Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Voir

AppellationsVilla Monard
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonPlaine de Marlioz
AdresseCommune : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Plaine de Marlioz
Adresse : 6 rue
Jean-Monard
Cadastre : 1879 E 157 p. ; 2004 CE 31-33

La Maison a été construite en 1900, par l'architecte aixois Jules Pin Aîné, pour le docteur Jean Monard. Celui-ci possédait déjà à proximité, rue Isaline, une maison de campagne édifiée par le même architecte. Le petit corps de bâtiment situé à gauche, non prévu dans les plans initiaux, a été ajouté avant la fin des travaux, tandis que le corps de porche adossé à l'élévation latérale droite l'a été en 1912 sur les plans de l'architecte Francis Crochon. L'ensemble des chantiers aété confié à l'entreprise Léon Grosse. C'est également celle-ci qui réalise, en 1912, pour le docteur Lelong, sur les plans de l'architecte Francis Crochon, le petit pavillon en retour d'équerre sur la façade postérieure. Ce petit bâtiment en rez-de-chaussée a été agrandi et transformé. Aujourd'hui, il abrite des meublés pour les curistes sous le nom de La Coccinelle. La villa accueille au rez-de-chaussée, comme à l'origine, un cabinet médical, les étages étant occupé chacun par un appartement. Bien que la villa ait été conçue pour une seule famille, les plans initiaux de l'architecte envisageaient déjà la possibilité d'une division horizontale.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1900, daté par source
1912
Auteur(s)Auteur : Pin Jules (aîné) architecte attribution par source
Auteur : Grosse Léon entrepreneur attribution par source
Auteur : Crochon Francis
Francis Crochon (1881 - avant 1941

Né à Aix-les-Bains en 1881.

Nommé architecte de la ville d'Aix-les-Bains par arrêté du 1/2/1922 en remplacement de l'architecte Jules Pin.

Participe à la réfection de la toiture de l'église de Pugny-Chatenod en 1928.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Personnalité : Monard Jean commanditaire

La construction est implantée en bordure de rue et donne à l'arrière sur un jardin. Elle se compose d'un bâtiment principal de plan carré, orienté au nord, auquel est accolé, à droite, un corps de passage de même hauteur, supporté par des pilotis constitués de traverses métalliques, dites IPN. Contre l'élévation latérale gauche, est adossé un corps de bâtiment de plan carré, à un étage, séparé de la rue par une petite cour, et dans le prolongement duquel s'élève, à l'arrière, un appentis en rez-de-chaussée. Le corps principal compte un sous-sol partiellement enterré, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage en surcroît. Un escalier droit, en pierre d'Antoger, relie le sous-sol au rez-de-chaussée, tandis qu'un escalier en bois de noyer, tournant à retours avec jour, déssert les étages. La cage d'escalier, éclairée par une travée de fenêtres sur l'élévation postérieure, se situe dans l'angle postérieur droit. Elle est accessible, au sud, par un perron et ouvre intérieurement sur un couloir transversal, dans l'axe de la porte occidentale. Les quatre façades de la villa présentent une composition symétrique à trois travées de baies ; en façade, la travée axiale est surmontée d'une lucarne-pignon, tandis qu'à l'arrière, sur le jardin, elle forme avant-corps couvert en bâtière. Sur les façades latérales, l'accent sur la travée médiane est mis grâce à la présence des demi-croupes du toit. Seule la façade principale comporte des balcons. L'ensemble des élévations présente un décor identique constitué par une importante modénature et l'application d'ardoises. Le nom de la maison est gravé au-dessus de la porte d'entrée sur rue. A l'intérieur, la villa conserve des lambris de hauteur, des plafonds stucqués, des décors de faux marbre et des sols en carreaux de ciment polychromes. VILLA MONARD

Murscalcaire
enduit
moellon
Toitardoise
Étagessous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit en pavillon
appentis
toit en bâtière
demi-croupe
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour
en charpente
escalier intérieur : escalier droit en maçonnerie
escalier intérieur : échelle en charpente
Techniquescéramique
Précision représentations

Ardoises découpées selon des formes géométriques et fixées sur les façades

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • ANNEXE 1

    Matériaux utilisés pour la construction, (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 138. Mémoire des travaux, 1900-1901)

    - Pierre dure de Villebois : Perrons et marches d'escalier, seuils, socles de portes de balcons, balcons

    - Pierre d'Antoger : escalier du sous-sol, moellons du gros-oeuvre

    - Pierre blanche demi-dure de Lacoste (Vaucluse) : encadrement de la porte d'entrée

    - Ardoise violacée des Pyrrénnées de 8 mm d'épaisseur pour le décor des façades : 48 plaques fixées par des vis en cuivre sur tasseaux en bois dur

    - Ardoise d'Angers : toiture

    - Béton armé, système Hennebique : plancher du rez-de-chaussée

    - Béton de ciment : soubassement des façades, chaînes d'angle, moulage des encadrements des portes et fenêtres, des plates-bandes et des cordons

    - Noyer : escalier intérieur, portes extérieures, fenêtres et portes-fenêtres

    - Sapin : portes intérieures, charpente, lambris à petits cadres et parquets du 2e étage

    - Chêne : parquets à bâtons rompus du cabinet médical et des salons du rez-de-chaussée

    - Pitchpin : parquets du 1er étage

Références documentaires

Documents d'archives
  • AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 138. Villa du Dr Monard, 1900-1901

  • AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 245. Villa Monard. Agrandissement côté couchant. Pavillon dans le jardin midi, 1912-1913

Documents figurés
  • Maison de Mr le docteur Monard. Façade et coupe. Plan du sous-sol / J. Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 12 avril 1900. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 56 x 46,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 138)

  • Maison de Mr le docteur Monard. Façade et coupe. Plan du rez-terre / J. Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 12 avril 1900. Ech. 1 : 50. 1 plan : calque, encre, lavis ; 57 x 44,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 138)

  • Maison de Mr le docteur Monard. Façade et coupe. Plan du 1er étage / J. Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 12 avril 1900. Ech. 1 : 50. 1 plan : calque, encre, lavis ; 56 x 45 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 138)

  • Maison de Mr le docteur Monard. Façade et coupe. Plan du 2ème étage sous toiture / J. Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 12 avril 1900. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 57,5 x 42,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 138)

  • Maison de Mr le docteur Monard. Façade et coupe. Elévation sur le parc. Coupe transversale / J. Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 12 avril 1900. Ech. 1 : 50. 1 plan : papier collé sur toile, encre ; 67 x 91 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 138)

  • Maison de Mr le docteur Monard. Façade et coupe. Elévation des façades. Façade au levant. Façade au sud / J. Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 12 avril 1900. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 65,5 x 91 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 138)

  • Villa de Mr le Dr Monard. Travée porte d'entrée du salon levant. [Elévation et coupe] / S.n. [Aix-les-Bains], [1900]. Ech. 1 : 20. 1 plan : calque, encre, lavis ; 72 x 34 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 138)

  • Villa de Mr le Dr Monard. Détails à 0,05 baies de la cage d'escalier. [Coupe et élévation] / J. S. Pin aîné. Aix-les-Bains, 9 mai 1900. Ech. 1 : 20. 1 plan : calque, encre, lavis ; 75,5 x 55 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 138)

  • Villa de Mr le Dr Monard. Détail de l'appareil des façade / [J. Pin aîné, architecte]. Aix-les-Bains, 30 avril 1900. Ech. 1 : 20. 1 plan : papier sur toile, encre, lavis ; 95 x 53 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 138)

  • Maison de Mr le Dr Monard. Charpente toiture / J. Pin aîné. Aix-les-Bains, 12 avril 1900. Ech. 1 : 50. 1 plan : papier, encre, lavis, crayon de couleur ; 55 x 44,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 138)

  • Villa Monard. Menuiserie. [Salon] / S.n. [Aix-les-Bains], 7 mars [1901]. Ech. 1 : 10. 1 dessin : papier, crayon ; 81 x 61,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 138)

  • Villa Monard à Aix-les-Bains. Plan pour la commande de plinthe en faux-marbre / S.n. [Aix-les-Bains], [1901]. Ech. 1 : 20. 1 plan : calque, lavis ; 80 x 54,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 138)

  • Villa Monard. Plans pour annexe au levant. Plan du rez-terre. Plan du 1er étage / S.n. Aix-les-Bains, [1901]. Ech. 1 : 20. 1 plan : calque, encre, lavis ; 50 x 32,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 138)

  • Villa de Mons. le docteur Monard. Façade nord, coupe longitudinale, [corps de porche] / Francis Crochon (architecte). Aix-les-Bains, septembre 1912. Ech. 1 : 20. 1 tirage de plan rehaussé : lavis ; 80 x 111 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 245)

  • Villa de Monsieur le docteur Monard. Coupe, plan du 2e étage, plan du 1er étage, plan de poutraison, [corps de porche] / Francis Crochon (architecte). Aix-les-Bains, 8 octobre 1912. Ech. 1 : 20. 1 tirage de plan rehaussé : lavis ; 80 x 114 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 245)

  • Villa de Monsieur le docteur Monard. Petit pavillon dans le jardin. Plan de la poutraison haute, façade couchant / Francis Crochon (architecte). Aix-les-Bains, octobre 1912. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan bleu ; 73 x 54 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 245)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville d'Aix-les-Bains © Ville d'Aix-les-Bains - Jazé-Charvolin Marie-Reine - Lagrange Joël - Gaitaz Amandine