Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à farine Gandy puis moulin communal puis scierie Drillat-Lapraz actuellement logement et remise

Dossier IA73002763 inclus dans Paysage du bassin-versant de l'Isère inférieure et du Val Gelon réalisé en 2012

Fiche

Dénominationsmoulin à farine, scierie
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Montmélian
HydrographiesRuisseau du Glandon ; bassin-versant Isère inférieure-Val Gelon
AdresseCommune : Les Marches
Adresse : chemin du
Moulin de Saint André
Cadastre : 2014 AH 118

Un moulin et un battoir appartenant à Louis Gandy apparaissent sur le premier cadastre français de 1868 (section D, feuille 4, parcelle 1042 et 1043). Ils utilisent pour fonctionner une dérivation du ruisseau du Glandon.

En 1907, la commune des Marches achète le moulin aux époux Joseph et Marie Caroline Callet (née Gandy), domiciliés à Thoiry. Le moulin est loué depuis plus de trente ans par Jean Perroux. En 1909, la commune commande du nouveau matériel pour le moulin. Elle fait appel à plusieurs fournisseurs : Renaud, Lévêque et Cie (Pantin) pour le trieur, Charles Fraisse et fils (Grenoble), Dupety, Orsel et Cie (La Ferté-sous-Jouarre), Fontaine et Cie (Chambéry) pour les meules, Ch.Chiron et Cie (Cognin) pour différentes fournitures (FR.AD073, 202Edépôt 202).

En 1909 et 1911, de nouvelles réparations sont effectuées sur le moulin. En 1913, la commune cherche un nouveau locataire. Le 16 février 1913, elle signe un bail de location de trente ans avec Jean Drillat (charpentier) et son gendre F.Lapraz. Ceux-ci transforment le moulin en scierie.

Le moulin est mentionné dans le recensement des moulins de 1917 mené par la préfecture de la Savoie. Ce document précise qu'il dispose d'une force de 10 chevaux mais qu'il ne produit plus de farine depuis 1913. Le moulin est en mauvais état et le Conseil municipal a renoncé à son exploitation. Le nouveau locataire utilise la force motrice pour actionner la scierie. D’après les recensements de 1923 et 1924, le moulin est toujours utilisé comme scierie.

En 1945, la scierie est toujours en activité. Elle est exploitée par M.Lapraz.

Les bâtiments sont toujours présents sur le cadastre rénové de 1957. Actuellement le site est toujours en place. Il est utilisé comme logement.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source
Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Dates1868, daté par source
1913, daté par source

Le site est implanté en rive gauche du ruisseau du Glandon, en aval du moulin Folliet (IA73002764).

D'après un rapport de 1912, le moulin était construit en maçonnerie et couvert d'un toit en tuile. Le battoir était installé dans un petit bâtiment. Le site était alimenté par un chenal en tôle d'acier de 12 mètres de longueur arrivant sur une roue hydraulique de 2,80 mètres de diamètre et de 1,10 mètre de largeur. Le moulin possède deux paires de meules.

Actuellement, le moulin Gandy se compose de deux bâtiments de plan rectangulaire construits en pierre et couverts de toits à longs pans en tuile. Le plus grand des deux bâtiments est utilisé comme logement. Il s'organise sur trois niveaux : un rez-de-chaussée, un étage et un étage de comble. L'emplacement de la roue est encore identifiable le long du bâtiment.

Le second bâtiment comporte un seul niveau. Il est actuellement utilisé comme remise. L'un des bâtiments porte l'inscription : F.G 1856. La meule de l'ancien battoir a été installée sur un rond-point de la commune.

Murspierre
Toittuile
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsbon état, restauré

La commune des Marches fait partie du PNR de Chartreuse.

Le site se trouve dans le village, en limite de département avec l'Isère. Il s'agit du dernier moulin à farine de la commune a avoir fonctionné.

Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionparc naturel régional

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073, 3P 7160, Premier cadastre français, Les Marches, Section D, feuille 4, 1868.

    AD Savoie : 3P 7160
  • FR.AD073 sous-série 49SPC8, Ponts et chaussées, service hydraulique, Les Marches : scierie Balmont (Glandon), 1900.

    AD Savoie : 49SPC8
  • FR.AD073, 202Edépôt 202, Bâtiments communaux, Moulin, Saint-André : réparation (1909-1935), rapport d'expertise (1912), baux de location (1908-1946), acquisition du moulin Callet (1907-1908), 1907-1946.

    AD Savoie : 202Edépôt 202
  • FR.AD073, 3P 7161, Cadastre rénové, Les Marches, Section D, feuille 4, 1957.

    AD Savoie : 3P 7161
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Milleret Yannick - Bérelle Clara