Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA42003220 inclus dans Ville de Montbrison réalisé en 2012

Fiche

Á rapprocher de

  • Maison
    Montbrison, 65 rue Tupinerie , 18 rue Chenevotterie

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesboutique
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Montbrison
Adresse : 67 rue, Tupinerie , 18 rue, Chenevotterie , 1 rue
Simon-Boyer
Cadastre : 1809 E 593 ; 1986 BK 259

La maison figure sur le plan de la Traversée de Montbrison, approuvé en 1780 et révisé en 1798. Située au n° 39 de la place Tupinerie, elle est décrite à "2 étages, pan de bois avec encorbellement, mauvais" et appartient à M. Challay. Ce plan d'alignements prévoit le reculement de l'élévation sur la rue Tupinerie avec la suppression de l'encorbellement. Le nouveau plan d'alignements de 1819 montre la réalisation du projet, ainsi l'édifice présente une élévation à travées régulières, rue Tupinerie, du 19e siècle. A l'arrière, sur la rue Chenevotterie, l'élévation d'une seule travée, conserve un escalier en vis demi-hors-oeuvre de la 2e moitié du 16e siècle, (escalier commun avec la maison voisine, probablement maison unique au 16e siècle). Une fenêtre à meneau avec un encadrement en cavet, du 16e siècle, subsiste au 1er niveau de l'élévation latérale rue Simon Boyer.

Période(s)Principale : 2e moitié 16e siècle
Principale : 19e siècle

L'édifice présente une élévation couverte d'un enduit taloché sur la rue Tupinerie laissant apparaître les triangles de décharge en brique au-dessus des fenêtres des 2e et 3e niveaux. L'élévation est à deux travées régulières, la boutique occupe la totalité du rez-de-chaussée. La parcelle est traversante. L'accès aux étages se fait par la rue Chenevotterie. L'escalier en vis légèrement saillant sur la rue montre une porte piétonne à encadrement mouluré, avec linteau orné d'un écu chantourné supporté par des tenants martelés (lions ?) ; l'encorbellement de façade est en pierre de taille. Les portes palières sont en grès mouluré, avec des piédroits à décor de pilastres cannelés et chapiteaux ioniques portant un fronton triangulaire. L'élévation latérale, rue Simone Boyer, est dissymétrique.

Mursgranite
enduit
pan de bois (?)
pierre de taille
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, 2 étages carrés, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier intérieur : escalier en vis sans jour en maçonnerie
Typologiesmaison de type 2: maison partagée
États conservationsremanié
Techniquessculpture
Précision représentations

Ensemble de deux lions (?) soutenant un écu chantourné sur le linteau de la porte piétonne. Pilastres ioniques sur piédroits des portes palières.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loire. Cote 1111 VT 128, Montbrison. Fonds Louis Bernard, dossier 42 82 3441 établi en février 1982 Maison, 18 rue Chenevotterie

Documents figurés
  • Généralité de Lyon - Département de la Loire. Traversée de Montbrison pour la route de Lyon en Auvergne n° 8 en celle de Roanne en Languedoc n° 11. Encre, lavis. Approuvé à l'assemblée des Ponts et Chaussées conformément à la lettre de M de Cotte 1780. D'après l'état envoyé le 28 pluviôse an 6 [16 février 1798] par le Ministre de l'Intérieur pour l'établissement des barrières ; la classification de routes de ce département a été changée presque en entier. La route de Roanne en Languedoc n° 11 de l'itinéraire de la ci-devant Généralité de Lyon est partagée en deux routes dans le nouveau ; la 1ère de St Etienne à Montbrison 2e classe n° 2 et la 2me de Roanne à Montbrison 3e classe n°1. Et la route de Lyon en Auvergne n°8 de l'ancien itinéraire se trouve actuellement sous le n° 5 de la 2me classe et sous le nom de route de Clermont à Lyon par Ambert et Montbrison. À Montbrison le 23 nivôse an 7 [12 janvier 1799]. L'ingénieur en chef du département de la Loire. [signature illisible]. Nota. La route a été ouverte dans cette partie [.] de l'axe prolongée de la rue St Jean. C'est sans doute [.] d'après des projets approuvés depuis l'année 1780 V.S. [vieux style]. [.] ils ne sont pas à la disposition de l'ingénieur en chef [.] département de la Loire. (A. Diana, Montbrison : série C géo 143, feuilles A à O, photocopies)

  • Département de la Loire. Arrondissement de Montbrison. Canton de Montbrison. Commune de Montbrison. Parcellaire de 1809. Section E dite de la ville. Reboul, géomètre, Montbrison, 1809. Papier, encre brune, lavis bleu. Ech. 1/1250e. (AC Montbrison)

  • Plan général de la ville de Montbrison et de ses Faubourgs. Trabucco, architecte-voyer, 1819, papier, encre, lavis. Ech. 1/500e, 211 x 128,5 cm. Présenté avec les projets d´alignements proposés par le conseil municipal, conformément à la loi du 16 septembre 1807 et à l´instruction de M. le Ministre de l´Intérieur en date du 2 octobre 1815. Levé et dressé en 1819 par l´architecte-voyer Trabucco. Vu par le maire de Montbrison le 1er mars 1820, signé le Chevalier Dumoncel, maire. Vu par le maître des Requêtes, préfet du département de la Loire, à Montbrison, le 21 juillet 1820, signé Vicomte de Nonneville. Copie certifiée conforme à la minute approuvée par ordonnance du Roi du 20 décembre 1820, laquelle est restée au ministère de l´Intérieur, et dont une copie a été déposée aux archives de la Préfecture du département de la Loire. Le Maire de Montbrison, le 17 décembre 1822, [signé] De Meaux. (AC Montbrison)

  • 65 - MONTBRISON. - Rue Tupinerie. Carte postale, [tampon 1912]. LL. Edition Bouchardon, Tabacs, Montbrison. (Coll. Part. L. Tissier).

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Hartmann-Nussbaum Simone