Logo ={0} - Retour à l'accueil

Minoterie dite la Société des Grands Moulins Electriques de Villeurbanne puis les Grands Moulins de Strasbourg GMS actuellement Pôle Pixel studios de tournage

Dossier IA69001225 réalisé en 2008

Fiche

Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement patronal, bâtiment administratif d'entreprise
Dénominationsminoterie
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Villeurbanne
Adresse : rue
Emile-Descorps
Cadastre : 1999

Les grands moulins sont inaugurés en 1901, à Villeurbanne rue Emile Descorps. Un capital de 1 700 000 francs est engagé dans cette entreprise à laquelle se sont intéressés près de 500 boulangers de Lyon et de la région lyonnaise, tant par leur souscription que par l´assurance qu´ils apportent à cette affaire de l´écoulement de ses produits. Le bâtiment du silo, tout en mâchefer est construit par l´architecte M. Curny. En 1930, les moulins changent de raison sociale qui devient «GRANDE MINOTERIE LYONNAISE», cette appellation apparaît sur la carte industrielle du Rhône de 1932. Puis après 1945, ils prennent l´appellation des GRANDS MOULINS DE STRASBOURG. Le site est connexe à l´ancienne voie ferrée de l´est actuellement utilisée par la ligne de tramway T3 et à l´ouest le studio 24. Le site ferme en 1980.

En 2009, deux nouveaux studios de tournage (Lumière 1 et 2) ont été inaugurés à proximité immédiate du Studio 24, sur le Pôle Pixel qui regroupe plus de 100 entreprises de l'image, du cinéma et des nouveaux médias. Ces nouveaux plateaux permettent d'offrir avec le Studio 24 une surface de tournage de plus de 2000 m2 avec 700 m2 de loges et de bureaux, une activité regroupée sous le nom de Rhône-Alpes Studios.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1901, daté par source
Auteur(s)Auteur : M. Curny architecte

Le site se compose de deux éléments techniques : le moulins de 5 étages se compose de 6 travées sur 3, le silo et sa tour de manutention 6 étages carrés tout en mâchefer, du bâtiment administratif d'un étage carré et de la maison patronale d'un étage carré également.

Mursrésidu industriel en gros oeuvre
Toittuile mécanique
Étages6 étages carrés, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
États conservationsbon état, état moyen

Le site est menacé en partie, de part son caractère architectural original et rare, il mériterait d'être inscrit sur le PLU de Villeurbanne. Un projet prévoit la démolition du moulin, de la maison de l'industriel, des bâtiments administratifs. Seuls vont rester l'ensemble du silo connexe à la fer ferrée (le long de la ligne de chemin de fer de l'est l'actuel tramway T3.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • revue Techica n° 31 (septembre 1935) et n° 34 (décembre 1935), revue technique mensuelle des ingénieurs ECL, les grands travaux de la région lyonnaise et la vallée du Rhône. mars 1937

  • NEYRET, R., CHAVENT, Jean-Luc. Lyon méconnu 3, l'est de Lyon et Villeurbanne Ed. Lyonnaise d'Art et d'Histoire, 1997

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine