Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à farine et moulin à huile Grisard puis Billoud actuellement logement

Dossier IA73003580 inclus dans Paysage du bassin-versant de l'Isère inférieure et du Val Gelon réalisé en 2014

Fiche

Dénominationsmoulin à farine, moulin à huile
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Montmélian
Hydrographiesruisseau Fontaine d'Arbin ; bassin-versant Isère inférieure-Val Gelon
AdresseCommune : Arbin
Lieu-dit : Adresse : Grande rue
Cadastre : 2014 AA 161, 162, 406

Ce site comportait un moulin à farine et un moulin à huile. En 1847, il est exploité par les frères Jacques et François Grisard. La conduite d'amenée d'eau du moulin qui passe au dessus de la grande route fait l'objet de réclamations de la part des habitants de la commune qui souhaitent qu'elle soit réparée (FR.AD073, 1FS3648). En 1860, le site appartient toujours à la famille Grisard (FR.AD073, 49SPC1). A cette date, le site comporte deux roues alimentant le pressoir à huile et deux roues alimentant le moulin à farine équipé de deux paires de meules. Le moulin à farine et le pressoir à huile apparaissent sur le premier cadastre français de 1876 (section unique, feuille 3, parcelle 746 et 747). A cette date, ils sont exploités par François et Jean François Grisard.

Un article dans Le patriote savoisien du 15 septembre 1880 nous apprend que le moulin est victime d'un incendie. Il est reconstruit car il est mentionné dans le tableau des Ponts et chaussées sur l'utilisation agricole et artisanale des cours d'eau de 1889 (FR.AD073, 35SPC7). Par la suite, il est exploité par Joseph Billoud. Le moulin Billoud est mentionné sur les recensements de 1917 et 1923 menés par la préfecture de la Savoie (FR.AD073, 284 R 1). Le recensement de 1924 nous informe que le moulin est arrêté pour réparations. En 1940, le moulin est détruit par un incendie. Actuellement, une partie du site est toujours visible. Elle a été remaniée pour devenir un logement.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle , daté par source
Dates1847, daté par source

Le site est implanté en rive gauche du ruisseau Fontaine d'Arbin, en aval de l'établissement Poncet (IA73003579). Après avoir alimenté les artifices Poncet, la dérivation franchissait la grande route grâce à un canal aérien en charpente. Ce canal sera remplacé par la suite par une conduite métallique. Le site a été en partie détruit par un incendie en 1940. Le reste du bâtiment a été remanié pour devenir un logement. Il s'organise sur trois niveaux : un rez-de-chaussée, un étage et un étage de comble. Il est construit en pierre et couvert d'un crépi. Il est protégé par un toit en ardoise.

Murspierre crépi
Toitardoise
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couvrements
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsremanié

La commune d'Arbin se trouve dans le PNR des Bauges.

Le ruisseau Fontaine d'Arbin est formé par la réunion de sources surgissant dans les vignes au nord-est d'Arbin. Entièrement creusé par l'homme, il aurait été aménagé par les moines de l'abbaye de Tamié. La première partie de ce canal est entièrement dallée. Il franchit ensuite le ruisseau de la Crouza grâce à un pont aqueduc en pierre particulièrement remarquable.

Autrefois, le ruisseau Fontaine d'Arbin alimentait successivement de nombreux artifices de la commune d'Arbin. Le partage des eaux et l'entretien du canal faisait régulièrement l'objet de conflits entre les usagers. C'est le cas par exemple en 1847 lorsque le mauvais état de la conduite d'amenée d'eau des frères Grisard fait l'objet de réclamations de la part des habitants du village. Autre exemple de conflit en lien avec le cours d'eau : en 1909 lorsque la commune fait construire des lavoirs le long du cours d'eau, ce qui donne lieu à un procès avec les usiniers.

Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionparc naturel régional

Annexes

  • La Gazette de Savoie, 19 juillet 1860.

    Purge légale. Par décret de M. le président du tribunal de l'arrondissement de Chambéry du six mars passé, les frères François et Jean-François Grisard, meuniers, domiciliés à Arbin, ont été autorisés a faire faire les notifications prescrites par la loi pour la purge des biens acquis par leur défunt père François Grisard de demoiselle Mariette Pichon, de Montmélian, pour le prix de deux cent cinquante francs, suivant acte du quinze août mil huit cent quarante-cinq, Me Voisin notaire. Ces notifications ont été faites par les huissiers commis Fontanel, Michon, Ailloud, Hyver, Fiard et Girardin, les neuf, onze et douze avril échu et neuf juillet courant. Chambéry, 17 juillet 1860. A. PERRIER, subst. de Me CLERC, proc.

  • Le patriote savoisien, 15 septembre 1880.

    Arbin — Dimanche 12 du courant, à 4 heures de l'après-midi, un incendie s'est déclaré au centre de la commune d'Arbin et a détruit 12 maisons, parmi lesquelles le moulin de M. Grisard. Les pertes, assez considérables, sont en partie couvertes par des assurances. On attribue ce sinistre à l'imprudence de quelques enfants laissés seuls dans une maison pendant que les parents étaient à la procession. On n'a aucune mort d'homme à déplorer.

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073, 1FS3648, Fonds de l'intendance générale de Chambéry. Versements complémentaires. Dérivations, scieries, moulins et police de l'eau sur les rivières de l'Arc, de l'Isère et de l'Arly et sur les ruisseaux et torrents du Chéran, de l'Hyères, du Muneray, de Chaize, des Moulins à Grignon, du Nant-Varin, d'Aigue-Noire, de Marthod, d'Argentine, d'Arbin, d'Arbine, de Fréterive et de Montagnole avec des profils et des plans dont un extrait aquarellé des mappes de Lescheraines et de La-Motte-en-Bauges de 1827, 1827-1858.

    AD Savoie : 1FS3648
  • FR.AD073, 49SPC1, Ponts et chaussées, service hydraulique, Arbin : moulins Cellières et Jalabert (sources d'Arbin), 1863-1867.

    AD Savoie : 49SPC1
  • FR.AD073, 81S9, Service hydraulique. Arbin : Curages, moulins et scieries, 1864-1930.

    AD Savoie : 81S9
  • FR.AD073, 35SPC7, Ponts et chaussées, service hydraulique, Comptabilité, statistiques et affaires diverses (classement par année), 1876-1909.

    AD Savoie : 35SPC7
  • FR.AD073, 3P 7015, Premier cadastre français, Arbin, Section unique, feuille 3, 1876.

    AD Savoie : 3P 7015
  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Arbin 1917.

    AD Savoie : 284 R 1
  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Arbin 1923.

    AD Savoie : 284 R 1
  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Arbin 1924.

    AD Savoie : 284 R 1
  • FR.AD073, 3P 7016, Mise à jour en 1988 du cadastre rénové, Arbin, Section A, feuille 3, 1934/1988.

    AD Savoie : 3P 7016
  • FR.AD073 sous-série J1706, Inventaire des moulins de Savoie. Association des amis des moulins savoyards. Nicole Gotteland, Louis Crabières, commune Arbin.

    AD Savoie : J1706
Bibliographie
  • La Gazette de Savoie, 19 juillet 1860.

  • F.Bernard (abbé), L'abbaye de Tamié, ses granges (1132-1793), Imprimerie Allier, Grenoble, 1967.

  • H.Barthélémy, Anciens moulins en Combe de Savoie et bas Val d'Arly, Cahier du Vieux Conflans, n°175, Société des Amis du Vieux Conflans, Albertville, 2014.

    CDP Savoie
Périodiques
  • JC.Bouchet, "La guerre de l'eau à Arbin", Bulletin de l'association des Amis de Montmélian et de ses environs, n°85, décembre 2010.

    p.13-22
  • Le patriote savoisien, 15 septembre 1880.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Bérelle Clara