Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA74002537 inclus dans Ecart les Chavonnes réalisé en 2015

Fiche

Parties constituantes non étudiéesfour à pain
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Cusy
Lieu-dit : les Chavonnes
Adresse : route des
Chavonnes
Cadastre : 1891 D4 300 ; 2015 D4 611, 614, 617

En 1891, la maison étudiée porte le numéro 300 et est la propriété d’Armand Jean-Claude, garçon de café à Paris. L’emprise du bâtiment est semblable à l’actuelle. Une chaîne d’angle à gauche de la porte d’entrée indique un agrandissement de la partie de gauche de l’édifice. Sous cette partie de gauche se trouve un four à pain. Dès lors nous pouvons imaginer qu’au moment de l’agrandissement du bâtiment, milieu 19e siècle (?), un four à pain a été accolé au mur pignon ouest. Plus tardivement, peut-être dans les années 1950/60, les fenêtres ont été agrandies et encadrées de ciment, et un balcon filant est venu ceinturer le bâtiment sur ses faces ouest et nord. Présence de baies avec encadrement chanfreiné (porte sous escalier et petit fenestron). La dépendance agricole attachée à la maison a disparue.

Période(s)Principale : 1ère moitié 19e siècle , (?)
Secondaire : milieu 20e siècle , (?)

Le bâtiment, presque de plan carré, comporte un étage de soubassement occupé, dans le tiers ouest (à gauche) par un four à pain au-devant duquel est un espace protégé par le balcon en béton situé au-dessus et desservant le rez-de-chaussée surélevé. Une porte percée dans le mur droit de cet espace protégé ouvre dans un espace aménagé sous l’escalier conduisant au balcon ; de ce dernier espace une autre porte ouvre sur une cave qui s’étend sur la surface restante du soubassement. Le four à pain a sa tablette et l’encadrement de sa bouche en molasse. Le logis est accessible par l’escalier droit en pierre accolé au mur sud de l’édifice.

L’édifice en moellon de calcaire non enduit a ses encadrements de baies en pierre de taille calcaire et béton moulé. Le toit en pavillon et couvert de tuiles plates mécaniques est désaxé, offrant de larges avant-toits fermés aux façades sud et est.

Un bassin en pierre et monolithe est placé dans la cour.

Murscalcaire moellon
Toittuile plate mécanique, ciment amiante en couverture
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
Couverturestoit en pavillon
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Statut de la propriétépropriété privée
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Monnet Thierry - Monnet Thierry - Guibaud Caroline