de deux salles de classe, pour l'intégrer aux nouveau bâtiment du lycée municipal de garçon qui deviendra, en 1968, le collège Jean-Jacques Perret.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates1910, daté par source
Auteur(s)Auteur : Olivet Alfred architecte attribution par source
Auteur : Bonna François entrepreneur attribution par source
Personnalité : Rossignoli propriétaire

La villa est implantée, en retrait par rapport à la rue, sur un terrain en forte pente d'est en ouest, d'où la présence d'un étage de soubassement et, devant la façade principale, orientée à l'est, d'une cour anglaise avec passerelle d'accès à la porte d'entrée. Un porche à colonnes toscanes est situé au-dessus de cette passerelle et un muret surmonté d'une grille sépare la propriété de la rue. L'édifice, de plan massé, compte deux corps de bâtiment. Un pavillon d'angle s'élève dans l'alignement de la façade, à gauche. Il est couvert d'un toit en pavillon à terrasse faîtière. Le corps principal est longé sur deux de ses côtés par une terrasse qui prend appui au sud-est sur le pavillon. A l'origine, un escalier extérieur, parallèle à la façade sud, permettait l'accès à la terrasse couverte d'un balcon supporté par des colonnes. Sur la façade sud, les garde-corps de la terrasse et du balcon sont à balustres en pierre, tandis que ceux de la façade occidentale sont en fer forgé. La villa compte un étage de soubassement ouvrant sur le jardin et réservé, à l'origine, aux pièces de service, un rez-de-chaussée surélevé occupé par les pièces de réception que distribue un grand hall, un étage carré et un étage de comble destinés aux chambres. Un escalier de service, en bois, relie l'étage de soubassement au rez-de-chaussée. Cet escalier en vis débouchait sur l'office, séparé de la salle à manger par un monte-plat. L'escalier principal en pierre, tournant à retours avec jour dans une cage rectangulaire ouverte située au revers de la façade, distribue tous les niveaux à partir de l'étage de soubassement. La plupart du décor intérieur a disparu, seuls subsistent quelques pavements polychromes en carreaux de ciment pressé, certains plafonds à décor de stuc, des cheminées en marbre ou en céramique, et l'essentiel du décor du grand hall, de style Louis XVI, aux boiseries et pilastres en pitchpin. ANNO 1910 ; VILLA ROSSIGNOLI ; GR ; R ; MGR

Murscalcaire
enduit
moellon
Toitardoise
Plansplan massé
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit en pavillon
toit à longs pans brisés
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
escalier intérieur : escalier en vis avec jour en charpente
escalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
États conservationsremanié
Techniquessculpture
vitrail
maçonnerie
ferronnerie
décor stuqué
Précision représentations

Ordre toscan pour les colonnes du porche antérieur et du balcon latéral gauche ; balustres pour les garde-corps de la terrasse latérale gauche et du balcon situé au-dessus. Décor sculpé sur les façades : tête de femme ; mascaron ; médaillon ; chute et guirlandes de feuilles de laurier. A l'intérieur, décor stuqué sur les plafonds (laurier et rubans), dans le hall (médaillons et chutes de feuilles de laurier) ; boiseries à pilastres ioniques dans le hall, verrière ornée d'un monogramme dans l'imposte de la porte d'entrée.

PLU 2007 : étoile pleine (bâti intéressant : démolition soumise à permis de démolir, mais seule la démolition partielle est envisageable)

Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • ANNEXE 1

    Liste des propriétaires

    1910 : Mme Rossignoli-Gaudenzio, née Helme

    1943 : Mme Fougerolle

    1957 : Ville d´Aix-les-Bains

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Aix-les-Bains. 1 O 201, n° 51. Autorisations de voirie. Autorisation accordée à François Bonna de construire une maison pour Mme Rossignoli, bd des Anglais, 1910

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 240, n° 490. Autorisations de voirie. Autorisation accordée Mme Rossignoli de construire un garage, bd des Anglais, 17 novembre 1930

  • AC Aix-les-Bains. 1 M 56-57. Aménagement du collège Rossignoli, 1944-1965

  • AMH Lyon. Aix-les-Bains (Savoie), Inventaire des Monuments. Dossiers de recensement établis par J.-F. Esnault, 1983

    dossier n° 27
Documents figurés
  • Villa de Mme Rossignoli. Aix-les-Bains. Façade est / Alfred Olivet, architecte. Genève, 25 janvier 1910. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan : bleu ; 47 x 53 cm (AC Aix-les-Bains. 1 O 201, n° 51)

  • Villa de Mme Rossignoli. Aix-les-Bains. Plan du rez-de-chaussée / Alfred Olivet, architecte. Genève, 17 janvier 1910. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 50 x 53 cm (AC Aix-les-Bains. 1 O 201, n° 51)

  • Villa de Mme Rossignoli. Aix-les-Bains. Plan du 2ème étage / Alfred Olivet, architecte. Genève, 23 janvier 1910. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan : bleu ; 52 x 53 cm (AC Aix-les-Bains. 1 O 201, n° 51)

  • Collège J. J. Perret. Extension, [esquisse]. Aix-les-Bains, 1992. Ech. 1 : 100. 1 tirage de plan ; 30 x 133 cm. (AC Aix-les-Bains. 4 T 26, n° 92C1006)

  • [La villa Rossignoli après la construction] / S.n. Aix-les-Bains, [1920]. 1 photogr. reproduite par J.-F. Esnault : noir et blanc, 9 x 13 cm. dans AMH Lyon. Aix-les-Bains (Savoie), Inventaire des Monuments. Dossiers de recensement établis par J.-F. Esnault. Villa Rossignoli, 1983.

  • [La villa Rossignoli, intérieur de la salle à manger] / S.n. Aix-les-Bains, [1920]. 1 photogr. reproduite par J.-F. Esnault : noir et blanc, 9 x 13 cm. dans AMH Lyon. Aix-les-Bains (Savoie), Inventaire des Monuments. Dossiers de recensement établis par J.-F. Esnault. Villa Rossignoli, 1983.

  • [La villa Rossignoli, intérieur du salon] / S.n. Aix-les-Bains, [1920]. 1 photogr. reproduite par J.-F. Esnault : noir et blanc, 9 x 13 cm. dans AMH Lyon. Aix-les-Bains (Savoie), Inventaire des Monuments. Dossiers de recensement établis par J.-F. Esnault. Villa Rossignoli, 1983.

  • Aix-les-Bains. Villa Rossignoli. Aix-les-Bains, [début XXe siècle]. 1 carte postale : [S. n] ; 9 x 13 cm (AC Aix-les-Bains. Cp 39/4)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville d'Aix-les-Bains © Ville d'Aix-les-Bains - Jazé-Charvolin Marie-Reine - Lagrange Joël