Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA42001981 inclus dans Ville de Montbrison réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsHôtel d'Allard
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Montbrison
Adresse : 8 rue, Martin-Bernard , 7 rue du
Collège
Cadastre : 1809 E 380 ; 1986 BK 493

Le plan de la Traversée de Montbrison en 1780 indique au 54 Grande Rue, une maison appartenant à « M. dalard ». C´est dans ces lieux qu´en 1769 naît Jean-Baptiste d´Allard, le dernier d´une famille de six enfants. Issu d´une famille forézienne impliquée dans la finance, Jean-Baptiste délaisse l´Hôtel familial pour faire bâtir, dans les faubourgs de Montbrison, une vaste demeure afin d´y installer un cabinet d´histoire naturelle, devenu musée de la ville en 1853. La maison de ses ancêtres, située à l´angle de la rue du Four (aujourd´hui passage Saint-Anne) et de la Grande Rue (actuelle rue Martin-Bernard) est brièvement décrite dans le plan de 1780 ; elle est à « 2 étages, pierre de taille, bonne ». En 1809, le cadastre précise que la demeure est possédée par Nicolas Pierre Gauguelin. La maison, aujourd´hui divisée, conserve des éléments d´architecture de la 2e moitié du 17e siècle ( ?) tels les baies étroites de façade, la corniche moulurée et des réaménagements décoratifs du 19e siècle, comme un arc en anse de panier porté par des pilastres moulurés dans le vestibule d´entrée, des dessus de portes palières à fronton curviligne.

Période(s)Principale : 2e moitié 17e siècle , (?)
Principale : 19e siècle
Auteur(s)Personnalité : Allard Jean-Baptiste d' habitant célèbre

L´édifice, de plan en U, est en pierre de taille de granite au rez-de-chaussée. Les étages sont enduits. L´élévation principale montre des ouvertures en granite avec feuillure qui se développent de manière symétrique : les baies étroites des extrémités pourraient être d´anciennes fenêtres à traverse tandis que les larges baies des autres travées pourraient être d´anciennes fenêtres à croisées. L´élévation principale est rythmée par des bandeaux d'étages et couronnée d´une corniche moulurée doublée d'un rang de génoise. L´escalier à mur noyau plein, tournant à retour sans jour, est à deux volées avec repos dallé. La cour intérieure conserve des fenêtres à petits bois. Le mur latéral extérieur est protégé par une suite de chasse-roues de granite.

Mursgranite
enduit
pierre de taille
Toittuile creuse
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Typologiesmaison de type 2: maison partagée
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Généralité de Lyon - Département de la Loire. Traversée de Montbrison pour la route de Lyon en Auvergne n° 8 en celle de Roanne en Languedoc n° 11. Encre, lavis. Approuvé à l'assemblée des Ponts et Chaussées conformément à la lettre de M de Cotte 1780. D'après l'état envoyé le 28 pluviôse an 6 [16 février 1798] par le Ministre de l'Intérieur pour l'établissement des barrières ; la classification de routes de ce département a été changée presque en entier. La route de Roanne en Languedoc n° 11 de l'itinéraire de la ci-devant Généralité de Lyon est partagée en deux routes dans le nouveau ; la 1ère de St Etienne à Montbrison 2e classe n° 2 et la 2me de Roanne à Montbrison 3e classe n°1. Et la route de Lyon en Auvergne n°8 de l'ancien itinéraire se trouve actuellement sous le n° 5 de la 2me classe et sous le nom de route de Clermont à Lyon par Ambert et Montbrison. À Montbrison le 23 nivôse an 7 [12 janvier 1799]. L'ingénieur en chef du département de la Loire. [signature illisible]. Nota. La route a été ouverte dans cette partie [.] de l'axe prolongée de la rue St Jean. C'est sans doute [.] d'après des projets approuvés depuis l'année 1780 V.S. [vieux style]. [.] ils ne sont pas à la disposition de l'ingénieur en chef [.] département de la Loire. (A. Diana, Montbrison : série C géo 143, feuilles A à O, photocopies)

  • Département de la Loire. Arrondissement de Montbrison. Canton de Montbrison. Commune de Montbrison. Parcellaire de 1809. Section E dite de la ville. Reboul, géomètre, Montbrison, 1809. Papier, encre brune, lavis bleu. Ech. 1/1250e. (AC Montbrison)

Bibliographie
  • FERRET, Francisque. Un gentilhomme forézien J.B. d'Allard 1769-1848 In La Diana. 1996.

    p. 307-309
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Hartmann-Nussbaum Simone