Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, immeuble (chalet) dit immeuble Le Gros Caillou ou Les Pierres

Dossier IA73000013 réalisé en 1995

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénominationchalet
Appellationsimmeuble Le Gros Caillou ou Les Pierres
Dénominationsmaison, immeuble
Aire d'étude et cantonCourchevel 1850 - Bozel
AdresseCommune : Saint-Bon-Tarentaise
Lieu-dit : Jardin alpin
Adresse : rue du
Jardin Alpin
Cadastre : 1993 AD 16, 87

Construction réalisée en 3 étapes (Numéro dossier AAM : 214 ; 280 ; 1081 ; 1596). En 1960, construction d'un chalet de vacances, par l'architecte Guy Rey-Millet, de l'Atelier d'Architecture en montagne, pour M. Gonse (lot numéro 522 du lotissement du Jardin alpin). En 1961, construction d'un second chalet identique au précédent, accolé au mur pignon est. En 1979, M. Gonse vend le chalet à deux propriétaires. En 1979-1981, extension du chalet vers le sud, occupant ainsi la totalité du gabarit initial fixé par le règlement de lotissement. Réalisation de deux grands appartements sur deux niveaux et de deux studios en rez-de-jardin. En 1989, projet de surélévation d'un niveau complet, avec construction d'une toiture à deux versants. Projet non réalisé, faute de permis de construire.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Dates1960, daté par source
1961
1979
Auteur(s)Auteur : Rey-Millet Guy architecte attribution par source
Personnalité : Gonse commanditaire

Bâtiment sur trois niveaux dont deux identiques. L'extension sur 6, 40 m de large a permis un aménagement symétrique pour chaque partie, comprenant un logement sur deux niveaux (séjour, cuisine ouverte et deux chambres à l'étage ; trois chambres et sanitaires au rez-de-chaussée) et un studio au rez-de-chaussée. Nombreuses reprises de maçonnerie (percements ou obturations de baies) en moellons de béton et en béton armé. Balcon en béton au rez-de-chaussée surélevé, façade ouest. Construction d'un porche d'entrée sur l'arrière. Les deux escaliers sont démolis et reconstruits en béton armé au centre de la construction. Le bardage de bois est repris en planches de sapin, et les garde-corps des balcons sont refaits en bois et verre. La toiture est déposée et refaite : récupération des profilés métalliques, consoles en béton et chevrons de bois ; toiture composée de deux versants de longueurs inégales, inclinés faiblement (5%) vers la partie centrale du bâtiment, avec caniveau central. Double toiture faite en tôles d'acier nervurées protégeant une étanchéité bitumeuse. Fermeture d'avant-toit lambrissé ; bordure de toiture fermée par un bandeau plein recouvert de deux rangées d'ardoises d'Angers.

Mursbéton
bois
verre
essentage de planches
parpaing de béton
béton armé
Toitacier en couverture, tôle nervurée, bitume
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans inversés
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours sans jour en maçonnerie
Typologiesimmeuble à plan massé
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Savoie. 6J 234-235. Chalet résidentiel "le Gros Caillou" pour M. Michel Gonse, lotissement du Jardin alpin, Courchevel, Saint-Bon (1959-1962)

  • AD Savoie. 6J 330. Chalet résidentiel pour M. Michel Gonse, lotissement du Jardin alpin, Courchevel, Saint-Bon (1960-1962)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ecole d'architecture de Grenoble © Ecole d'architecture de Grenoble - Brusson Jean-Paul - Lyon-Caen Jean-François - Chalabi Maryannick