Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à farine du prieuré de Bellevaux puis moulin Anthonioz puis moulin Bourgeois dit moulin aux petits sacs actuellement vestiges

Dossier IA73002795 inclus dans Paysage du bassin-versant du Chéran réalisé en 2013

Fiche

Dénominationsmoulin à farine
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Châtelard (Le)
HydrographiesChéran ; bassin-versant du Chéran
AdresseCommune : École
Lieu-dit : Carlet
Adresse : La Saussaz
Cadastre : 2009 C 112

Un site apparaît sur la mappe sarde de 1728. A cette date, il s'agit d'un moulin appartenant au prieuré de Bellevaux (les moines possédait un autre moulin à proximité du prieuré, en amont du pont de Bellevaux). Le moulin est visible sur le premier cadastre français de 1877. A cette date il appartient à Charles Anthonioz, banquier. Le 30 mai 1897, François Bourgeois propriétaire du site, demande l'autorisation de modifier l'emplacement de la prise d'eau. L'autorisation est accordée par arrêté préfectoral du 27 septembre 1898. Le recensement des moulins de 1917 nous informe que le site est toujours en activité à cette date mais que les organes du moulin sont en mauvais état. Il bénéficie alors d'une force de 3 chevaux. Le moulin cesse probablement son activité peu de temps après car il n'est plus mentionné dans les recensements de 1923 et de 1924. Le 6 octobre 1919, Alexis Boccon-Liaudet demande l'autorisation de réunir en une seule les dérivations du moulin Bourgeois et celles de 2 autres artifices (IA73002794 et IA730027956) pour alimenter une usine hydro-électrique. Finalement le projet ne verra pas le jour. Actuellement, le site est en ruine mais certains vestiges sont toujours visibles.

Période(s)Principale : 1ère moitié 18e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1728, daté par source
1877, daté par source
1897, daté par source

Le site est situé en rive gauche du Chéran en aval de l'ancienne forge de l'abbaye de Bellevaux ou usine du martinet (IA73002794). La dérivation du moulin alimente un autre site situé en aval (IA73002796). A la fin du XIXe siècle, le site est équipé d'une roue verticale par dessus de 2,50 mètres de diamètre. Actuellement le moulin est en ruine mais les angles du bâtiment sont toujours identifiables. Une partie du mur nord-ouest est toujours en place. Le long de cette élévation en pierre, l'emplacement de la roue est clairement lisible. Le tracé d'une partie du bief est également toujours identifiable.

Murspierre
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsvestiges
Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionparc naturel régional

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073, C2787, Cadastre de 1728, Ecole, 214, Vue 3, 1732.

  • FR.AD073, 3P 7124, Premier cadastre français, Ecole, Section C, feuille 1, 1877.

  • FR.AD073 sous-série 45SPC4, Usines et prises d'eau : Bassin du Chéran. Ecole, Moulin Bourgeois,1897-1898.

  • FR.AD073 sous-série 81S42, Service hydraulique. Ecole, Moulin Bourgeois, 1898.

  • FR.AD073, 3P 7125, Cadastre rénové, Ecole, Section C, feuille 1, 1963.

  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Ecole 1917.

  • FR.AD073 sous-série J1706, Inventaire des moulins de Savoie. Association des amis des moulins savoyards. Nicole Gotteland, Louis Crabières, commune Ecole, 1999.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Bérelle Clara